Si comme moi vous aimez l’histoire et le patrimoine, vous allez adorer cette idée de weekend prolongé autour des châteaux de la Loire ! Suivez-moi à la découverte de monuments aussi beaux que passionnants et de quelques belles villes de la région.

L’itinéraire : 3 journées pour découvrir 6 châteaux

En partant de Paris, cet itinéraire 100 % châteaux se fait sur 3 journées en commençant par Anet pour y découvrir le château de Diane de Poitiers ; puis l’impressionnant château de Châteaudun. Après une halte à Tours pour la nuit, direction le château de Saché et son musée Balzac ; la Cité Royale de Loches ; puis Blois pour la seconde nuit. Dernière journée à Cheverny et Chambord avant de reprendre la route vers Paris.

Toutes les adresses (châteaux, hôtels, restaurants) cités dans la suite de cet article sont répertoriées dans cette carte :


Anet : le château de Diane de Poitiers

Le château d’Anet fut construit au XVIe siècle par le roi Henri II pour sa favorite Diane de Poitiers. Sa construction fut confiée à l’architecte Philibert Delorme qui réalisa un édifice en forme de « U » autour d’une cour d’honneur. Le château eut par la suite de nombreux propriétaires successifs avant d’être durement malmené pendant la Révolution, il est en partie pillé et vendu comme carrière de pierres.

Aujourd’hui, il ne subsiste plus que l’aile gauche ainsi que la chapelle. Le château d’Anet est un château privé, habité par la famille de Yturbe et se découvre uniquement en visite guidée. Malheureusement les propriétaires interdisent la prise de photos, il m’est donc impossible de vous en dévoiler l’intérieur. Seule la chapelle et les parties extérieures sont photographiables, en voici un aperçu :

Le château d'Anet
Le château d’Anet
Le sublime plafond à caissons de la chapelle du château d'Anet
Le sublime plafond à caissons de la chapelle du château d’Anet

Accolée au château, la chapelle Funéraire dans laquelle se trouve le tombeau de Diane de Poitiers est ouverte gratuitement.

Tombeau de Diane de Poitiers
Tombeau de Diane de Poitiers

Château d’Anet
https://www.chateaudanet.com/
Horaires variables selon la saison, consultez le site du château
Tarif plein : 9,4 € – Tarif réduit (6-14 ans) : 6 €

Où dormir à Anet ?

A une centaine de mètres seulement du château, posez vos valises aux Chambres de Diane. Chaque chambre a sa propre ambiance, dans un style à la fois moderne et chaleureux. Un très beau cadre !

Où déjeuner à Anet ?

Face au château, vous ne pourrez pas louper le Manoir d’Anet, une excellente adresse !

Chartres et son impressionnante cathédrale

A mi-chemin entre Anet et Châteaudun, je vous recommande de faire un arrêt par la belle ville de Chartres. L’occasion est trop belle pour ne pas aller visiter sa merveilleuse cathédrale dont la nef vient d’être restaurée.

EN SAVOIR + : La cathédrale de Chartres

Vous pouvez également consacrer un weekend entier à découvrir Chartres, c’est une ville charmante surtout l’été pendant Chartres en lumières.

LIRE AUSSI : Visiter Chartres en un weekend

Un weekend à Chartres
Chartres

Châteaudun : le château fort aux multiples styles architecturaux

Difficile de ne pas être impressionné par cet imposant château qui surplombe le Loir de plus de 60 mètres ! La construction de ce château fut très longue et s’étala entre le XIIe et le XVIe siècle si bien que sa visite permet de voyager dans le temps et de découvrir plusieurs styles architecturaux : un donjon du Moyen Âge, une Sainte Chapelle gothique du XVe siècle, un escalier de l’époque Renaissance…

Château de Châteaudun
Château de Châteaudun

Côté histoire, c’est à Thibaut V, comte de Blois que Châteaudun doit son donjon, construit vers 1180. Au début du XVe siècle, Jean de Dunois surnommé le « bâtard d’Orléans » car bâtard de Louis Ier, reçoit le château en récompense de la libération de son demi-frère Charles d’Orléans qui était prisonnier des anglais. Il opère alors de profondes transformations à Châteaudun, transformant le château médiéval en une demeure confortable. Il y ajoute par ailleurs la Sainte-Chapelle ainsi qu’un corps de logis gothique. A la fin du XVe – début XVIe, son petit-fils François II d’Orléans-Longueville poursuivra les travaux en ajoutant une aile de style Renaissance.

Ce château est considéré comme le premier des châteaux de la Loire en partant de Paris. Aujourd’hui administré par le Centre des Monuments Nationaux, il présente par ailleurs une remarquable collection de tapisseries flamandes et françaises des XVIe et XVIIe siècle.

Collection de tapisseries au château de Châteaudun

Château de Châteaudun
http://www.chateauchateaudun.fr/
Horaires variables selon la saison, consultez le site du château
Tarif plein : 6 € – Tarif réduit : 5 € – Gratuit pour les moins de 26 ans

Halte à Tours entre deux châteaux

Pour passer la nuit, je me suis arrêté à Tours. Comme à Chartres, profitez de cet arrêt pour aller visiter la belle cathédrale.

Cathédrale de Tours
Cathédrale de Tours

Où dormir à Tours ?

Un peu excentré mais facilement accessible en transport en communs, le domaine Château Belmont et son grand parc vous promet une nuit au calme. Un spa est accessible aux résidents, détente assurée !

Où manger à Tours ?

Le restaurant “Le QG” cultive le beau et le bon en travaillant uniquement avec des producteurs locaux. Une belle adresse dans laquelle vous serez sûr de manger frais !

Saché : sur les pas de Balzac

Le château de Saché préserve le souvenir de l’un de ses plus célèbres visiteurs : Balzac. Le fameux romancier passa en effet plusieurs séjours dans ce château, en quête de calme et d’inspiration loin de ses tracas de la vie parisienne. Ici, il écrira en partie ou en intégralité une dizaine d’oeuvres dont le célèbre Père Goriot.

Transformé en musée depuis 1951 grâce à la passion de Paul Métadier, le château de Saché vous invite à (re)découvrir les romans de Balzac de façon ludique et originale. Un vrai coup de coeur !

Pour en savoir + : Le château de Saché et son surprenant musée Balzac

Le château de Saché qui abrite le musée Balzac
Le château de Saché qui abrite le musée Balzac

Château de Saché – Musée de Balzac
http://www.lysdanslavallee.fr/fr/contenu/musee-balzac
Horaires variables selon la saison, consultez le site officiel
Tarif plein : 6 € – Tarif réduit : 5 € – Gratuit pour les moins de 7 ans

La Cité Royale de Loches

Loche est une Cité impressionnante ! La visite se fait sur deux sites très proches l’un de l’autre et pourtant très différents. Vous y trouverez tout d’abord les vestiges d’une place forte avec un donjon du XIe siècle.

Donjon de Loches
Vestige du donjon de Loches

A quelques centaines de mètres, visitez le Logis Royal, construit au XIVe siècle puis transformé et agrandit au XVe siècle. Cette résidence royale vit passer plusieurs rois : Charles VII, Louis Ier d’Anjou, Charles VIII, Louis XII et François Ier.

Logis Royal de Loches
Vue du Logis Royal de Loches

Pour compléter votre visite, vous pouvez vous arrêter dans l’église de Loches où repose Agnès Sorel, favorite de Charles VII, dans un impressionnant tombeau.

Cité Royale de Loches
https://citeroyaleloches.fr/
1er avril – 30 septembre : 9 h – 19 h
1er octobre – 31 mars : 9 h 30 – 17 h
Tarif plein : 10,5 € – Tarif réduit : 8,5 € – Gratuit pour les moins de 7 ans

Une nuit à Blois

Nouvelle halte, cette fois dans la ville de Blois qui est située à proximité de nombreux châteaux de la Loire. Blois possède aussi un château, désormais totalement intégré dans la ville. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de le visiter mais il semble sublime.

Château de Blois
Château de Blois

Où dormir à Blois ?

Thomas vous accueille dans sa maison d’hôtes, sobrement appelée “La maison de Thomas”. Particularité de cet hébergement : vous pouvez acheter la déco ! De nombreux objets sont en effet en vente, je gage que Thomas est un amateur de brocantes.

Maison d'hôtes "La maison de Thomas" à Blois
Maison d’hôtes « La maison de Thomas » à Blois

Où manger à Blois ?

Le Petit Honfleur est une excellente adresse. Ici, on change de carte chaque semaine et on travaille uniquement avec des producteurs locaux situés à moins de 30 km. De quoi charmer vos papilles !

Cheverny : le château qui a inspiré Hergé

Regardez bien la façade du château de Cheverny. Elle ne vous dit rien ? Mais si, essayez de l’imaginer sans les pavillons situés à ses extrémités. C’est bien sûr le château de Moulinsart, le célèbre château acheté par le Capitaine Haddock dans la série Tintin ! Pourtant Hergé n’a jamais mis les pieds à Cheverny, c’est simplement en découvrant une brochure sur le domaine qu’il s’est inspiré du château.

Château de Cheverny
Château de Cheverny

Bon, ça c’est pour le côté comique de l’histoire que les petits (et les grands) pourront (re)découvrir grâce à l’exposition permanente consacrée à Tintin dans l’une des dépendances du château. Revenons maintenant à la vraie histoire de Cheverny : le domaine a la particularité d’être privé et d’appartenir à la même famille, les Hurault, depuis le début du XIVe siècle ! Un premier château fort est édifié au XVIe siècle mais sera remplacé dès le XVIIe par le château que l’on connaît aujourd’hui, beaucoup plus confortable.

Si l’on laissait aller à un jeu de mot facile on pourrait dire que Cheverny est verni : il a échappé aux destructions de la Révolution et aux guerres ! Si bien qu’il est aujourd’hui encore dans un excellent état de conservation. La famille Hurault apporte un soin particulier à préserver le domaine ; dès 1922, pour financer son entretien, elle fit de Cheverny le premier château ouvert au public !

La visite est un vrai bonheur. Construit un siècle après Chambord, Cheverny est d’une époque où la cour a cessé d’être itinérante : on devient sédentaire et donc on apporte un soin particulier au confort et à la décoration. Visiter Cheverny permet ainsi d’admirer un mobilier et des tableaux incroyables ! Le domaine se teinte par ailleurs des couleurs de saison. Quand j’y suis allé, en plein milieu de l’automne, Cheverny était plongé dans l’ambiance d’Halloween ; pendant l’hiver la décoration est évidemment orienté Noël. Un univers magique qui charme autant les petits que les grands.

Château de Cheverny

Château de Cheverny
https://www.chateau-cheverny.fr/
Ouvert toute l’année
Horaires variables selon la saison, consultez le site du château
Tarif plein : 12 € – Tarif réduit : 9 € – Gratuit pour les moins de 7 ans

Chambord : le château plus impressionnant

Le château de Chambord est le plus imposant mais aussi le plus impressionnant. Il est situé dans un vaste domaine qui s’étale sur 5540 hectares entourés d’un mur de 32 km de long ce qui correspond peu ou prou la superficie de Paris. Une fois plongé dans cette magnifique forêt, le château se dévoile peu à peu avec un effet waouh sans cesse renouvelé !

Château de Chambord
Château de Chambord

Chambord est né dans l’esprit de François Ier qui; dès 1516, a souhaité faire construire un château à sa gloire au coeur d’une vaste forêt où il pourrait assouvir sa passion pour la chasse. Les travaux commencent en 1519 et ne se terminent qu’en 1685 sous Louis XIV. François Ier n’aura donc pas le plaisir de voir Chambord achevé mais il sera très impliqué dans sa construction, en témoignent les nombreuses salamandres (son emblème) et les monogrammes “F” que l’on trouve sculptés dans le monument. Pour en savoir + sur l’histoire de Chambord, je vous invite à lire l’article qui lui est consacré.

LIRE AUSSI : Le château de Chambord, le rêve de François Ier

Château de Chambord

Visiter Chambord ce n’est pas seulement découvrir un château mais tout un domaine. Si bien que vous pouvez compléter votre visite par une balade en 4×4 dans les bois en compagnie d’un professionnel de la forêt qui pourra vous parler de la faune et de la flore de Chambord. Il n’est pas rare de croiser quelques animaux pendant ces balades et notamment de magnifiques cerfs. En protégeant ces animaux qui vivent en semi-liberté, le domaine de Chambord participe activement à la préservation des espèces : 80 % des cerfs de France proviennent ainsi du domaine qui a permis la réintroduction de l’animal dans diverses régions.

A voir aussi, une nouveauté de cette année : le potager de Chambord. Il s’agit de l’un des projets initiés par le château qui visent à lui permettre d’atteindre son indépendance financière. En cultivant, transformant et vendant des légumes de qualité sur place, Chambord espère ainsi pouvoir développer une économie verte et responsable. Le potager, géré en permaculture, permet de cultiver plus de 40 variétés de légumes, 145 arbres fruitiers et 175 variétés de plantes aromatiques et médicinales ! Les légumes sont ensuite vendus aux visiteurs, aux restaurants du Domaine, dans des magasins bio spécialisés et dans les restaurants étoilés de la région. Cette démarche devrait être développée davantage l’an prochain pour produire encore plus et créer davantage d’emplois.

Potager du château de Chambord
Potager du château de Chambord

Merci infiniment à Baptiste Saulnier, Jardinier-maraîcher en chef de Chambord, pour sa passion et ses nombreuses explications passionnantes sur ce magnifique potager. Je lui souhaite un vif succès pour ce remarquable projet !

Château de Chambord

Château de Chambord
https://www.chambord.org/fr/
Horaires variables selon la saison, consultez le site du château
Tarif plein : 14,5 € – Tarif réduit : 12 € – Gratuit pour les moins de 26 ans


Pour aller plus loin…

Pour compléter votre séjour, voici d’autres châteaux de la Loire que je vous recommande et dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler sur ce blog :

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !


Merci au CRT Centre-Val de Loire et surtout à Suzanne pour leur invitation et pour l’organisation de ce séjour ; merci aux multiples rencontres qui ont contribué à rendre ces journées si enrichissantes et notamment Anne, Christelle, Baptiste, Anne et Thomas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.