Le Centre National du Costume de Scène fête cette année son dixième anniversaire. L’institution, rappelons-le, conserve et valorise plus de 10 000 costumes déposés principalement par l’Opéra National de Paris, la Comédie Française et la Bibliothèque Nationale de France.

La fragilité de ces costumes ne permet pas de les exposer sur la durée et donc de constituer une exposition permanente. À défaut, le CNCS propose une permanence d’expositions. La dernière en date, Barockissimo, présentée jusqu’au 18 septembre 2016, est consacrée aux Arts Florissants. Elle met en lumière le remarquable travail de l’ensemble musical et de son directeur, William Christie, qui ont su remettre le baroque au goût du jour et donner toutes ses lettres de noblesse à ce style qui sombrait en désuétude.

Mais comment parler d’un genre musical avec des costumes ? C’est là tout le talent du CNCS qui, comme à son habitude, offre une exposition portée autant par ses collections que par sa scénographie. Chaque salle est conçue selon un univers qui lui est propre. Accueilli par Molière et son malade imaginaire bien connu, le visiteur poursuivra son parcours en suivant la porté musicale qui le mènera de salle en salle, rencontrant tour à tour les héros et démons de l’opéra baroque ; les créations italiennes ; l’opéra anglais ; les spectacles français de Lully ou de Rameau ; pour finir avec les Indes galantes…

Chaque salle présente des extraits vidéos et sonores des spectacles dont elles font l’écho mais aussi – et bien sûr ! – des costumes. On se retrouve nez à nez avec des créations habituellement observés du fond d’une salle de spectacle et c’est là que toute la magie prend : on découvre de véritables chefs d’oeuvre ! Ces costumes, pourtant faits pour être vus de loin, se révèlent remplis de détails, travaillés avec un perfectionnisme saisissant. On saluera au passage les doigts de fées de l’atelier de mannequinage du CNCS qui ont fait des merveilles pour habiller leurs mannequins avec des costumes initialement créés sur-mesure pour le gabarit des comédiens qui les ont portés.

Le Baroque n’est pas mort, il peut même être plus dansant que le rock et le CNCS nous le prouve avec cette très belle exposition qui se prête parfaitement à une visite en famille. Un livret-jeu est remis à chaque enfant et plusieurs zones de l’exposition sont dédiées au jeune public, permettant une visite ludique.

Informations pratiques :

Centre National du Costume de Scène (CNCS)
Quartier Villars
Route de Montilly (03000 MOULINS)

Jusqu’au 18 septembre 2016
Tous les jours
De septembre à juin : de 10h à 18h
En juillet et août : de 10h à 18h30

Tarif plein : 6€ / Tarif réduit : 3€ / Gratuit pour les moins de 12 ans

Comments to: Barockissimo au Centre National du Costume de Scène (CNCS) à Moulins

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X