- Publicité -

Et si vous partiez découvrir Genève le temps d’un weekend ? Facilement accessible en train, c’est une destination idéale pour une escapade ! Avec sa riche histoire, ses musées et bien sûr son célèbre jet d’eau, Genève a de nombreux atouts pour vous séduire….

Vous trouverez dans ce cityguide des informations pratiques, bonnes adresses, anecdotes et visites incontournables pour préparer votre séjour.

  1. Genève pratique
  2. Les bonnes adresses
  3. Genève, ville d’histoire(s)
  4. Que faut-il voir à Genève ?
  5. Tout sur une carte

Genève pratique

Venir à Genève

Le plus simple pour venir à Genève, c’est le train : le TGV Lyria qui vous y emmènera directement depuis la France en à peine plus de 3 heures depuis Paris et vous déposera au cœur de la ville.

Si vous souhaitez découvrir plusieurs villes de Suisse vous pouvez opter pour le Swiss Travel Pass, un titre de transport extrêmement pratique qui vous donne accès à l’ensemble du réseau Suisse : bus, trains et même bateaux ! La Swiss Family Card permet aux enfants de moins de 16 ans de voyager gratuitement avec leurs parents. Ces billets peuvent s’acheter en ligne ou bien dans les boutiques et guichets internationaux des grandes gares SNCF.

Se déplacer dans la ville

Genève est une ville assez peu étendue que vous pourrez facilement découvrir à pied. Même si la pratique du vélo est encouragée, la voiture est plus présente ici qu’à Lausanne ou à Berne, ce qui rend l’utilisation des deux roues moins agréable.

Les transports en commun sont bien développés avec un bon réseau de bus et de bateaux bus surnommés “mouettes”. Bon à savoir : si vous logez dans un hôtel vous recevrez gratuitement un titre de transport valable du jour de votre arrivée jusqu’au jour de votre départ qui vous permettra d’emprunter les transports publics de façon illimitée.

Bateau mouette de Genève
Déplacez-vous en bateau avec les mouettes de Genève !

Communiquer

La Suisse compte plusieurs langues officielles : le Français, l’Allemand, l’Italien et le Romanche mais Genève étant très proche de la frontière avec la France, c’est la langue de Molière qui domine ici. Vous n’aurez donc aucun problème pour vous faire comprendre.


Les bonnes adresses

Où dormir ?

L’offre hôtelière est vaste mais je vous recommande vivement l’hôtel Ibis Genève Gare. Comme son nom l’indique il est situé juste en face de la gare et à 5 minutes à pied du lac Léman. L’emplacement est idéal, les chambres sont propres et le petit déjeuner varié.

Où manger ?

Situé près du lac, juste à côté du Mausolée Brunswick, le Cottage Café est un restaurant chaleureux et décontracté. Ici, on vous sert surtout des tapas, à partager pour plus de convivialité ! Le petit + par beau temps : une table en terrasse pour profiter de la vue sur le jet d’eau.

Pour manger les pieds dans l’eau, les Bains des Pâquis est le lieu idéal. Plus qu’un restaurant, ici on cultive un art de vivre. Baignade, détente, festivals, apéros…. sont au programme. Et du côté de la buvette on vous servira (entre autres) une excellente fondue.

Bon à savoir : pour s’hydrater, Genève dispose de nombreuses fontaines dont l’eau est potable, n’hésitez donc pas à y remplir votre gourde !


Genève, ville d’histoire(s)

L’histoire de Genève a été marquée par plusieurs personnages et en premier lieu Jules César venu pour contrer l’arrivée des helvètes qui migraient en quête de nourriture. Fin stratège, César a détruit un pont pour ralentir leur progression mais a demandé aux locaux de nourrir les migrants et de leur donner des graines pour qu’ils puissent repartir et planter des céréales sur leurs terres. César surnomma la ville Genova (« L’embouchure » en latin) : Genève avait trouvé son nom !

Jules César représenté sur une mosaïque dans le centre historique de Genève
Jules César représenté sur une mosaïque dans le centre historique de Genève

Ville natale de Rousseau, Genève et plus largement la Suisse doivent beaucoup au philosophe des Lumières. Avec ses livres qui décrivent la beauté de l’Helvétie, il a influencé de nombreux aristocrates du XIXe siècle qui sont venus découvrir par eux-même le pays. Certains restaient des années dans les hôtels genevois et léguaient une partie de leur fortune à la ville.

L’un de ces aristocrates est le Duc de Brunswick qui meurt à Genève en 1873. Il légua une somme importante d’argent à la ville à condition que l’on élève en son honneur un mausolée. Celui-ci sera édifié au bord du lac, il s’agit d’une copie de l’un des tombeaux des Scaligeri à Vérone.

Monument de Brunswick
Monument de Brunswick

D’autres célébrités ont séjourné à Genève. Ce fut le cas de Sissi, la princesse autrichienne qui fut malheureusement assassinée dans la ville et de l’écrivain Mary Shelley qui, un soir d’orage, donna naissance à son célèbre Frankenstein dans les environs de Genève.

On citera encore et pour finir Henry Dunant. Son nom ne vous dit peut-être rien mais nous lui devons pourtant beaucoup. Lors d’un voyage d’affaires il assiste à la bataille de Solférino et est choqué par ce terrible spectacle d’hommes et de chevaux ensanglantés. Il revient en hâte à Genève, sa ville natale, pour écrire les Mémoires de Solférino où il témoigne de ce qu’il a vu et pose les base d’une aide humanitaire : “N’y aurait-il pas moyen, pendant une époque de paix et de tranquillité, de constituer des sociétés de secours dont le but serait de faire donner des soins aux blessés, en temps de guerre, par des volontaires zélés, dévoués et bien qualifiés pour une pareille œuvre ?”
Il parviendra finalement à mobiliser suffisamment de personnes pour qu’en 1864 soit signée la première convention de Genève qui vise à protéger les victimes des conflits armés et qui est l’acte fondateur de la Croix Rouge. On estime que depuis la Croix Rouge a sauvé 50 millions d’hommes.


Que faut-il voir à Genève ?

Les activités ne manquent pas à Genève, entre les musées, les monuments, les sites remarquables ou encore des balades en bateau sur le lac Léman, vous n’allez pas vous ennuyer… Vous trouverez ci-dessous une sélection de visites à faire mais ce n’est là qu’un petit échantillon de tout ce qui vous attend !

Pour profiter pleinement de la ville vous pouvez opter pour le Geneva Pass. Pour une durée de 1, 2 ou 3 jours il vous permet d’accéder à plus de 30 activités et de profiter des transports gratuitement mais aussi d’avoir des réductions auprès de nombreux partenaires.

Le lac Léman et le célèbre jet d’eau

Genève ne serait pas vraiment Genève sans son jet d’eau qui est l’emblème de la ville. Avec ses 140 mètres de haut, il propulse 500 litres d’eau par secondes !

Son histoire est assez insolite et commence au XVIIIe siècle. Les fabriques de montres utilisaient alors la puissance de l’eau pour faire tourner leurs machines mais la puissance hydraulique était si forte que l’on craignait que l’eau vienne inonder la ville. Pour éviter ce risque, on fit jaillir le surplus d’eau au milieu du lac : le jet d’eau était né.

Mais à l’époque cette eau était très sale et polluait le lac. Quand au XIXe siècle on pris conscience des problèmes d’hygiène engendrés par ces rejets, on déplaça les usines. Le jet d’eau n’était donc plus nécessaire mais on le conserva pour son usage touristique.

Jet d'eau de Genève

La cathédrale Saint-Pierre de Genève

Côté patrimoine, la cathédrale Saint-Pierre est un incontournable. De l’extérieur elle ne ressemble à aucune autre, on pourrait même se demander s’il s’agit bien d’une cathédrale tant son architecture dénote…

L’explication vient de son histoire : cette cathédrale a été édifiée à différentes époques. Une tour est dans le style roman gothique ; l’autre a été édifiée au XVIe ; le portail date du XIXe ; quant à la chapelle située à la droite de la cathédrale elle est datée du XVe ! Un méli-mélo insolite qui doit vous inciter à aller en découvrir l’intérieur et à grimper les 157 marches des tours qui vous permettront de profiter d’une superbe vue à 360° sur Genève et le lac.

Cathédrale Saint-Pierre de Genève
Cathédrale Saint-Pierre de Genève

Le Musée d’Art et d’Histoire (MAH)

Ce musée est l’un des plus grands musées de Suisse : il préserve quelques 650 000 oeuvres ! Les collections sont très variées et prennent place sur 7 000 m² dans un bel immeuble des années 1910.

Musée d'Art et d'Histoire de Genève
Musée d'Art et d'Histoire de Genève

Ici, vous pourrez voir des antiquités grecques, romaines et égyptiennes mais aussi une très belle collection de Beaux Arts. Sur les cimaises se succèdent des toiles de maîtres : Van Gogh, Cézanne, Vuillard, Pissaro, Calame, Vaucher, Vallotton ou encore Hodler. Un régal pour les yeux !

Vous pourrez également voir au rez-de-chaussée une impressionnante installation de Tinguely.

Jean Tinguely, Cercle et carré - Eclatés
Jean Tinguely, Cercle et carré – Eclatés

Musée d’Art et d’Histoirehttp://institutions.ville-geneve.ch/
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 11h à 18h
Entrée libre aux collections permanentes

La Maison Tavel

Situé au coeur de la vieille ville, ce musée est incontournable. Il permet de découvrir l’histoire de Genève notamment grâce à de remarquables bas-reliefs qui vous montrent la ville telle qu’elle fut à différentes époques.

On y verra notamment le tracé des anciennes et larges fortifications détruites en 1849 qui prenaient 2 fois la taille de la ville et qui ont influencé l’organisation de Genève telle qu’on la connaît aujourd’hui. Bon plan : ce musée est gratuit, vous n’avez donc pas d’excuse pour ne pas y aller !

Maison Tavelhttp://institutions.ville-geneve.ch/
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 11h à 18h
Entrée libre aux collections permanentes

Le MAMCO (Musée d’Art Moderne et Contemporain)

Le MAMCO de Genève a été créé en 1994 sous l’impulsion d’une association qui souhaitait faire une place à l’art contemporain de Genève et prend place dans une ancienne usine.

Musée d'Art Moderne et Contemporain de Genève

Ici, il n’y a pas d’exposition permanente mais de nombreuses expositions temporaires. Lors de ma venue par exemple, une exposition consacrée à Walead Beshty. Dans la lignée de Marcel Duchamp il présente des objets du quotidien dans un musée et interroge sur ce qui fait oeuvre. Avec “FedEx” l’objet devient oeuvre en voyageant. Ces cubes de verre portent les stigmates de leurs voyages et continuent à évoluer au fil des expositions au fil de leurs voyages avec FedEx. L’emballage qui les transporte atteste de leurs déplacements et révèle la violence de la mondialisation.

Il a aussi utilisé le cuivre, matériau très marquant pour enregistrer les traces du personnel qui manipule les œuvres. Ces traces sont le témoignage des actions discrètes qui entourent l’art et révèlent que l’art est un objet dynamique et non fini.

MAMCOhttps://www.mamco.ch/
Du mardi au vendredi, de 12h à 18h ; Samedi et dimanche de 11h à 18h ; Fermé le lundi
Entrée libre

L’hôtel de Ville

Voici un beau symbole du respect des Suisse pour leurs institutions. Ici, les portes de l’hôtel de ville sont ouvertes nuit et jour, sans aucun vigile. Vous pouvez donc sans problème aller jeter un œil à l’intérieur de ce remarquable édifice, ne serait-ce que pour voir la rampe réalisée au XVIe siècle, véritable prouesse technique pour l’époque, qui permettait aux ânes de monter le bois qui permettait de chauffer les différentes pièces.


Tout sur une carte !

Retrouvez tous les centres d’intérêt mentionnés dans cet article sur la carte ci-dessous :

Et si vous avez envie de découvrir d’autres villes de Suisse, retrouvez les visites essentielles à faire à Lausanne ainsi qu’un guide pratique pour découvrir Berne. Bon voyage !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !

Préparer son voyage à Genève

Un grand merci à Suisse Tourisme qui m’a permis de faire ce voyage et de découvrir Genève ! Merci également à Shiva Riahi pour sa passionnante visite guidée dans la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.