Aux portes de Paris, les environs de Chatou ont depuis longtemps charmé les parisiens en quête de verdure et de calme. Dès le XIXe siècle, les impressionnistes y ont immortalisé des moments de joie et de détente : Renoir, Monet ou encore Vlaminck y ont réalisé quelques-unes de leurs plus belles toiles.

Aujourd’hui encore, Chatou offre la promesse d’un dépaysement complet, accessible depuis Paris en seulement 30 minutes de RER !

Que faire sur une journée autour de Chatou ? Comment préparer votre escapade ? Quelles sont les bonnes adresses ? Et que voir dans les environs ? Voici quelques conseils pratiques pour préparer votre prochain weekend au vert !

Préparez votre journée autour de Chatou

  • Comment y aller ? Le plus simple est d’opter pour le RER A qui vous y emmène directement depuis Paris, en descendant à la gare Chatou – Croissy.
  • Comment se déplacer sur place ? Si vous êtes marcheur, vous pourrez facilement tout faire à pied mais si la marche n’est pas votre fort, optez pour le vélo. L’office de tourisme Saint-Germain Boucle de Seine propose la location de quelques vélos électriques pour 4 euros de l’heure – En savoir + 
  • Comment se restaurer ? Tout dépend de votre rythme et de vos envies. L’option pique-nique est bien sûr envisageable, vous trouverez facilement des coins agréables pour vous poser. Vous trouverez aussi dans la suite de cet article quelques suggestions de restaurants.

Pour mieux préparer votre escapade, voici une carte où vous retrouverez toutes les bonnes adresses listées dans cet article :

Chatou et l’île des Impressionnistes

Pour commencer cette journée, prenez la direction de l’île de Chatou située à quelques minutes à pied de la gare de Chatou – Croissy. Cette île, également surnommée île des Impressionnistes, a une histoire très liée à celle des peintres.

L’île a connu son âge d’or au XIXe siècle grâce à une double révolution : d’une part le développement de la première ligne de train qui reliait Paris au Pec avec un arrêt à Chatou ce qui permit aux parisiens de venir découvrir facilement les bords de Seine ; et d’autre part l’arrivée de la peinture en tube ce qui permit aux peintres (et notamment aux impressionnistes) de sortir de leurs ateliers et de venir peindre en extérieur.

C’est dans ce contexte que la maison Fournaise a prospéré. Lieu de rencontre pour les peintres et les artistes, on y trouvait un restaurant mais aussi des services de location de bateaux. C’est ici que Renoir y peint son célèbre tableau Le Déjeuner des canotiers.

Le déjeuner des canotiers de Renoir
Auguste Renoir, le Déjeuner des canotiers, 1880-1881

De nos jours, l’île de Chatou préserve la mémoire de cette époque. La restaurant de la maison Fournaise existe toujours mais on y trouve aussi le musée Fournaise qui nous invite à venir rencontrer Renoir grâce à un parcours-spectacle. D’une façon vivante et humaine, le musée présente la démarche de Renoir, ses difficultés, ses soutiens et quelques anecdotes. – En savoir +

C’est aussi sur cette île, à quelques pas seulement de la Maison Fournaise, que se trouve l’association Sequana. Créée en 1989, cette association cherche à sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine fluvial et culturel de Chatou. De nombreux bénévoles travaillent sur des chantiers pour restaurer des bateaux et voiliers de la fin du XVIIIe siècle / début XIXe. Ces bénévoles aux mains d’or retapent des épaves tout en gardant l’authenticité des bateaux et des gestes. Si vous passez devant l’atelier de Sequana et que vous tombez sur quelques-uns de ces passionnés, ils trouveront probablement quelques minutes pour vous transmettre un peu de leur passion en vous expliquant ce qu’ils sont en train de faire. 

Et si vous souhaitez faire une balade à la façon des impressionnistes, Sequana organise des balades commentées très agréables à bord de Chloé, un bateau électrique pouvant accueillir 9 passagers. Une activité que je vous recommande vivement ! – En savoir +

une journée à Chatou

Où manger à Chatou ?

Sur l’île des impressionnistes vous pouvez bien sûr aller au restaurant Fournaise mais l’établissement est en travaux au moment où j’écris cet article. Sa réouverture est prévue pour l’été 2021.

Juste en face, le restaurant Les rives de la Courtille propose une cuisine traditionnelle en bord de Seine avec des formules à 24 € (entrée/plat ou plat/dessert) au déjeuner, sauf les dimanches. En savoir +

Carrières-sur-Seine, un village atypique

Prenez ensuite la direction de Carrières-sur-Seine où une belle balade vous attend en longeant les bords de Seine. Remontez par le parc de la Mairie, dont l’aménagement est attribué à un élève de Le Nôtre, pour accéder au centre-ville situé dans les hauteurs.

Bords de Seine

En allant vers l’allée du pressoir, vous trouverez de charmantes maisons troglodytes. Ces excavations naturelles ont été utilisées par les habitants aussi bien pour se loger que pour les besoins de la vie agricole (caves, celliers, écuries…).

Poursuivez vers l’église Saint Jean-Baptiste construite au début du XIIIe siècle et célèbre pour son retable du Moyen Âge.

Le saviez-vous ?

Carrières-sur-Seine tient son nom de ses gisements de roche calcaire qui furent exploités très tôt notamment pour construire des bâtiments religieux comme la Basilique de Saint-Denis.

A la fin de l’exploitation de ces carrières au XIXe siècle, on utilisa les carrières désaffectées pour la culture des champignons de Paris qui se développaient particulièrement bien dans ces lieux sombres et humides. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une champignonnière en activité.

Le musée de la Grenouillère, l’esprit guinguette

Si vous décidez d’embarquer pour la balade en bateau avec l’association Sequana, vous entendrez probablement parler de la Grenouillère. Il s’agissait d’une guinguette située en bord de Seine qui a rencontré un vif succès dans les années 1860 : de nombreux parisiens y viennent alors pour se baigner, faire du canotage ou bien pour un bal qui s’y tenait chaque jeudi soir.

Après un incendie en 1889, la guinguette est reconstruite dans un nouveau style et attire alors un public plus sérieux et des repas d’affaires. Puis en 1928, l’élargissement des voies navigables sonne le glas de la Grenouillère, contrainte de fermer ses portes.

Aujourd’hui, une association cherche à préserver la mémoire et l’état d’esprit de cette guinguette où Renoir et Monet ont peint plusieurs toiles. Le musée de la Grenouillère présente des documents d’archive, des maquettes mais aussi des copies des tableaux de Monet et Renoir.

Sur les traces des impressionnistes
Claude Monet, Bain à la Grenouillère, 1869

Actuellement et jusqu’en décembre, vous pourrez également y voir une exposition organisée en partenariat avec la Maison des Renoir d’Essoyes, consacrée à Gabrielle Renard qui fut la nourrice de l’un des enfants de Renoir et surtout l’un des modèles favoris du peintre. – En savoir +

Marcher sur les traces des impressionnistes

Pour (re)découvrir les toiles des peintres impressionnistes, plusieurs balades ont été créées par l’office de tourisme et permettent de voir plusieurs points d’intérêt tout en découvrant des reproductions de toiles positionnées face au paysage qu’elles représentent – En savoir +

Que voir autour de Chatou ?

Si vous souhaitez prolonger vos visites, de nombreux autres lieux culturels sont à découvrir autour de Chatou. En voici quelques-uns :

Le Désert de Retz

Du côté de Chambourcy, le Désert de Retz est un jardin témoin du siècle des Lumières, un lieu chargé d’histoire(s) et une invitation à la contemplation.

EN SAVOIR + : L’insolite Désert de Retz, le jardin des Lumières

désert de Retz
Désert de Retz

Le Domaine de Marly

Avec Versailles, le Domaine Royal de Marly est la grande construction de Louis XIV. S’il ne subsiste plus grand chose aujourd’hui de ce château du XVIIe siècle, un parc aménagé et un musée passionnant permettent de se replonger dans ce domaine dédié jadis aux fêtes, aux promenades et à la chasse. Partez sur les traces du palais disparu de Louis XI !

EN SAVOIR + : Visite de Marly-le-Roi, sur les traces du palais disparu de Louis XIV

château de Marly
Maquette du château de Marly

Saint-Germain-en-Laye

A deux pas de Marly, Saint-Germain-en-Laye est une destination idéale pour une escapade culturelle. Saviez-vous que l’on y trouve le plus grand musée d’archéologie d’Europe, que 29 rois y sont passés et que Louis XIV y est né ? Autant dire que Saint-Germain ne manque pas d’histoire !

EN SAVOIR + : Guide pratique pour une découverte de Saint-Germain-en-Laye

Château de Saint-Germain-en-Laye
Château de Saint-Germain-en-Laye

Le château de Monte-Cristo

Avec son architecture néo-renaissance et son jardin anglais, le petit château de Monte-Cristo attire l’attention. Situé, non-loin de Saint-Germain-en-Laye, il fut construit à l’initiative d’Alexandre Dumas qui n’a pourtant pas pu en profiter très longtemps… Partez à la découverte de ce charmant château.

EN SAVOIR + : Le château de Monte-Cristo, le paradis terrestre d’Alexandre Dumas

Château de Monte-Cristo
Château de Monte-Cristo

Bonne visite !


Article réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme Saint-Germain Boucles de Seine

Comments to: Chatou et ses environs : une échappée verte aux portes de Paris

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X