Parfois considéré comme « l’art des fous », l’art brut se glisse désormais de plus en plus dans les galeries et dans les musées, devenant un mouvement artistique incontournable. L’Outsider Art Fair rassemble jusqu’à demain, en « off » de la FIAC, plusieurs marchands d’art qui viennent présenter leurs artistes. Un rendez-vous unique pour explorer ce qu’est l’art outsider et en contempler toute la diversité.

A l’occasion d’une visite organisée hier soir avec quelques lecteurs de Culturez-vous, j’ai eu le plaisir de rencontrer des galeristes et artistes qui m’ont permis de découvrir quelques pépites. En voici un aperçu.

Outsider Art Fair

L’art brut, c’est quoi ?

L’art brut ou art outsider rassemble toutes les pratiques de création réalisées hors des voies officielles, sans lien avec une institution ou le marché. En règle générale, les artistes évoluent dans un univers qui peut les influencer : les écoles d’art, les professeurs, les critiques, les musées… peuvent les enfermer dans des schémas dont il est difficile de sortir. On peut ainsi penser à Picasso qui a passé toute sa vie à tenter de désapprendre pour sortir des carcans traditionnels.

Les artistes de l’art brut échappent à ces influences. La plupart du temps ils ne cherchent pas à être mis dans la lumière, ils dessinent pour le seul plaisir de créer si bien que plusieurs d’entre eux n’ont été découverts qu’après leur mort ! Considéré parfois comme « l’art des fous » car souvent développé par des personnes touchées par des maladies ou l’enfermement qui créent de manière autodidacte, l’art brut ose de plus en plus s’affirmer et devient par la même occasion plus accessible.

LIRE AUSSI : 5 questions à Becca Hoffman, directrice de l’Outsider Art Fair

Des découvertes fantastiques

Andrew Edlin, propriétaire de Wide Open Arts et organisateur de l’Outsider Art Fair, nous présentait ainsi les œuvres de Pearl Blauvelt qui ont été découvertes après sa mort, par hasard, par dans son ancienne résidence de Pennsylvanie par un couple qui venait d’acheter la maison ! Ses créations peuvent sembler naïves mais il y a une vraie sophistication dans ses compositions. Les maisons, les corps et les vêtements transparents créent une sorte de cubisme passé aux rayons x.

Dans un tout autre genre, Susan Te Kahurangi King ne s’exprime pas avec des mots mais par le dessin. Elle n’a jamais cherché à être mise en lumière mais sa famille partageait néanmoins ses dessins sur les réseaux sociaux jusqu’au jour où ils ont été remarqués par un galeriste. Depuis, son travail rencontre un vif succès, jusqu’au MoMA qui a fait l’acquisition de trois de ses œuvres en 2018 !

On pense aussi à Vivian Meier, talentueuse photographe de rue qui gardait secret sa passion pour la photo. Elle termina sa vie avec peu de moyens au point de ne plus être en mesure de payer le garde-meuble où elle stockait ses affaires. Lors d’une vente aux enchères se ses biens, John Maloof se porta acquéreur de caisses contenant des pellicules photos et face à la qualité des clichés il tenta de découvrir qui en était l’auteur. Malheureusement Vivian Meier décède le 21 avril 2009, quelques jours seulement avant que John Maloof ne découvre son dernier logis. Elle ne saura donc jamais le succès rencontré par son travail. Quelques-unes de ses photographies sont présentées par la galerie Les Douches.

Vivian Maier, Self portrait
Vivian Maier, Self portrait, 1955, Tirage gélatino-argentique posthume, Courtesy of Les Douches la Galerie, Paris

Rencontres avec les artistes et les galeries

L’Outsider Art Fair est aussi une formidable occasion de rencontrer les galeristes et quelques artistes qui sont toujours les mieux placés pour présenter leurs œuvres.

J’ai ainsi eu le plaisir de pouvoir échanger avec Mina Mond représentée par la galerie Lemetais. Suite à un problème cardiaque elle vit en arythmie perpétuelle, c’est grâce à la musique, dans un état de transe, qu’elle parvient à créer en entrant dans un rêve lucide qui lui permet de peindre ce qu’elle a en tête sans passer par un travail préparatoire. L’art et la musique lui servent de résilience.

Mina Mond
Mina Mond

Terry Curling (Galerie Béatrice Soulié) présente ses “sculptures-poupées”. Son discours est une ode à la créativité : “on peut faire de l’art avec tout” me confiait-elle !

La galerie Cavin Morris existe depuis 22 ans mais cela fait déjà 30 ans que ces passionnés d’art se sont ouverts à des artistes du monde entier, principalement dans l’art outsider. Ils représentent notamment Caroline Demangel qui met beaucoup d’énergie émotionnelle dans ses œuvres. “Je me suis mis à dessiner vers les années 2008, sans projet, sans professeur, je n’ai eu de cesse de m’isoler pour produire des visions que je n’imaginais pas la seconde d’avant. C’est un travail de déroulement, d’éclosion de quelque chose d’enfoui.”

Caroline Demangel, Galerie Cavin Morris
Caroline Demangel, Galerie Cavin Morris

Le Prix Art Absolument pour l’Outsider Art

Créé à l’initiative de Charles-Henri Filippi, la troisième édition du Prix art Absolument pour l’Outsider Art a été remis vendredi soir pour récompenser une artiste féminine vivante exposée pendant la foire. Le jury a nommé deux artistes : Susan Te Kahurangi King et Momoko Nakagawa qui se partageront un prix de 10 000 € et qui seront exposées à l’Espace Art Absolument à partir du 31 octobre.


Je ne peux que vous encourager à vite aller à l’Atelier Richelieu pour découvrir toute la variété de l’art brut : photographies, sculptures, dessins, peintures… cet art embrasse toutes les formes et a de quoi vous surprendre ! C’est aussi un art qui reste particulièrement accessible, certaines œuvres se négocient pour quelques centaines d’euros, bien loin des chiffres parfois exorbitants de l’art contemporain.

N’hésitez pas à en profiter pour aller échanger avec les galeristes et les artistes qui pourront vous parler de leurs parcours, c’est toujours passionnant !


Informations pratiques

Adresse :
Atelier Richelieu
60, rue Richelieu
Paris 2e

Horaires :
Vendredi 18 et samedi 19 octobre : 11h00 – 22h00  
Dimanche 20 octobre : 11h00 – 18h00

Site internet :
https://www.outsiderartfair.com/fr/paris

Tarifs :
Pass 3 jours : 25 €
Pass 1 journée : 10 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.