Connaissez-vous le château de Bagatelle ? Il est peu connu et pourtant il est situé dans Paris et son histoire est assez amusante : il est le fruit d’un pari fou entre Marie-Antoinette et le Comte d’Artois qui le fit construire en moins en 100 jours !

Découvrez l’histoire de ce château insolite dont le chantier de restauration vient de commencer.

A l’origine du château de Bagatelle : un pari fou

En septembre 1777, Marie-Antoinette lance un défi à son beau-frère, le comte d’Artois (futur Charles X et frère de Louis XVI) : construire un château en moins de 100 jours. Un pari qui sera pimenté par le Comte qui parie la somme de 100 000 livres !

Le Comte d'Artois devant Bagatelle, Jean-Démosthène Dugourc
Le Comte d’Artois devant Bagatelle, Jean-Démosthène Dugourc

Ni une, ni deux, le Comte se lance à corps perdu dans ce défi : il sollicite l’architecte Bélanger qui revient d’Angleterre avec des croquis de maisons au style néo palladien. En quelques jours seulement, les plans sont dessinés et validés. L’entreprise est folle : jours et nuit, 900 ouvriers travaillent sur ce chantier et, pour tenir les délais, on va jusqu’à stopper certains chantiers parisiens et confisquer des matériaux.

Finalement, le château de Bagatelle est achevé en seulement 64 jours ! Défi relevé pour le Comte qui vient de réaliser la plus grande folie architecturale de la fin du XVIIIe siècle, lui valant le surnom de « folie d’Artois ». Bagatelle est un petit château mais d’une grande beauté, comme le souligne la devise inscrite sur la façade « Parva sed opta » (« Petite mais bien conçue »).

Les décors furent quant à eux réalisés dans les années qui suivirent, notamment par Hubert Robert qui a signé six paysages pour l’un des boudoirs du rez-de-chaussée.

Le saviez-vous ?

Bagatelle fait partie des 7 châteaux que compte la ville de Paris, avec la Conciergerie, le palais du Louvre, le palais du Luxembourg, le palais Royal, le château de Bagnolet et le château de la Muette.

Le château de Bagatelle sur le plan de Paris de 1932 (Robelin)
Le château de Bagatelle (à gauche) sur le plan de Paris de 1932 (Robelin)

L’histoire du château de Bagatelle après la Révolution

A la Révolution, le château de Bagatelle est saisi comme bien national et transformé en restaurant ce qui lui permit d’être préservé. Il devient même un lieu très prisé au lendemain de la Terreur.

Sous l’Empire, Napoléon Ier le fait restaurer dans le but d’en faire une résidence pour son fils le roi de Rome. C’est d’ailleurs au sein de Bagatelle que Napoléon présentera son fils à son épouse répudiée, Joséphine de Beauharnais.

Napoléon Ier et le roi de Rome à Bagatelle
Napoléon Ier et le roi de Rome à Bagatelle, Jules Girardet, 1910, Collection privée

Au moment de la Seconde Restauration, le comte d’Artois récupère le domaine. Marqué par son exil et devenu un homme pieux, il fait modifier les décors de Bagatelle pour recouvrir les représentations de femmes dénudées et cède le domaine à son fils le duc de Berry.

En 1835, Bagatelle est vendu au collectionneur d’art anglais, le Lord Hertford, qui remodèle le parc et y crée un manège équestre, une grotte, un kiosque chinois et l’orangerie. Il procèdera également à un réaménagement du château en y ajoutant un étage. Proche de la famille impériale, Lord Hertford y convie Napoléon III et l’impératrice Eugénie ainsi que la reine Victoria qui y séjournera à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1855.

A la mort de Lord Hertford, c’est son fils, Richard Wallace – célèbre collectionneur d’art à qui l’on doit les fontaines Wallace dont il finança l’édification – qui hérite de Bagatelle et qui fait construire le Trianon. Lorsqu’il décède en 1890, sa femme lègue une partie de sa collection d’art à la nation britannique – donnant ainsi naissance à la célèbre Wallace Collection – et qui lègue Bagatelle à John Murray Scott. Ce dernier cédera le domaine à la ville de Paris en 1905. Malheureusement, avant de partir, il pille Bagatelle en emportant avec lui le mobilier et les ornements extérieurs.

Parc de Bagatelle
Parc de Bagatelle

Tout au long du XXe siècle, le domaine de Bagatelle est le théâtre de somptueux événements : une garden party organisée en 1938 pour le roi Georges VI et la reine Elisabeth ; les discours annuels de la fête du travail par le Président Charles de Gaulle entre 1949 et 1951, une réception en l’honneur de Valéry Giscard d’Estaing en 1974 ou encore une visite de la reine Elizabeth II et du prince Philip en 1992.


Vers une lente renaissance du château de Bagatelle

Si le parc de Bagatelle a particulièrement bien été entretenu, le château, lui, s’est considérablement dégradé faute d’entretien et de surveillance à tel point que les cheminées ont été volées dans les années 1970 !

Dans les années 1980, l’association des Amis du parc et du château de Bagatelle voit le jour et organise une programmation culturelle, des colloques et des expositions qui permirent de faire renaître un intérêt pour le château. Depuis 2019 la Fondation Mansart a en charge sa restauration et son embellissement. Le chantier de restauration a commencé en mai 2021 par la reprise des façades, toitures et menuiseries. Il est prévu de restaurer les décors intérieurs en 2022 avec pour objectif de le réouvrir au public.


Visite du château de Bagatelle

Actuellement le château est fermé au public et ne peut être découvert qu’en de très rares occasions. Voici un aperçu, en photos, de l’intérieur du château de Bagatelle. Ces photographies ont été réalisées en octobre 2021.

Visitez le château de Bagatelle à l’occasion de la Nuit des Châteaux

Ce samedi 23 octobre aura lieu la Nuit des Châteaux. Le château de Bagatelle vous propose exceptionnellement pour cette occasion une visite aux chandelles ! – + d’informations et réservation sur le site Dartngo

Intérieur du château de Bagatelle
Chambre à coucher
Coupole du château de Bagatelle
Le salon (coupole)

Merci à Dartagnans et à la Fondation Mansart qui m’ont permis de visiter le château de Bagatelle
Photo d’en-tête : Château de Bagatelle – Photo modifiée de Benchaum, via Wikimedia Commons

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: A Paris, le Château de Bagatelle s’apprête à renaître
  • 9 novembre 2021

    Etant déjà âgée et n\’ayant plus la possibilité de me déplacer ,j\’ai eu grand plaisir de visiter des lieux remplis d\’histoire .
    MERCI pour vos explications et ce travail mis à notre disposition

    Reply
Write a response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X