De nombreuses expositions viennent d’ouvrir leurs portes à Paris en ce début d’année. Alors quelles sont celles à ne surtout pas manquer ?

Voici mes 5 expositions coup de cœur du moment que je vous recommande vivement d’aller découvrir !

A la rencontre du Petit Prince, au MAD

Le MAD (Musée des Arts Décoratifs) rend hommage au chef d’œuvre de Saint Exupéry, le Petit Prince, avec une remarquable exposition qui rassemble de nombreux documents d’archives ainsi que le manuscrit du livre, conservé à New York et exposé pour la première fois en France.

L’occasion de découvrir toutes les subtilités de ce roman mais aussi de mieux connaître Antoine de Saint Exupéry qui, dans les dernières années, s’identifia de plus en plus avec son personnage aux cheveux d’or.

Musée des Arts Décoratifs
107 rue de Rivoli, 1er arrondissement de Paris
Jusqu’au 26 juin 2022
Tarif plein : 14 € / Tarif réduit : 10 €
Gratuit pour les moins de 26 ans

Exposition à voir à Paris

Boilly, chroniques parisiennes, au musée Cognacq-Jay

Amoureux de Paris, artiste hors du commun et plein d’humour, Louis-Léopold Boilly (1761-1845) a chroniqué la vie de la capitale pendant près de soixante ans. Avec ses dessins et tableaux, il a représenté avec malice le quotidien des Parisiens.

En plus de nous faire redécouvrir cet artiste, l’exposition nous montre aussi un Paris disparu, celui des spectacles de boulevards. Conçue autant pour les adultes que pour les enfants, cette exposition peut se découvrir en famille grâce au parcours jeune public proposé par le musée.

Musée Cognacq-Jay
8 rue Elzevir, 3e arrondissement de Paris
Jusqu’au 26 juin 2022
Tarif plein : 8 € / Tarif réduit : 6 €
Gratuit pour les moins de 18 ans

Exposition à ne pas manquer à Paris

Graciela Irtube, Heliotropo 37, à la Fondation Cartier

Connaissez-vous Graciela Irtube ? Peu connue en France, cette photographe a pourtant été en 2008 la lauréate du prix Hasselblad, un équivalent du prix Nobel en photographie.

Née en 1942 dans une famille catholique, elle se marie jeune et donne naissance à trois enfants. A la mort de sa fille âgée de seulement 6 ans, elle divorce, reprend ses études et commence à s’intéresser à la photographie. Elle réalise notamment de nombreux portraits de femmes avec qui elle aimait passer du temps. Contrairement à des photographes comme Bresson qui cherchent « l’instant décisif », Graciela Iturbide prend le temps et cherche à se faire accepter par les communautés qu’elle photographie.

Les années 2000 marquent un tournant dans sa pratique de la photographie, elle voyage beaucoup et tourne sa caméra vers des paysages ou des scènes de vie.

La Fondation Cartier pour l’art contemporain vous invite à découvrir un aperçu de son travail remarquable en présentant la première grande exposition en France consacrée à l’ensemble de son œuvre, des années 70 jusqu’à aujourd’hui.

Fondation Cartier pour l’Art Contemporain
261 boulevard Raspail, 14e arrondissement de Paris
Jusqu’au 29 mai 2022
Tarif plein : 11 € / Tarif réduit : 7,5 €
Gratuit pour les moins de 18 ans


Révolutions Xenakis, à la Philharmonie de Paris

Connaissez-vous Iannis Xenakis ? Artiste particulièrement atypique, Xenakis fut à la fois compositeur, architecte, ingénieur, mathématicien…

Né en Roumanie, Xenakis a étudié en Grèce avant de devoir fuir en France pendant la seconde guerre mondiale. Recruté comme ingénieur par Le Corbusier il imagine des architectures futuristes tout en réinventant la musique en élaborant des partitions graphiques.

Avec l’exposition « Révolutions Xenakis », la Philharmonie de Paris vous invite à (re)découvrir cet artiste hors du commun.

EN SAVOIR + : Qui était Iannis Xenakis ?

Philharmonie de Paris – Musée de la Musique
221 avenue Jean Jaurès, 19e arrondissement de Paris
Jusqu’au 26 juin 2022
Tarif plein : 10 € / 8 € pour les 26 – 28 ans / 6 € pour les 16 – 25 ans
Gratuit pour les moins de 16 ans

Quelle exposition faut-il voir à Paris ?

Sur le motif, à la Fondation Custodia

C’est une très belle exposition que présente la Fondation Custodia, près de l’Assemblée Nationale. « Sur le motif » s’intéresse à la peinture en plein air apparue aux XVIIIe / XIXe siècles grâce à l’arrivée des tubes de peinture.

Tout comme aujourd’hui nous prenons des photos avec nos smartphones, l’exposition nous montre comment les peintres saisissaient l’instant avec leurs peintures. Classé par thèmes (arbres, eaux, rochers, ciels…), cet accrochage est une balade poétique qui nous emmène, de toile en toile, en pleine nature.

Fondation Custodia
121 rue de Lille, 7e arrondissement de Paris
Jusqu’au 3 avril 2022
Tarif plein : 10 € / Tarif réduit : 7 €


Toutes les expositions à voir à Paris en 2022

Si vous souhaitez découvrir d’autres expositions, plus de 250 vous attendent à Paris cette année ! Retrouvez la liste complète ici :

Expositions à Paris

Bons plans culturels à Paris

Il est possible de se cultiver à petit prix ou gratuitement à Paris, à condition de connaître les bons plans ! Musées, centres culturels, galeries d’art, théâtre, cinéma… retrouvez tous mes conseils ici :

Bons plans culture à Paris
Do you like Antoine Vitek's articles? Follow on social!
Comments to: 5 expositions à ne pas manquer à Paris en mars

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.