Jusqu’au 17 janvier, le Petit Palais présente une double exposition consacrée à l’estampe au XIXème siècle. J’ai eu la chance de découvrir dans des conditions exceptionnelles l’exposition consacrée à Utagawa Kuniyoshi (1797-1861) grâce à la blogueuse Tokyobanhbao (merci !) : visite.

 

japon-estampe-bois-Utagawa-Kuniyoshi-07-1080x531

La première rétrospective de Kuniyoshi en France

Kuniyoshi est l’un des grands artistes de l’ukiyo-e, l’estampe sur bois, à l’instar d’Hokusai. Malgré une influence certaine sur l’art occidentale, il demeure toutefois peu connu. L’exposition nous propose donc, à travers une riche sélection de 250 œuvres, de découvrir cet artiste aux estampes colorées et incroyablement vivantes. Il s’agit de la première grande rétrospective organisée en France consacrée à cet artiste.

L’exposition s’organise en cinq sections thématiques, précédée d’une salle introductive, consacrée à l’influence de Kuniyoshi sur l’art français. De la représentation des guerriers et dragons (qui firent sa renommée) aux plaisirs de l’ancienne Tokyo en passant par l’art de la caricature et du dessin humoristique ressort l’incroyable diversité de l’art de Kuniyoshi.

La scénographie de l’exposition est marquée par une entrée très spectaculaire, composée de reproduction géante de personnages tirées des estampes. C’est surmonté par ces personnages que le spectateur entre dans l’exposition : plongée dans un univers.

 

L’exubérant Kuniyoshi

Kuniyoshi se distingue des autres grands « estampistes » japonais par l’originalité de ses cadrages (dont s’inspirera l’animation japonaise), par son sens du mouvement, par son travail sur l’expression des personnages (toujours à la lisière de la caricature) et par la grande diversité de ses inspirations. A ce titre, son œuvre est beaucoup plus vivante et pétillante que celle d’Hokusai. Rares sont, chez Kuniyoshi, les peintures de paysages sans figure humaine.

De ce fait, le travail de Kuniyoshi frappe par son expressivité et son extraordinaire modernité. Les estampes viennent accrocher l’œil du spectateur et entrent immédiatement en résonance avec lui. Comme familières, elles nous rappellent l’univers du manga, du cinéma d’animation mais également l’univers de la bande dessinée voire du cartoon. Cette proximité est particulièrement frappante à la fin de l’exposition, consacrée aux œuvres satiriques et humoristiques. Le travail sur les expressions, les scènes d’animaux reprenant avec justesse et humour des scènes du quotidien traduisent un souci d’observation et un certain style encore présent dans le manga et cinéma d’animation actuels.

Du fait de la modernité de son art, l’œuvre de Kuniyoshi est ludique et accessible. Nul besoin d’être amateur et/ou spécialiste de l’art japonais pour se laisse transporter : l’estampe vous attrape pour vous emmener dans un Japon vivant, aux mille couleurs et aux mille atmosphères.

Amoureux des chats, Kuniyoshi aimait les représenter et les intégrer à ses oeuvres
Amoureux des chats, Kuniyoshi aimait les représenter et les intégrer à ses œuvres

 

Informations pratiques

Le Petit Palais – Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et certains jours fériés
Nocturne le vendredi jusqu’à 21h

Gratuit jusqu’à 17 ans inclus.
Plein tarif : 10 euros
Tarif réduit : 7 euros

Passionnée par la littérature, la philosophie, l’histoire, l’animation japonaise et mille autres choses encore. Je cherche la poésie lovée au creux des choses. Car oui, « La poésie, c’est le plus joli surnom que l’on donne à la vie » (Prévert).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.