Aller visiter le château d’If est assurément un moment plaisant. Il vous faudra en effet passer par le vieux port de Marseille et faire un petit tour de bateau pour atteindre ce monument situé au large de la cité phocéenne qui offre un panorama fascinant sur la ville.

Il est donc difficile aujourd’hui de prendre toute la mesure des terribles événements qui ont eu lieu sur cet îlot car le château d’If a longtemps été le théâtre de moments tragiques. Bien avant d’être un lieu prisé des touristes il fut tour à tour un fort défensif puis une terrible prison où de nombreux détenus ont trouvé la mort avant d’entrer dans la culture populaire grâce à Alexandre Dumas. Retour sur l’histoire d’un monument entouré de légendes.

 

Le château d’If : de la forteresse à la prison

En 1516, après sa victoire à Marignan, François Ier s’arrête à Marseille et constate que rien ne protège la ville contre une potentielle invasion. Pour pallier cette faiblesse, il ordonne la construction d’une forteresse sur l’île d’If. La construction tarde et le chantier ne commencera qu’en 1524, suite à une attaque de Charles Quint. Le château est terminé en 1531.

Le château d’If a une forme relativement sommaire. C’est un carré de 28 mètres de côté doté de trois tours. Ce bâtiment très austère a été « décoré » au fil des ans par les gravures et graffitis de ceux qui ont eu le malheur d’y séjourner.
Car bien vite, on se rend compte que le château d’If n’est pas d’une grande utilité : très redouté, il ne sera jamais attaqué. Si bien qu’en 1540, moins de dix ans après son édification, on le transforme en une terrifiante prison. Les conditions de détention y sont terribles, l’hygiène déplorable et la grande promiscuité des prisonniers ne laisse que neuf mois d’espérance de vie aux détenus ! Les plus fortunés peuvent cependant louer une cellule à l’étage. Ces dernières, plus grandes et parfois équipées d’une cheminée, offrent de meilleures conditions de détention.

Parmi les détenus les plus célèbres, on compte le général Kléber ainsi que Mirabeau, incarcéré sur lettre de cachet à la demande de son père qui lui reprochait un comportement trop libertin. Mais cette incarcération ne freinera pas Mirabeau qui aura une relation avec la seule femme du château : la cantinière !

Au XVIIIe siècle, 3500 protestants qui ont refusé de renier leur foi sont enfermés au château d’If. Beaucoup meurent dans les geôles du château ; les survivants auront le malheur de devenir galériens.

Les nombreux graffitis rappellent que de nombreux prisonniers ont séjourné ici

Le château d’If restera une prison jusqu’à la fin du XIXe siècle puis sera rapidement ouvert au public, dès 1890. Il ne retrouvera sa fonction carcérale que pendant la guerre de 14-18. Aujourd’hui, le château d’If est géré par le Centre des Monuments Nationaux.

 

Une prison entrée dans les légendes

Le château d’If est entouré de légendes. La première commence avant même sa construction. On prétend en effet que le Roi Emmanuel du Portugal avait souhaité offrir un rhinocéros au Pape Léon X. Le bateau qui transporte l’animal fait escale quelques semaines à Marseille et l’on dépose le rhinocéros sur l’île d’If. Ce dernier devient le centre de toutes les curiosités et on se presse sur l’île pour venir l’observer, à tel point que même le roi François Ier fait le déplacement et découvre à cette occasion le potentiel défensif d’If.

Mais la légende la plus connue est celle qui a rendu le château d’If mondialement célèbre. Alexandre Dumas, inspiré par l’incarcération du Général Kléber sur If, a fait du château la terrible prison d’Edmond Dantès dans son roman Le Comte de Monte-Cristo.

 

Visiter le château d’If

Situé sur une île, l’accès au château dépend des conditions météorologiques. Par mauvais temps, les bateaux ne sont pas en mesure d’y accéder. Pour la traversée, vous pouvez utiliser la navette de la compagnie Frioul If Express : 04 96 11 03 50 / accueil.frioulifexpress@transdev.com – Comptez 10 € de frais de transport, auxquels il faudra ajouter le billet d’entrée au château.

Depuis le château d’If, le spectacle sur la région est saisissant. Par temps brumeux, des bateaux se dessineront dans le brouillard. Par temps clair, une vue sur toute la ville de Marseille s’offrira à vous. Et si vous avez la chance de pouvoir faire la traversée au moment du coucher de soleil, l’effet « wahou » est garanti !

Informations pratiques

Adresse

Château d’If
Embarcadère Frioul If Express
1, quai de la Fraternité
13001 Marseille

Horaires

Ouvert toute l’année, selon conditions météorologiques, sauf le lundi entre octobre et mars
De 10h à 18h entre avril et septembre
Et de 10h à 17h entre octobre et mars

Tarifs

Tarif plein : 6 €
Tarif réduit : 5 €

Ticket à régler une fois arrivé sur l’île. Non inclus avec la traversée maritime (10 €).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here