Construit pendant la guerre de Cent Ans, le château de Villebon a été le théâtre de plusieurs sièges entre les Français et les Anglais. Devenu demeure du grand Sully, ministre de Henri IV, Villebon est aujourd’hui l’un des rares châteaux privés et habités du XIVe siècle.

Régulièrement ouvert au public et situé à seulement vingt-cinq kilomètres de Chartres, ce château mérite d’être visité si vous séjournez en Eure-et-Loir.

Château de Villebon

 

Une forteresse pour protéger le royaume de France pendant la guerre de Cent Ans

Au milieu de la guerre de Cent Ans, pendant une période de trêve sous la gouvernance des “Marmousets” (conseillers de Charles VI et anciens ministres de Charles V), Jeannet d’Estouteville, seigneur de Villebon, reçoit un don du roi de 2 000 Francs Or afin d’édifier une forteresse destinée à contenir l’invasion anglaise. C’est ainsi qu’en 1391 que le château de Villebon est édifié. A défaut de carrières de pierres dans la région, on le construit en briques. Par sa fonction défensive, il est conçu sur un plan carré (comme le Louvre de Charles V), flanqué de plusieurs tours crénelées et entouré de douves.

Malgré ses 600 ans et les 8 sièges qu’il a connu entre les français et les anglais ou pendant les guerres de religion, le château de Villebon est aujourd’hui encore en excellent état. L’une des raisons de cette splendide conservation est qu’il n’a été vendu que deux fois, et qu’il eut la chance de voir passer des propriétaires qui ont pris soin de le maintenir en état au fil des années.

Château de Villebon

 

Le Duc de Sully, le plus célèbre des propriétaires de Villebon

En 1607, le château est vendu une première fois à Maximilien de Béthune, Duc de Sully et influent ministre de Henri IV qui y vivra une trentaine d’année après l’assassinat du Roi par Ravaillac en 1610. C’est aussi à Villebon que Sully rendra son dernier soupir, le 22 décembre 1641.

Le passage de Sully à Villebon a profondément marqué l’histoire du château. L’influence de Sully permit en effet au château d’échapper à la vague de démantèlement des fortifications lancée par Richelieu ce qui fait de Villebon l’une des rares forteresses du XIVe siècle aussi bien conservée. Sully en a également dessiné le parc.

Dans la cour du château, deux bustes de Sully et de sa femme, Rachel de Cochefilet, rendent hommage à ce grand personnage historique.

Buste du Duc de Sully et de sa femme
Buste du Duc de Sully et de sa femme

 

L’évolution du château de Villebon

Mais le château a tout de même connu quelques transformations. La plus notable intervint en 1462 lorsque Blanchet d’Estouteville reçut Louis XI. Un feu se déclara dans les cuisines, probablement pendant la préparation du festin destiné au Roi, ce qui détruisit la tour d’angle. Marqué par cet événement, Louis XI fit don de 1 000 Livres Tournois pour construire la tour octogonale.

Château de Villebon - Tour octogonale
La tour octogonale, construite après l’incendie de 1462

A la Renaissance, on fit évoluer Villebon en perçant des fenêtres, transformant ainsi la forteresse en demeure de plaisance. On construisit également une galerie à l’italienne. Notons aussi qu’au XVIIe siècle, les cuisines jusqu’alors présentes en sous-sol subirent une inondation et furent depuis aménagées au rez-de-chaussée.

 

Le château de Villebon aujourd’hui

En 1812, la seconde vente fit entrer Villebon dans la famille des Pontoi-Pontcarré. Il est ensuite entré par alliance dans la famille De La Raudière dont le descendant, Jean, en est l’actuel propriétaire.

L’histoire récente du château fut encore mouvementée. Pendant la seconde guerre mondiale, la famille De La Raudière cacha à Villebon un officier polonais. Le 6 juin 1944, la gestapo fit une descente à Villebon, pensant que l’on y cachait des armes. Il n’en était rien mais la grand-mère du propriétaire actuel, refusant de serrer la main à un SS, fut envoyée en déportation.

Villebon est aujourd’hui l’un des rares châteaux privés encore habité. La famille De La Raudière s’efforce cependant d’en ouvrir les portes au public en de multiples occasions. La visite permet de découvrir une petite partie du château. Vous pourrez notamment y voir la chapelle, la cuisine ornée de trophées de chasse datant de la fin du XIXe siècle, ou encore la galerie à l’italienne que le 6e Duc de Sully utilisa en cabinet de curiosité avec une collection d’histoire naturelle comportant des animaux naturalisés, coquillages, flacons d’herbes médicinales, etc. On y trouve actuellement les portraits de la dizaine de chefs d’Etats venus à Villebon, de Charles VI qui – on l’a vu – a contribué au financement du château, à Valéry Giscard d’Estaing, en passant par François Ier, Henri IV ou encore le Général De Gaulle.

Au rez-de-chaussée, vous découvrirez une pièce richement décorée om l’on stockait les voitures à cheval. A la mort de Sully, sa veuve la fit décorer par des représentations des différents châteaux ayant appartenu à son époux, dont bien sûr le château de Villebon.

De nombreuses salles sont interdites aux photographies, difficile donc de vous donner un aperçu de tout ce que vous pourrez voir dans ce château qu’il faudra visiter par vous-même pour assouvir votre curiosité ! Profitez de votre passage par Villebon pour demander une démonstration de la fermeture du pont-levis, toujours fonctionnel !

Informations pratiques

Adresse

Château de Villebon
7 Grande Rue
28190 Villebon

Horaires

Dates d’ouverture variables pendant l’année. Consultez le site du château pour avoir les informations à jour.

Tarifs

Tarif plein : 9€
Moins de 12 ans : 4 €
Gratuit pour les moins de 5 ans

Toutes les visites sont guidées

1 COMMENTAIRE

  1. […] Direction ensuite un lieu privé, habité et absolument incroyable, le château de Villebon. Je dois avouer qu’à l’école, je n’étais pas studieuse en histoire, clairement ça me barbait plus qu’autres choses et en étant venue plusieurs fois en week-end en Eure et Loir, j’ai eu la première fois, un réel coup de cœur pour le château de Maintenon et là… Le château de Villebon est juste impressionnant et dorénavant je prends un plaisir fou à visiter ce type de lieu, à en apprendre plus, en particulier les châteaux, oui je ne fais pas dans la demi-mesure, j’aime les lieux qui ont une vraie âme et qui envoie du lourd juste en le voyant la première fois. L’histoire de ce château est passionnante, il possède sa propre petite chapelle, d’un pont-levis encore fonctionnel et l’intérieur est à couper le souffle.. Incroyable ! En savoir plus sur l’histoire du château de Villebon. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.