Pour échapper au stress de la vie parisienne, il n’est pas nécessaire de partir bien loin. Aux portes de l’Île-de-France, l’Eure-et-Loire réserve de bien jolies surprises et offre un cadre idéal pour un week-end de détente à la campagne.

Pendant trois jours, je suis parti explorer ce département avec quelques amis blogueurs. Un séjour ponctué par la découverte de châteaux et de jardins et qui s’est achevé par une impressionnante balade en montgolfière !

Jour 1 : la vie de bohème dans le Perche

Pour mieux profiter de ce weekend prolongé, nous sommes arrivés le jeudi soir dans le Perche. Et c’est dans un ancien corps de ferme que nous avons posé nos valises.

Où dormir dans le Perche ?

Nous avons fait escale au Domaine des Evis, une ancienne ferme fortifiée entourée de douves. La ferme aurait en effet été construite pendant la guerre de Cent Ans, nécessitant ces protections.

Rachetée il y a quelques années par un couple de parisien décidé à quitter la capitale, elle a depuis été entièrement restaurée et aménagée en chambres d’hôtes. Les propriétaires l’ont décorée d’une multitude d’objets chinés ce qui lui donne un charme fou. Chaque chambre a sa propre identité ! Mais c’est la salle commune qui crée un vrai effet “wahou”, cette vaste pièce est un vrai musée, on pourrait se perdre des heures à en observer chaque détail.

L’accueil est charmant, le dîner et petit déjeuner sont copieux et faits maison. Bref, on aimerait s’y éterniser plus longtemps !

Mais il est déjà temps de prendre la route, à vélo, dans le cœur du Perche pour aller découvrir le château désenchanté de la Ferté-Vidame. Pourquoi désenchanté ? Parce qu’il n’en reste que des ruines, mais quelles ruines ! Ce château a notamment vu passer le célèbre mémorialiste Duc de Saint-Simon avant d’être vendu sous la Révolution et transformé en carrière de pierres (!). Ce qu’il en reste est désormais protégé par le département et c’est un vrai bijou qui invite à la contemplation.

> Pour en savoir plus : Le château désenchanté de la Ferté-Vidame

Château de la Ferté-Vidame
Château de la Ferté-Vidame

Nous pique-niquons dans le parc qui jouxte le château, accompagnés d’un Bon Pic Nic : un panier gourmand composé de spécialités locales. Puis nous reprenons notre route pour aller découvrir un autre château – heureusement mieux conservé – le château de Villebon.

Construit pendant la guerre de Cent Ans pour protéger le Royaume de France, il devint au XVIIe siècle la propriété du Duc de Sully, le puissant ministre de Henri IV, qui y rendra son dernier souffle. Il est encore aujourd’hui en mains privée, appartenant à la famille De La Raudière, qui s’efforce de le préserver et de l’ouvrir en de multiples circonstances au public. A visiter absolument si vous en avez l’occasion !

> Pour en savoir plus : Le château de Villebon : la forteresse de la guerre de Cent Ans devenue propriété de Sully

Château de Villebon
Château de Villebon

Après toutes ces découvertes culturelles, place au sport ! Car c’est sur l’eau, en canoë, que nous poursuivons cette découverte de l’Eure-et-Loir, avant d’arriver à notre hébergement.

Où dormir près de Chateaudun ?

Nous avons séjourné à la Place Saint Martin (à 4km de Chateaudun), des chambres d’hôtes situées au bord de l’eau qui offrent un cadre calme et reposant. Laurence et Benoît nous ont accueillis à bras ouvert et nous avons passé un moment chaleureux en leur compagnie.

La place Saint-Martin

Pour achever cette journée bien remplie, nous avons passé la soirée à l’Escape Time, un escape game qui vous fait voyager dans le temps. Plusieurs scénarios sont proposés, nous avons opté pour “Les hébergements parallèles” qui vous demande de résoudre une enquête sur une scène de crime qui a eu lieu en 2043 ! Cette enquête offre la possibilité d’affronter une autre équipe que l’on peut voir évoluer au travers d’une vitre, idéal pour ceux qui aiment challenger leurs amis !

Jour 2 : la douceur de la Beauce

Cette deuxième journée nous fait flirter avec la nature ! Nous prenons d’abord la direction Bonneval pour nous transformer en capitaine d’un jour : à la capitainerie nous louons un bateau électrique pour découvrir la ville sur l’eau.

A la découverte de Bonneval en bateau électrique !
A la découverte de Bonneval en bateau électrique !

Puis nous faisons une halte à Sancheville où nous découvrons un moulin entièrement restauré animé par des passionnés.

Moulin de Sancheville
Le moulin de Sancheville

Pour poursuivre sur cette lancée calme et green, direction le Jardin du Bois Richeux, une vieille ferme où l’actuel propriétaire s’efforce de faire revivre un jardin médiéval composé de plantes aux propriétés médicinales.

> Pour en savoir plus : Le jardin médiéval de Bois Richeux

Le jardin de Bois Richeux
Le jardin de Bois Richeux

Où dormir près de Maintenon ?

C’est près du château de Maintenon que nous attend la plus belle surprise de ce séjour. La Bergerie de l’Aqueduc est une maison d’hôtes gérée par Martine, artiste peintre, et son mari Jean-Philippe Lafont, chanteur lyrique. Tous deux sont charmants et sont aux petits soins pour vous faire passer un bon séjour.

Osez demander à Jean-Philippe de vous chanter un air d’Opéra puis à Martine de vous raconter l’histoire de leur rencontre, vous ne le regretterez pas ! Cette soirée autour de nos deux hôtes restera inoubliable pour moi, un beau moment d’échange et de partage comme on aimerait en vivre plus souvent.

Quant aux chambres, elles ont chacune leur univers et sont aménagées avec beaucoup de goût. Vous pourrez aussi profiter de la piscine chauffée de la maison… sans nul doute un avant-goût du paradis !

Bergerie de l'Aqueduc

En soirée, nous nous échappons quelques heures de nos chambres pour aller au château de Maintenon où l’on peut profiter jusqu’en octobre de visites contées à la tombée de la nuit. Un format original pour ceux qui n’aiment pas les visites traditionnelles.

Le château de Maintenon
Le château de Maintenon

Jour 3 : prendre son envol !

Le séjour se termine en beauté : nous nous levons aux aurores pour profiter d’un spectacle saisissant : la découverte de l’Eure-et-Loir en montgolfière ! Je m’attendais à avoir le vertige dans ces nacelles volantes mais pas du tout, la balade est très stable et douce, sans à-coups. On se sent en totale sécurité et seul le bruit régulier des flammes trouble la quiétude du vol.

L'Eure-et-Loir en Montgolfière
Le château de Maintenon vu du ciel !

Au sol, on admire le château de Maintenon – où nous étions la veille – mais on découvre aussi la faune et la flore. Entre les champs, on aperçoit des biches et des lapins. Et au-dessus des forêts nous survolons des oiseaux…

Nous nous sommes envolés avec Air Pegasus. La balade d’une heure coûte entre 170 et 210 € par personne selon le nombre de personnes à bord. Les départs ont lieu soit tôt le matin soit tard le soir car il est nécessaire que l’air soit suffisamment froid pour permettre à l’air chaud du ballon de faire voler la nacelle plus facilement. Vous pouvez aussi profiter d’un dîner à bord (c’est dire si le vol est stable !) pour 495 € par personne.

Le séjour se termine par un savoureux et copieux brunch au Colombier d’Hanches avant de retourner sur la Capitale. Mais nul doute que nous retournerons bientôt à la campagne !

> Lire aussi : A la découverte de Chartres le temps d’un weekend

Pour en savoir plus sur la région, retrouvez les articles des autres blogueurs qui m’ont accompagné pendant ce voyage : Nicolas et Julie de Prépare ta Valise ; Jenny de JDroadtrip ; Gaëlle de Mademoiselle Bon Plan ; Sandrine de Voyages et Enfants et Mali de Un pied dans les nuages.

 

Un grand merci à Flora de l’ARDT Eure-et-Loir et à Pascal de l’agence AiRPur pour l’organisation de ce joli séjour et une pensée toute particulière à Martine et Jean-Philippe pour leur accueil si chaleureux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.