La maternité Born To Be In Live incite ses patients à filmer les accouchement et à les diffuser en ligne. Dans le même temps, pour faire face aux addictions liées aux réseaux sociaux, le centre de détoxication numérique Reset aide les internet-addicts à échapper à leurs addictions.

 

Bande annonce

 


 

Born to be in liveDès le début le ton est donné : à l’inverse des spectacles traditionnels où le téléphone doit rester bien silencieux dans sa poche, ici nous sommes invités à laisser nos téléphones allumés pour liker, tweeter, checker pendant la pièce. Mieux encore : on nous annonce que si on tweete, un cadeau nous sera remis à la fin !

On nous prévient également que la pièce n’est pas pour les membres de la comédie française. Effectivement, on se rapproche ici de la troupe du Splendid avec un humour proche de celui du Père Noël est une Ordure : cynique et plein de dérision, j’adore !

 

Est-ce que poker c’est tromper ?

 

Born to be in live est le genre de pièce que l’on va voir sans trop savoir à quoi s’attendre tant il est facile de tomber dans les lieux communs lorsqu’il est question de réseaux sociaux. Heureusement, ici on échappe à ce travers : la pièce va très au-delà des clichés et tourne totalement en dérision l’ère du numérique. C’est très drôle et le talent des comédiens allié à une mise en scène parfaitement pensée, permet aux nombreuses scènettes de s’enchainer sans fausses notes. Même si les premières minutes sont un peu déroutantes, on comprend rapidement le fil conducteur de la pièce et les rires sont au rendez-vous quasi non-stop pendant 1h25 !

 

Je veux qu’on m’aime, pas qu’on me like

 

On se retrouvera forcément dans certaines scènes et, au-delà du côté humoristique, Born to be in live nous invite à mettre en question notre rapport aux réseaux sociaux et cette façon que nous avons parfois de scénariser notre vie pour obtenir quelques « likes » supplémentaires. Cette pièce m’a d’ailleurs fait penser aux photographies Strangers in the light de Catherine Balet qui pointait du doigt notre société du tout numérique.

En sortant du théâtre on se dit qu’il serait bon de faire un petit break et de laisser l’iPhone au fond de sa poche… mais non, il faut bien tweeter pour dire à tout le monde : allez voir cette pièce qui donne un grand sourire !

 

Gagnez 1×2 places pour aller voir Born To Be In Live !

 

On vous invite au théâtre ! il vous suffit de RT ce tweet avant le 21 mars 2014. Un gagnant sera tiré au sort parmi les RT et pourra aller voir la pièce à la date de son choix.

 

 

Infos pratiques

 

Les mardis à 20h jusqu’au 28 avril, au Théâtre du gymnase
Avec Marika Camilleri, Alexandre Coquoin, Matthieu Druguet, Chloé Mancel, Catherine Marion, Benjamin Tranié, Susana Poveda et Mily Neau (en alternance).
Une pièce écrite et mise en scène par Mily Neau

Durée : 1h25
Tarif plein : 24 € / Des places sont disponibles à partir de 10 € sur le site billetreduc

 

Comments to: Born to be in live

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X