Culturez-vous
Blog art, culture et voyages

Si vous visitez le château de Rambouillet, dans les Yvelines, vous devez absolument en profiter pour aller découvrir la Laiterie de la Reine. Ce chef d’œuvre du XVIIIe siècle construit à la demande de Louis XVI pour son épouse, la reine Marie-Antoinette est un bijou qui ne manquera pas de vous émerveiller !

Quelle est l’histoire de la Laiterie de la Reine ? A quoi ressemble-t-elle ? Et comment la visiter ? Découvrez ce monument passionnant dans cet article !

Un cadeau de Louis XVI à Marie-Antoinette

La laiterie de la Reine Marie-Antoinette, au château de Rambouillet 3

En 1783, le roi Louis XVI tombe sous le charme du Domaine de Rambouillet. Ce dernier a en effet de nombreux atouts : à 50 km de Paris c’est un lieu ni trop proche ni trop éloigné de la capitale où le roi peut y trouver le calme sans être tenu trop à distance des affaires. Par ailleurs, la vaste forêt giboyeuse offre un superbe terrain de chasse.

Mais Marie-Antoinette ne voit pas Rambouillet de la même façon. Pour elle, qui se plait tant à Trianon, c’est un endroit ennuyeux et « gothique » !

Dans l’espoir de séduire la Reine et de la faire venir plus souvent à Rambouillet, Louis XVI fait construire dans le plus grand des secrets une luxueuse laiterie qui sera dévoilée à Marie-Antoinette et à la cour en 1787. On raconte qu’une palissade recouverte de feuillages masquait la laiterie, qui fut dévoilée à la reine d’une façon théâtrale.

LIRE AUSSI : Le château de Rambouillet, histoire d’une résidence royale, impériale et présidentielle


Qu’est-ce qu’une laiterie ?

A la fin du XVIIIe siècle, les idées de Rousseau et de Diderot font naître un mouvement de retour à la nature. On souhaite alors se rapprocher du monde agricole, c’est d’ailleurs dans ce contexte que Marie-Antoinette se fit construire le Hameau de la Reine, à Versailles.

LIRE AUSSI : Le hameau de la Reine, l’incroyable fantaisie de Marie-Antoinette

Dans l’aristocratie, on se plait alors à créer des laiteries d’agrément, comme en témoigne le Dictionnaire historique d’architecture de Quatremère de Quincy en 1832 :

« Dans les maisons de campagne des gens riches qui se plaisent aux occupations rustiques, on fait de la laiterie une pièce d’agrément (…) où l’on sert des collations ; on y ménage quelque fontaine (…) qui dans les chaleurs ajoute à la fraîcheur du lieu. »

A Rambouillet, la laiterie n’est donc pas une laiterie d’utilité destinée à la collecte du lait, mais une laiterie d’agrément où l’on déguste des produits laitiers (lait frais, fromages, crème, beurre…).


Visite de la laiterie de la Reine

Construite en 1786 et 1787, la laiterie est un chef d’œuvre imaginé par les artistes les plus talentueux de l’époque. L’ensemble du projet est dirigé par Hubert Robert, accompagné de l’architecte Jacques-Jean Thévenin, du sculpteur Pierre Julien, du peintre Piat-Joseph Sauvage et de l’ébéniste George Jacob.

L’enclos général, vu du ciel, a la forme d’une montgolfière, un clin d’oeil au premier vol ayant eu quelques années plus tôt, en 1783.

Plan de la laiterie de la Reine
Plan de la laiterie et de la ménagerie de Rambouillet avec leurs abords, projet de Thévenin

La façade du pavillon central ressemble quant à elle à un temple antique. De l’extérieur, mis-à-part l’inscription sur le fronton, seul un médaillon représentant une vache allaitant son veau laisse deviner la fonction du bâtiment.

Façade de la Laiterie de la Reine Marie Antoinette à Rambouillet

L’intérieur est divisé en deux parties : une salle de dégustation et une salle de fraicheur.

Coupe de la Laiterie de la Reine de Rambouillet
Coupe transversale de la laiterie, dessin aquarellé de Percier, vers 1805

La salle de dégustation

Cette première salle en forme de rotonde surplombée d’un plafond-coupole à caissons servait, comme son nom l’indique, à déguster les produits laitiers.

La laiterie de la Reine Marie-Antoinette, au château de Rambouillet 4
La salle de dégustation

L’aspect actuel n’est cependant pas tout à fait l’aspect d’origine mais un état restauré en 1807 à la demande de Napoléon. Le sol et la table sont de cette période, à l’origine tout était blanc, en harmonie avec le lait.

Tout autour de la pièce, des médaillons sont en lien avec le monde paysan, évoquant la tonte de moutons, la traite de la vache…

Une vaisselle dédiée à la laiterie

La manufacture de Sèvres réalisa un service de 108 pièces spécialement dédié à la Laiterie avec des tasses, gobelets et soucoupes ornés d’une vache que vous pouvez aujourd’hui admirer au musée de la Céramique, à Sèvres. La pièce la plus originale était le « bol-sein », une coupe à la forme d’un sein soutenue par un trépied à têtes de bélier. Le bol-sein est si célèbre qu’il continue encore aujourd’hui à être produit.

LIRE AUSSI : La Manufacture de Sèvres, 280 ans et un savoir-faire intact

La salle de fraîcheur

Après avoir passé une porte, on accède à la seconde salle dite « salle de fraîcheur », incroyablement mise en scène. Au bout de cette pièce, des rochers monumentaux forment une grotte où est installée la sculpture de Pierre Julien, « Amalthée et la chèvre de Jupiter ».

Laiterie de la Reine au château de Rambouillet
La salle de fraîcheur

A l’époque de Marie-Antoinette, des jets d’eau étaient actionnés tout autour de la pièce et dans la grotte, donnant à la pièce une ambiance vaporeuse et permettant de garder le lait au frais.

La pièce est entourée de bas-reliefs de scènes mythologiques : Apollon gardant les troupeaux d’Admète ou encore Jupiter enfant chez les Corybantes.

Pour en savoir + sur la Laiterie de la Reine

Retrouvez un aperçu de la Laiterie dans cette vidéo :

https://youtube.com/shorts/-ffJ8dSR2Aw?feature=share

Et retrouvez toute l’histoire du Domaine de Rambouillet et de la laiterie dans ce livre très complet publié aux Editions du Patrimoine (8 €) :

Livre sur le domaine de Rambouillet

Comment visiter la Laiterie de la Reine ? Informations pratiques

La Laiterie de la Reine fait partie du Domaine national de Rambouillet. Vous pouvez la visiter seule ou bien avec le château.

Comptez 50 minutes en train pour vous y rendre depuis la gare de Montparnasse (35 minutes en train + 15 minutes à pied).

Adresse :
Domaine national de Rambouillet
78120 Rambouillet

Horaires :
Horaires variables selon la saison, consultez le site du Domaine de Rambouillet

Site internet :
https://www.chateau-rambouillet.fr/

Tarifs :
Visite de la Laiterie de la reine uniquement : 6 €
Visite de la Laiterie et du château : 7,5 €
Tarif réduit sur présentation d’un pass Navigo valide
Gratuit pour les moins de 26 ans


Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !

La laiterie de la Reine
Do you like Antoine Vitek's articles? Follow on social!
Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: La laiterie de la Reine Marie-Antoinette, au château de Rambouillet
  • 29 novembre 2022

    Merci pour votre article sur la laiterie de la Reine et Rambouillet.

    Reply
Write a response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.