De Jean-Michel Othoniel, on connaît surtout le travail de sculpture. On le sait moins mais l’artiste est aussi peintre et passionné par l’histoire des végétaux. Deux passions qui ont donné naissance à L’herbier merveilleux, un livre d’art très original ; ainsi qu’à une exposition de six peintures au Louvre, inspirées d’une rose de Rubens.

Quand les fleurs nous racontent des histoires

L'herbier merveilleux, Jean-Michel Othoniel

Depuis l’adolescence, Jean-Michel Othoniel est passionné par l’histoire des végétaux et par leur symbolique dans les peintures. Le sens caché des fleurs dans l’art a peu à peu disparu des esprits alors en 2012 il a édité L’herbier merveilleux, formidable livre dans lequel il nous révèle les secrets des végétaux.

On y apprend par exemple que le chardon est l’emblème de la pénitence ; l’oeillet celui du caprice ; le primevère celui des clefs du paradis, etc. etc. Si bien que ce livre botanique devient un guide à emporter avec soi dans les musées pour nous enseigner les messages cachés des peintres.

Le musée du Louvre ou le retour aux sources

Pour illustrer son livre Jean-Michel Othoniel a arpenté les allées du Louvre, emprunt d’une émotion particulière puisqu’il a été gardien au musée pendant cinq années tandis qu’il était étudiant. Il nous confiait “J’allais de salle en salle, j’étais un très mauvais gardien je regardais plutôt les tableaux que les gens, j’ai beaucoup de souvenirs ici. Revenir au Louvre 30 ans après c’est assez incroyable pour moi.”

Au cours de ses allées et venues dans le plus grand musée du monde, Jean-Michel Othoniel a eu un coup de cœur pour une rose peinte par Rubens dans Le Mariage de Marie de Médicis et d’Henri IV. C’est, pour lui, la fleur emblématique du musée, symbole de pouvoir et de passion, reine parmi les fleurs.

« Une rose qui est la peinture même, des coups de pinceau fulgurants, écrasant la couleur de la toile, et le geste de l’artiste pointant la force du détail qui éclaire le tableau. Cette rose, elle nous parle du destin d’une femme, de sa beauté, de son amour plus fort que la mort, de l’histoire de la France et aussi de l’histoire du musée. Elle est là, pourpre et blanc comme un point de mire au centre de cette énorme galerie, à hauteur de vue, comme un oeil ensanglanté elle nous regarde et toute la peinture à travers elle. (…) Symbole de passion et de pouvoir, d’érudition et de sensualité, cette rose est la rose du mystère, c’est la fleur du Louvre. »

La rose du Louvre

Cette rose lui a inspiré une série de six peintures à l’encre sur feuille d’or qu’il expose actuellement et jusqu’au 24 février 2020 dans la cour Puget du Louvre, à l’intérieur de six niches restées vides. Un emplacement qui est aussi un heureux hasard puisque tout autour les sculptures exposées sont des allégories de la nature, certaines provenant même de Versailles. La boucle et bouclée puisque c’est à Versailles que Jean-Michel Othoniel a réalisé le merveilleux Bosquet du théâtre d’eau.

LIRE AUSSI : Le bosquet du Théâtre d’Eau à Versailles

L'herbier Merveilleux, Jean-Michel Othoniel
Amazon

Informations pratiques :

Adresse :
Musée du Louvre, Cour Puget
Rue de Rivoli
75001 Paris

Horaires :
Tous les jours, sauf le mardi
De 9h à 18h
Nocturnes les mercredis et vendredis jusqu’à 21h45

Temps restant :

Jusqu’au 24 février 2020. Il vous reste 71 jours pour aller voir cette exposition

Site internet :
https://www.louvre.fr/

Billetterie :
Gagnez du temps, évitez l’attente sur place : achetez votre billet en ligne

Tarifs :
Tarif unique : 15 €
Gratuit pour les moins de 26 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.