Situé à l’extrême Nord-Ouest de la France, le Cotentin a des allures du bout du monde. Ce n’est certes pas la première région à réclamer ce titre mais il faut bien avouer que lorsque l’on se retrouve tout en haut de ses falaises, parmi les plus hautes d’Europe, on serait bien tenté de s’y croire !

Avec sa position péninsulaire, le Cotentin n’est pas une région de passage que l’on traverse au milieu d’un voyage. Non, ceux qui vont au Cotentin viennent POUR le Cotentin ce qui fait que la région se retrouve préservée d’un tourisme de masse et n’en est que plus belle.

De ses paysages à sa gastronomie en passant, bien sûr, par ses activités culturelles, suivez-nous à la découverte du Cotentin !

 

La petite Irlande

Difficile de ne retenir qu’un seul paysage pour décrire cette région car il suffit d’une petite randonnée sur le littoral pour y découvrir différents univers. Face à des paysages si protéiformes, certains voient dans le Cotentin des allures de petite Irlande et il faut bien reconnaître qu’il y a quelques similitudes.

En haut des falaises, c’est une nature brute à couper le souffle qui se révèle. Face à un port, les pêcheurs sont au travail mais il suffit de se retourner pour voir des vaches dans leurs pâturages. Et un peu plus loin, des plages donnent envie de plonger dans l’eau.

 

Le Cotentin et la Culture

Culturellement, cette partie haute de la Normandie n’est pas en reste. Pour débuter votre séjour, nous vous recommandons un passage au Manoir du Tourp, un ancien corps de ferme réhabilité au début des années 2000 en un centre culturel. Une scénovision présente de façon originale l’histoire et la culture du Cotentin, une belle façon d’avoir un premier aperçu des environs. Pour un public familial, des ateliers de fabrication de brioche ou de travail du cuir y sont également proposés.

En avant pour la cuisson des brioches !

Suivez l’histoire des anciens habitants du manoir…

Le Cotentin fut également la terre natale du peintre Jean-François Millet qui y a puisé l’inspiration de ses célèbres tableaux de familles paysannes. La région lui rend hommage avec sa maison d’enfance, reconstruite à l’identique.

Du côté de Ludiver, les passionnés d’astronomie trouveront leur bonheur au planétarium. A la manière d’un mini Palais de la Découverte, il propose une exposition permanente autour de l’astronomie et des grands principes de physique qui permet de mieux comprendre notre univers. Certains soirs, de gros télescopes servent à l’observation des étoiles. A défaut d’un temps dégagé, c’est dans le planétarium que l’on vous parlera du monde céleste.

 

Autres activités

Pour les plus sportifs qui n’ont pas peur de se jeter à l’eau, rendez-vous au pôle nautique de la Hague (Urville-Nacqueville) où diverses activités vous attendent en solo ou en groupe : catamaran, bouée tractée… Il n’est pas nécessaire d’être un habitué de ce type de sports pour y aller, les moniteurs savent s’adapter à votre niveau et les débutants y ont toute leur place.

Et si c’est la botanique qui titille votre curiosité, direction le jardin tropical de Vauville. Créé en 1948 par Eric Pellerin, ce jardin est inattendu pour la région puisqu’il compte de nombreuses plantes que l’on trouve habituellement dans des régions tropicales. Aujourd’hui géré par Cléophée de Turkheim, il s’étale sur plusieurs hectares et est organisé en plusieurs espaces aussi dépaysants que surprenants.

Mais c’est à Flamanville, dans la Ferme aux 5 saisons que nous avons eu un coup de cœur. François Thiébot est un agriculteur passionné et passionnant. Pour partager au plus grand nombre son amour pour la nature, il a transformé son exploitation en ferme pédagogique où il accueille notamment des enfants. Plus récemment, il s’est diversifié en proposant aux petits comme aux adultes une activité inédite en France : un golf paysan. C’est dans les champs et au milieu des vaches que vous pourrez vous essayer au golf ! En plus d’être originale, cette activité est surtout très drôle mais n’allez pas croire que c’est simple, le parcours de 9 trous a ses difficultés et il vous faudra environ 2h pour en venir à bout. Une activité originale à faire en famille ou entre amis.

Profitez de votre visite pour demander à François Thiébot de vous raconter l’une des histoires dont il a le secret, ce conteur né vous captivera bien vite !

 

Il est frais mon poisson !

Evidemment, comme toute région de bord de mer, la gastronomie n’est pas en reste. Plusieurs restaurants mettent en valeur les poissons pêchés dans les ports des alentours.

Nous vous recommandons notamment le Café du Port d’Omonville-la-Rogue. Avec sa vue sur le port, aucun doute sur la fraîcheur des poissons ! Vous y trouverez une carte excellente à un prix raisonnable. Comptez 27 € pour un menu comprenant entrée, plat et dessert.

Si vous avez envie d’un menu qui sort de l’ordinaire, rendez-vous à la Malle aux Epices à Auderville. Ce restaurant a pris le parti de sublimer les produits locaux avec une cuisine fusion relevée par des épices. Testez l’assiette découverte qui pour 21 € vous permettra de goûter à différentes saveurs.

 

Où dormir ?

Un hôtel est à retenir pour votre séjour : le Landemer. Situé en front de mer à Urville-Nacqueville, on aurait envie d’y poser ses valises pour toujours, il faut dire que pouvoir se réveiller avec un panorama sur la mer est un plaisir auquel on s’habitue vite.

Profitez aussi d’un petit-déjeuner voire d’un dîner à l’hôtel. La salle à manger est particulièrement bien exposée et l’on pourrait rester des heures à y contempler la mer, quelle que soit la météo.

C’est un lieu particulièrement calme et reposant, ne passez pas à côté !

Nous espérons que ce petit aperçu du Cotentin vous aura donné envie d’aller y faire un tour. La région est belle et offre de nombreuses occupations quelle que soit la thématique de votre voyage et la météo. Car si notre séjour s’est fait en grande partie sous la pluie il n’a pas été déplaisant pour autant, les paysages du Cotentin sont un régal, peu importe le temps.

Bon voyage !

4 COMMENTAIRES

  1. Merci de valoriser ainsi notre petit morceau de terre. Mais le Cotentin ne se résume pas à La Vague même si elle est vraiment magnifique. Et le Val de Daire avec Barfleur, Gatteville, StVaast la Bougie, l’île de Tatihou…..et j’en passe ! Revenez donc voir

  2. Bonjour.
    Merci beaucoup pour votre jolie plume pour décrire et faire partager à tous notre amour pour le territoire de la Hague. Merci d’avoir su apprécier et découvrir ce petit trésor de la nature et surtout d’avoir partagé vos expériences.
    Benoit le café du port Omonville la rogue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here