Depuis juillet 2015, l’Opéra Comique est fermé pour travaux. Quelques mois off qui permettront notamment de mettre aux normes l’aération de la salle et de la rendre plus facilement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Sept mois après le début des opérations, armés de chaussures de sécurité et d’un casque de chantier, nous avons pu pénétrer au cœur du chantier. Si le foyer, déjà restauré en 2012, échappe aux travaux, la salle Favart s’offre quant à elle sous un angle nouveau.

Les sièges ont été démontés, les dorures protégées et les marbres recouverts d’épaisses couches de bois. Dans ce décor dépouillé, un gigantesque échafaudage a pris place, remplissant l’ensemble de la salle.

En gravissant cette structure métallique, on pose sur l’Opéra Comique un autre regard et l’on se surprend à tutoyer le bâtiment.
Tout ce qui fait la beauté de la salle, ses sculptures et ses peintures, d’ordinaire situées bien au-dessus du spectateur, se trouve pour un temps accessible à seulement quelques centimètres de nous. De quoi faire face aux anges qui surplombent le rideau ou de frôler le magnifique plafond “La glorification de la musique” peint en 1898 par Benjamin Constant (1845-1902).

 

Pendant le chantier, l’Opéra Comique reste actif

N’allez pas croire que l’Opéra Comique sommeille pendant sa fermeture ! Malgré les travaux, vous pouvez continuer à côtoyer l’institution grâce à plusieurs initiatives.

 

[CONCOURS] Pleine Nuit, une errance poétique et musicale au cœur du chantier

opera_comique_boltanski

Les 13, 14, 27 et 28 février, Boltanski, Kalman et Krawczyk, vous proposent une errance poétique dans la pénombre des travaux.

L’événement est déjà presque complet mais nous vous offrons 2×2 invitations pour les séances du 27 et du 28 février, à 23h.

Pour tenter votre chance, il vous suffit de remplir ce formulaire avant le 21 février 2016 inclus. Les 2 gagnants seront tirés au sort le 22 février et prévenus par e-mail.
Astuce : vous pouvez doubler vos chances de gagner en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

Mise à jour : le concours est désormais terminé. Bravo à Manon M. et Olivier R.

 

Le mystère de l’écureuil bleu, un web-opéra pour toute la famille

Puisque les fauteuils de la salle Favart ont été démontés, l’Opéra Comique vous invite à suivre un opéra depuis votre propre siège grâce à la magie d’internet ! Le mystère de l’écureuil bleu, un opéra aux allures de thriller lyrique, sera diffusé en direct sur le site de l’Opéra Comique ainsi que sur Arte Concert le dimanche 21 février à 18h.

opera_comique_ecureuil_bleu

Un karaoké géant sur le Champ-de-Mars

A l’occasion de la diffusion d’un match de l’EURO 2016, l’Opéra Comique et la Mairie de Paris proposeront aux fans de l’UEFA de chanter les airs les plus connus de son répertoire lors d’un Opéraoké, le 18 juin à 12h30 sur le Champ-de-Mars.
Pour motiver les supporters à mêler leur voix, même éraillée, au concert, 2 000 amateurs mélomanes entraînés seront réunis autour de professionnels. Si vous souhaitez les rejoindre, des répétitions sont organisées en mars et en mai. Plus d’informations sur le site de l’Opéra Comique.

 

Et pour suivre toute l’actualité de l’Opéra Comique, rendez-vous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: Pénétrez au cœur du chantier de l’Opéra Comique
Write a response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X