Après avoir abrité pendant plus de deux siècles le Garde-Meuble de la Couronne puis le ministère de la Marine, le prestigieux Hôtel de la Marine va bientôt ajouter un nouveau chapitre à son histoire ! Administré depuis 2016 par le Centre des Monuments Nationaux, ce monument situé en plein cœur de Paris, place de la Concorde, est aujourd’hui dans la phase finale d’un vaste chantier de restauration et s’apprête à accueillir ses premiers visiteurs.

Il y a quelques jours j’ai pu découvrir ce monument incroyable encore en pleine ébullition où près de 250 personnes s’affairent quotidiennement pour redonner au lieu toute sa superbe. Suivez-moi à la découverte de ce chantier hors normes.

L’histoire de l’Hôtel de la Marine en bref

Au XVIIIe siècle, une place royale est construite à Paris en l’honneur de Louis XV : c’est la naissance de l’actuelle place de la Concorde où se tient alors une statue équestre à la gloire du Roi. 

Pour mettre à l’honneur cette statue, on crée de part et d’autre de la place deux façades : l’une vouée à accueillir l’hôtel des Monnaies (qui abrite aujourd’hui l’hôtel Crillon), l’autre destinée à abriter dans un premier temps le garde meuble de la Couronne, l’ancêtre du Mobilier National.

Place Louis XV
Vue perspective de la place de Louis XV, vue d’optique publiée chez Mondhare, vers 1763, Gallica/BnF

En 1789, la Révolution pousse Louis XVI à quitter Versailles pour s’installer aux Tuileries avec son gouvernement. Le secrétaire d’Etat à la Marine pose alors ses valises dans le palais du Garde-Meuble, lui donnant ainsi son nom d’Hôtel de la Marine. Pendant deux siècles, l’administration de la Marine siègera dans ce somptueux palais, jusqu’en 2015 lorsque le Ministère de la Marine Nationale quitte la place de la Concorde pour rejoindre l’Hexagone Balard qui regroupe désormais les états-majors des Forces armées françaises.

Depuis, l’administration de l’Hôtel de la Marine a été confiée au Centre des Monuments Nationaux dans le but de le restaurer et de l’ouvrir au public.

Loggia de l'hôtel de la Marine
La loggia de l’Hôtel de la Marine

La restauration de l’Hôtel de la Marine

L’occupation du monument par l’état-Major de la Marine a profondément transformé le bâtiment d’origine, tant ses décors que son organisation. Le parti-pris de la restauration a donc été de restituer l’atmosphère du XVIIIe siècle en présentant les décors d’origine à chaque fois que cela a pu être possible.

Visite de l'hôtel de la marine
Détail d’un plafond

Parfois, sous les éléments ajoutés par la Marine, les restaurateurs ont pu découvrir des éléments d’origine : plafonds, planchers ou décors muraux qui ont permis de restituer les lieux dans leur premier état. En grattant couche par couche (jusqu’à 18 !), on a ainsi pu découvrir les décors successifs du monument !

Chantier de l'Hôtel de la Marine
Hôtel de la Marine

Au niveau du mobilier, l’inventaire du Garde-Meuble a permis d’identifier les meubles qui étaient présents dans l’Hôtel de la Marine au XVIIIe siècle. Une véritable chasse au trésor a alors été menée pour retrouver et restaurer le mobilier d’origine ou bien des équivalents.

Sur l’une des cours intérieures, une verrière contemporaine de 330 m² a été installée grâce au mécénat de Velux pour permettre une meilleure diffusion de la lumière tout en ajoutant une touche de modernité.

Verrière à l'Hôtel de la Marine
La verrière

Les chiffres de ce chantier hors normes ont de quoi donner le tournis : 500 menuiseries restaurées, 12 700 m² de surface rénovée, une quarantaine d’entreprises mobilisées, 1 200 m² de décors dégagés et un budget de 130 million d’euros financé en grande partie par le mécénat et la location d’espaces.

Que pourra-t-on voir à l’Hôtel de la Marine ?

L’Hôtel de la Marine sera un lieu de visite patrimonial mais a aussi été pensé pour être un lieu de vie. 

Les somptueux appartements du XVIIIe siècle pourront se découvrir accompagnés du “confident”, un casque audio qui accompagnera le visiteur pour offrir une visite scénarisée et donner l’impression que l’on part à la rencontre de l’intendant du Garde-Meuble ! Un espace d’exposition de 400 m² installé dans l’ancien espace de commandement présentera aussi les œuvres de la collection Al Thani.

« Nous avons affirmé tout au long de ce chantier la volonté de faire de ce palais un lieu “habité” : nous ne sommes pas dans un musée mais dans un monument. Notre objectif est vraiment de montrer au visiteur ce que cela signifie de vivre au XVIIIe siècle dans des appartements mettant en valeur l’excellence des arts décoratifs au XVIIIe siècle. »

Delphine Christophe, directrice de la conservation des monuments et collections au Centre des monuments nationaux et en charge du chantier de l’Hôtel de la Marine.

Au-delà de ces espaces patrimoniaux, l’Hôtel de la Marine abritera une librairie-boutique, un café, un restaurant ainsi que des espaces de coworking dans les étages supérieurs qui ont été aménagés par la Marine et qui ne sont donc pas d’origine.

Visite de l'hôtel de la Marine

L’ouverture de l’Hôtel de la Marine est prévue pour les prochaines semaines, on l’attend avec impatience !

LIRE AUSSI : Les musées qui doivent (r)ouvrir à Paris en 2021


Informations pratiques

Adresse :
2 place de la Concorde
75008 PARIS

Horaires :
Ouverture prévue dans les prochaines semaines.

Tous les jours de 10h30 à 19h
Nocturnes les vendredis jusqu’à 22h
Cour intérieure ouverte de 9h à minuit

Site internet :
https://www.hotel-de-la-marine.paris/

Tarifs :
Accès salons & loggia : 13 €
Grand Tour : 17 €
Gratuit pour les moins de 26 ans

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !

Visite du chantier de l'Hôtel de la Marine

Cet article a été réalisé en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux.

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: Visite du chantier de l’Hôtel de la Marine
  • 24 juin 2021

    Merci pour votre article ! Il me tarde de visiter ce lieu.

    Reply
Write a response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X