Ah, l’Espagne… Nous sommes de plus en plus nombreux à aller visiter ce pays et à raison car il possède de nombreux atouts : la proximité géographique, le soleil, l’accent qui chante et bien sûr le goût de la fête !

Le temps d’un weekend je suis allé visiter Madrid, une capitale relativement petite par rapport à Paris et qui se découvre parfaitement sur deux jours. Où se loger ? Où manger ? Et que faut-il visiter à Madrid ? Toutes les réponses se trouvent dans ce cityguide.

  1. Madrid pratique : s’y loger, s’y déplacer, s’y restaurer
  2. Les 5 choses à faire absolument à Madrid

Madrid pratique : s’y loger, s’y déplacer, s’y restaurer

Se loger à Madrid

Les lieux les plus intéressants à voir à Madrid sont assez concentrés, tout peut facilement se faire à pied si votre logement est bien situé. Les quartiers Centro, Chueca, La Latina et Malasaña sont à privilégier.

Attention, j’ai été surpris par les prix des hôtels à Madrid qui sont souvent élevés alors il faut mieux s’y prendre à l’avance. Pour ma part je suis allé à l’hôtel Ibis Centro, parfaitement situé et à un prix raisonnable. Les chambres y sont spacieuses et très propres.

Se déplacer dans Madrid

Encore une fois si vous logez dans le centre vous pouvez quasiment tout faire à pied. Sinon, le métro est très agréable, très propre et peu cher.

Il vous faudra acheter une carte de transport vendue 2,5 €. Le forfait dix trajets coûte 12,5 €. Pour se rendre à l’aéroport un supplément de 3 € est à ajouter.

Manger à Madrid

Madrid vit bien sûr à l’heure espagnole : on y mange relativement tard. Autour de 14h pour le déjeuner, 21h pour le dîner et les madrilènes font la fête jusque tard dans la nuit.

Côté prix c’est peu cher comparé à Paris : comptez moins de vingt euros pour plat, dessert et verre de vin ! Si vous êtes à plusieurs on vous demandera parfois si vous souhaitez partager vos plats, c’est assez courant et très convivial. Attention aux entrées : elles sont très copieuses c’est comme un plat principal chez nous alors n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et soyez raisonnables en passant commande ! Bien sûr à Madrid on mange la paella mais surtout des tapas. Bon à savoir : à Madrid le pain vous est facturé.

Quelques adresses que je vous recommande :

  • La Chulapa de Alcala, situé en plein centre ville (Calle Alcala 35). De l’extérieur il ne paie pas de mine mais les plats sont très bon.
  • El 5 De Tirso (Plaza de Tirso de Molina, 5), un très beau restaurant, joliment décoré avec une carte raffinée.
  • Mercado De San Ildefonso (Calle de Fuencarral, 57) : ce marché couvert fonctionne comme le Time Out Market à Lisbonne : une multitude de traiteurs vous y attendent autour de tables et vous commandez chez celui qui vous fait le plus envie. C’est pratique quand on est avec des amis qui n’ont pas les mêmes goûts. Mais attention, les places sont rares, mieux vaut y aller tôt ou bien s’armer de patience pour attendre qu’une place se libère.

Les 5 choses à faire absolument à Madrid

1. Flâner dans les rues

Madrid est une ville très colorée, il est agréable de s’y balader et de se perdre dans ses rues. Tâchez de passer par la Plaza Mayor, la place la plus célèbre de la ville créée au XVIIe siècle puis reconstruite au XVIIIe après un incendie ; puis allez à la Plaza de Ramales où l’on trouve une croix en hommage à Velázquez qui a été enterré à cet emplacement, dans une ancienne église qui s’y trouvait.

Plaza Mayor de Madrid
La Plaza Mayor de Madrid

Autour du monument dédié à Philippe V vous aurez une vue magnifique sur le Palais Royal. Approchez-vous un peu pour aller du côté des jardins de Sabatini, parfaits pour trouver un peu de fraîcheur !

Impossible de passer à côté de la Gran Via, l’équivalent de nos Champs Elysées. Créée au début du XXe siècle on y trouve une multitude de styles architecturaux et c’est surtout la partie la plus vivante de Madrid, de jour comme de nuit !

2. Prendre de la hauteur

Pour poursuivre votre exploration de la ville, direction le Circulo de Bella Artes. Ce bâtiment abrite un centre culturel et dispose également d’un rooftop. L’accès coûte 4€ mais permet de profiter d’une superbe vue sur Madrid. Vous y trouverez également un bar.

3. Entrer dans les églises

Les églises madrilènes comptent parmi les plus beaux monuments de la ville et comme elles sont gratuites, il n’y a aucune excuse pour ne pas en profiter ! La plus surprenante est légèrement excentrée mais mérite le déplacement. L’Ermita de San Antonio de la Florida ne paie pas de mine de l’extérieur mais à l’intérieur une belle surprise vous attend : des fresques magistrales de Goya et le tombeau du peintre. A voir absolument !

LIRE AUSSI : L’église de Madrid sublimée par Goya : l’Ermitage de San Antonio de la Florida

La fresque de Goya à l'Ermitage San Antonio de Madrid
La fresque de Goya à l’Ermitage San Antonio de Madrid

Juste à côté du Palacio Real, la cathédrale Nuestra Señora de la Almudena est un incontournable. Si sa construction a commencé en 1872, les travaux ne se sont achevés qu’en 1992, c’est donc une cathédrale très moderne avec des vitraux contemporains et de belles peintures.

Cathédrale de Madrid
Cathédrale Nuestra Señora de la Almudena de Madrid

4. Visiter les musées

Culturellement, Madrid n’est pas en reste et dispose de très beaux musées. En voici quelques-uns à voir absolument.

Le musée Sorolla

C’est mon coup de cœur de ce voyage. Installé dans la dernière maison de l’artiste, ce musée présente quelques chefs d’oeuvre de Joaquin Sorolla (1863-1923), le créateur de l’image optimiste d’une Espagne lumineuse et méditerranéenne. Pour en savoir plus sur ce musée, je vous invite à lire l’article que je lui ai consacré. – www.culturaydeporte.gob.es/msorolla/inicio.html

Le musée Thyssen-Bornemisza

Depuis 1992, ce musée accueille la formidable collection de peintures de la famille allemande Thyssen-Bornemisza. Sur trois étages on découvre une multitude de styles allant du XIIIe siècle à nos jours classés par ordre chronologique.

Vous y verrez des toiles de Lichtenstein, Dali, Picasso, Hopper, Kandinsky, Chagall, Magritte, Giacometti, Van Gogh, Caravage, Rembrandt, Fragonard, Boucher, Cézanne, Degas, Schiele, Munch, Canaletto… Un vrai voyage dans l’histoire de l’art !

Bon plan : entrée gratuite le lundi de 12h à 16h dans les collections permanentes – www.museothyssen.org/en

Le musée de la Reine Sofia

Ce musée d’art contemporain prend place dans un ancien hôpital transformé en centre d’art. Récemment, la construction d’un nouveau bâtiment a permis d’agrandir le musée. Entre l’édifice historique et le moderne signé Jean Nouvel, plusieurs expositions temporaires et de nombreuses salles d’expositions permanentes vous attendent.

Le chef d’oeuvre du musée est le célèbre Guernica de Picasso, que vous ne pourrez plus voir ailleurs car son état ne permet plus de le déplacer. Vous y verrez également plusieurs toiles de Dali et de Miro mais aussi des œuvres de Lichtenstein, Calder, Léger…

Vue depuis la terrasse du musée de la Reine Sofia
Vue depuis la terrasse du musée de la Reine Sofia

Bon plan : ouverture gratuite en soirée, de 19h à 21h en semaine et de 13h30 à 19h le dimanche – www.museoreinasofia.es/en

Le musée du Prado

C’est probablement le musée le plus célèbre de l’Espagne mais je suis resté sur ma faim. Globalement terne et tristounet aurait bien besoin d’une scénographie remise au goût du jour pour valoriser ses trésors.

S’il n’est pas le plus charmant il reste cependant incontournable pour voir quelques merveilles comme Les Ménines de Velazquez, Le Jardin des délices de Bosch, plusieurs toiles de Goya, Tintoret, Rubens, Greco, Titien ou encore Raphaël. Malheureusement, les photos y étant interdite je suis dans l’impossibilité de vous montrer un aperçu de ce musée.

Bon plan : le musée du Prado est ouverte gratuitement en fin de journée, de 18h à 20h en semaine et de 17h à 19h le dimanche. Mais attention à la foule ! – www.museodelprado.es/en

La fondation Mafpre

Ici vous ne trouverez que des expositions temporaires mais généralement de qualité et peu chères. Quand j’y suis allé, une exposition était consacrée à Chagall et Malévitch pour seulement 3 €. – www.fundacionmapfre.org/fundacion/en/

5. Se balader dans le parc du Retiro

Voici le poumon de Madrid, un gigantesque parc de 118 hectares dessiné au XVIIe siècle. On y trouve un grand bassin où l’on peut louer des barques.

Parc du Retiro

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour préparer un beau weekend en Espagne ! Bon voyage !

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Photo d’en-tête : Stock Photo de Catarina Belova / Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.