- Publicité -

Voici une belle idée d’escapade à faire autour de Paris ! Avec un château, de magnifiques jardins, un musée, des écuries et même une large étendue d’eau, le Domaine de Chantilly est la destination idéale pour une journée dépaysante et culturelle entre amis ou en famille. Tour d’horizon d’un domaine plein de surprises…


Chantilly : toute une histoire !

Le Domaine de Chantilly c’est l’histoire d’une forteresse du Moyen-Âge, devenue au fil du temps l’un des hauts lieux de la vie mondaine et intellectuelle française avec :

  • la seconde bibliothèque de France pour les manuscrits enluminés ;
  • un jardin de 115 hectares qui a inspiré le Hameau de la Reine à Versailles ;
  • un musée qui conserve la seconde collection de peintures anciennes de France après le Louvre ;
  • un musée du cheval et des écuries de renommée internationale…

Comment le Domaine de Chantilly est-il passé d’une forteresse à ce haut lieu de la vie intellectuelle française ? Revenons sur sa grande histoire.

Initialement, Chantilly n’était qu’une forteresse dressée au sommet d’un piton rocheux. Quand il en hérite, Anne de Montmorency, connétable de François Ier, entreprend de vastes travaux qui transforment la forteresse en un château de la Renaissance. A partir de 1643, le domaine entre dans la famille des Bourbon-Condé. Celui que l’on surnomme le Grand Condé, Louis II, confie à Le Nôtre l’aménagement du parterre à la Française. Il s’emploie aussi à faire de Chantilly un haut lieu de la vie mondaine en organisant de multiples bals.

Au XVIIIe siècle, Louis-Henri, prince de Bourbon-Condé, fera élever les Grandes Ecuries pour sa pratique de la chasse. Il est aussi à l’origine des décors du Petit Château.

Henri-Eugène-Philippe-Emmanuel d’Orléans, le duc d'Aumale
Portrait de Henri-Eugène-Philippe-Emmanuel d’Orléans, le duc d’Aumale ; peinture de Léon Bonnat

Pendant la Révolution, Chantilly sert de prison et en 1799 la majeure partie du château est rasée. Louis-Joseph, prince de Condé, entreprendra en 1815 à son retour d’exil la restauration des appartements ; il fera aussi dessiner les jardins anglais. Son fils, Louis VI Henri de Bourbon-Condé, lègue ses biens à sa mort en 1930 à son neveu Henri d’Orléans, duc d’Aumale, cinquième fils du roi Louis Philippe. C’est à lui que l’on doit la préservation du domaine de Chantilly tel qu’on le connaît de nos jours. Après avoir fait reconstruire le château et aménagé les appartements historiques, il y installe sa grande collection de tableaux, livres et mobilier avec l’objectif d’embellir le domaine. Sans héritier, il lègue l’ensemble du domaine et de sa collection à l’Institut de France avec le souhait qu’il soit ouvert au public :

“Voulant conserver à la France le Domaine de Chantilly dans son intégrité, avec ses bois, ses pelouses, ses eaux, ses édifices et ce qu’ils contiennent, trophées, tableaux, livres, archives, objets d’art, tout cet ensemble qui forme comme un monument complet et varié de l’art français, dans toutes ses branches, et de l’histoire de ma patrie à des époques de gloire, j’ai résolu d’en confier de dépôt au corps illustre qui m’a fait l’honneur de m’appeler dans ses rangs à un double titre et qui, sans se soustraire aux transformations inévitables des sociétés, échappe à l’esprit de faction comme aux secousses trop brusques, conservant son indépendance au milieu des fluctuations politiques.” – Testament du Duc d’Aumale, 5 juin 1884

Il stipula dans son testament que l’accrochage des œuvres devait être conservé en l’état et qu’aucune œuvre ne devait être prêtée hors de Chantilly. Si bien que l’on peut encore aujourd’hui voir Chantilly tel qu’il fut laissé en 1898 à l’ouverture du musée Condé. 

Que voir, que faire au Domaine de Chantilly ?

Le château de Chantilly et le musée Condé

Impossible de venir à Chantilly sans visiter son château. A l’intérieur vous trouverez les appartements des princes de Condé où vivaient les princes de Bourbon-Condé aux XVIIe et XVIIIe siècles mais aussi les galeries de peinture qui composent le musée Condé considéré comme le premier musée français de peintures anciennes après le Louvre. Dans ces collections se trouve des chefs d’œuvre de Nicolas Poussin, Jean-François de Troy, Piero di Cosimo, Raphaël…

LIRE AUSSI : La Joconde enlève le haut au Domaine de Chantilly !

L'enlèvement de Psyché par Paul Gaudry
L’enlèvement de Psyché par Paul Gaudry

A voir aussi, la bibliothèque composée de 19 000 ouvrages dont 1 500 manuscrits. La pièce majeure de la collection, Les Très Riches Heures du duc de Berry, est présentée uniquement sous forme de fac-similé en raison du caractère très précieux de l’ouvrage.

Ne manquez pas non plus la magnifique chapelle du château.

Les jardins

Le parc de Chantilly s’étale sur pas moins de 115 hectares ! De quoi faire de jolies promenades. Il est composé de plusieurs parties :

  • un jardin à la française créé par André Le Nôtre (le paysagiste de Versailles ou de Vaux-le-Vicomte) avec ses miroirs d’eau et fontaines.
  • un jardin anglo-chinois qui abrite un hameau doté de cinq maisons rustiques qui aurait servi de modèle pour le Hameau de la Reine à Versailles. Ici trouverez aussi une offre de restauration pour déguster, notamment, la célèbre crème chantilly !
  • un jardin anglais
  • le Petit Parc avec un jeu de l’oie grandeur nature
Jardins à la Française du Domaine de Chantilly
Jardins à la Française

Les Grandes Ecuries

Louis-Henri de Bourbon, le 7e prince de Condé, commanda au XVIIIe siècle à l’architecte Jean Aubert la construction de Grandes Ecuries. Imaginées comme un palais pour les chevaux. Initialement dédiées à la chasse, elles pouvaient accueillir initialement jusqu’à 240 chevaux ! Le Duc d’Aumale les transforma en profondeur en instaurant des box vers 1880. Ces écuries fêtent cette année leur 300e anniversaire.

Des spectacles et animations équestres sont proposés régulièrement par les 8 cavalières et 26 chevaux des Grandes Ecuries.

Le musée du cheval

Situé au sein des Grandes Ecuries, le jeune musée du cheval inauguré en 2013 est autant un musée d’art que d’ethnologie. On y découvre l’histoire du cheval au travers de 200 objets et œuvres d’art qui témoignent des représentations du cheval dans les civilisations.

Et aussi…

Bien d’autres activités vous attendent à Chantilly : visite guidée des appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale ; pédalo ; visites en segway ou voitures électriques ; labyrinthe ; enclos des kangourous… une chose est sûre, vous n’allez pas vous ennuyer !

Retrouvez également le Domaine de Chantilly le long de l’Avenue Verte Paris-Londres à vélo


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !


Informations pratiques :

Adresse :
Le Château
60500 Chantilly

Horaires :
Variables selon la saison, consulter le site du domaine

Site internet :
http://www.domainedechantilly.com/fr/

Tarifs :
Tarif plein : 17 €
Tarif réduit (moins de 18 ans) : 13,5 €
Gratuit pour les moins de 7 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.