Le Muséum des Sciences Naturelles de Bruxelles : un musée à vivre

Muséum de Bruxelles

Dans le quartier européen de Bruxelles, au cœur du Parc Léopold, se trouve un muséum qui fait tomber bien des préjugés sur les musées dédiés aux sciences de la vie. Grâce à d’importantes campagnes de restaurations et à des scénographies contemporaines, le muséum de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique revendique être, non plus un musée qui parle, mais un musée qui implique. En invitant le visiteur à toucher et à manipuler pour mieux comprendre les différents sujets scientifiques qui lui sont présentés, le muséum a réussi le pari d’être un musée à vivre.

Sur 16 000 m² de galeries permanentes, le muséum présente trois galeries dédiées aux dinosaures, à l’évolution et à l’Homme. D’autres salles sont consacrées aux mosasaures, aux coquillages, aux insectes ou encore aux minéraux.

La Galerie des Dinosaures et les Iguanodons de Bernissard

Montage d'un Iguanodon de Bernissard © RBINS

Montage d’un Iguanodon de Bernissard © RBINS

Créé par un arrêté royal en 1846, le muséum s’installe dès 1889 dans le parc Léopold et acquiert très vite une renommée mondiale en accueillant les Iguanodons de Bernissart, une impressionnante collection de fossiles de dinosaures découverts en 1878.

Par 322 mètres de profondeur, dans une mine de charbon, un gisement exceptionnel est mis au jour, révélant une trentaine d’Iguanodons fossilisés datant de 125 millions d’années. La découverte fait date : les dinosaures sont encore très mal connus au XIXe siècle – le terme même de « dinosaure » n’est inventé qu’en 1841 ! – et c’est à Bruxelles dès 1883 qu’est présenté pour la première fois un squelette complet de dinosaure en position de vie. Dès 1898, le muséum entreprend la construction d’une nouvelle aile avec des salles spécialement conçues pour accueillir cette collection inédite de dinosaures.

Revue en 2007, la nouvelle scénographie de la galerie présente neuf iguanodons dans une cage vitrée, permettant de les contempler au plus près sans en compromettre la conservation tandis qu’en sous-sol, onze autres squelettes sont dans la position dans laquelle ils ont été découverts en 1878 sur le chantier de fouille. Avec plus de 35 squelettes présentés, le muséum revendique la plus grande galerie de dinosaures d’Europe et c’est sans aucun doute l’espace le plus impressionnant du musée.

En attendant d’aller visiter le muséum, Google Arts & Culture vous permet d’en faire une visite virtuelle.

La Galerie de l’Evolution et la Galerie de l’Homme

Mais les dinosaures ne sont pas les seuls à attirer l’attention du visiteur. Dans la Galerie de l’Evolution, près de 4 milliards d’années de vie sont présentés, articulés autour des moments clés de l’évolution. 600 fossiles et 400 animaux naturalisés aident à retracer l’histoire de la vie d’hier, d’aujourd’hui mais aussi de demain puisque les scientifiques sont allés jusqu’à imaginer les animaux du futur !

L’autre Galerie, la plus récente du musée, inaugurée en 2015, est dédiée à l’Homme. A l’aide de fossiles et de reconstitutions 3D, on y voit l’évolution des espèces humaines avant de mieux comprendre qui nous sommes. Car l’homme moderne a aussi évolué pour faire face à son environnement : bipédie, changement d’alimentation, développement de compétences socioculturelles… autant d’adaptations qui ont fait l’humain que nous sommes aujourd’hui. La dernière partie de la Galerie est consacrée à notre vie, avec les différents bouleversements qui apparaissent dans notre corps de l’enfance jusqu’à l’âge adulte.

Un musée à vivre

Si certaines salles attendent encore une rénovation, les différents travaux menés ces dernières années ont permis de transformer le muséum en profondeur.

Récompensé par de nombreux prix pour ses nouveaux espaces, le muséum nous invite à une visite active notamment grâce à des dispositifs ludiques tels que des outils multimédias interactifs ou de nombreux jeux. On vous proposera notamment de participer à un mini chantier de fouilles de dinosaures, à suivre un pingouin dans son évolution à travers le temps ou encore à comparer la taille des boites crâniennes de nos ancêtres.

Le muséum de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique est incontestablement l’un de nos coups de cœur, à visiter absolument si vous allez à Bruxelles.

Informations pratiques :

Muséum des Sciences Naturelles de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique
Rue Vautier 29, 1000 Bruxelles

Du mardi au dimanche, voir les horaires d’ouverture sur le site du Muséum

Tarif plein : 7 € / 9,5 € avec l’exposition permanente
Tarif réduit : 6 € / 8,5 €
Tarif jeunes (6 – 17 ans) : 4,5 € / 7 €

https://www.naturalsciences.be/fr

Antoine Vitek

Fondateur de Culturez-vous. Organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Amoureux des livres, de Paris et de ses musées. Flâneur professionnel et éternel curieux.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.