La Cité de l’Architecture prend des couleurs ! Pas de miracles mais de jolis jeux de lumière même si le saint esprit n’est sans doute pas loin dans cette exposition dédiée au vitrail contemporain.

Dans sa récente exposition Architecture en Uniforme, la Cité nous avait rappelé que les conflits poussent les hommes à repenser les constructions. Une fois la paix retrouvée il faut reconstruire rapidement sur le champ de ruines laissé par les bombes.
Malgré certaines mesures préventives, les édifices religieux ont été particulièrement meurtris par la seconde guerre mondiale. En raison de leur fragilité, de nombreux vitraux ont été endommagés voire entièrement détruits. L’après guerre a donc été propice à un renouvellement de l’art du vitrail en faisant entrer dans les églises un style plus moderne.

L’exposition s’attache à montrer comment l’art contemporain s’est mêlé à l’art religieux depuis 1945 avec quelques tournants : faire appel à des artistes non chrétiens et intégrer des vitraux non figuratifs.
Une trentaine d’artistes sont à (re)découvrir parmi lesquels Chagall, Soulages, Viallat, Raysse. Outre les vitraux, des travaux préparatoire (dessins, tableaux) montrent la collaboration entre artistes et verriers.

Invalid Displayed Gallery

La plus value de l’exposition repose sur la cinquantaine de vitraux présentés à hauteur des yeux, offrant une occasion rare d’admirer cet art de très près. Une présentation rendue possible sans démunir les lieux de culte grâce aux prêts du Centre National des Arts Plastiques et aux copies de vitraux réalisées spécialement pour l’exposition.

A lire également dans la thématique du vitrail contemporain, l’article de Cécile sur Narthex à propos des Ateliers Loire spécialisés dans l’art du vitrail.

 

Informations pratiques :

 

Cité de l’Architecture et du Patrimoine
1, Place du Trocadéro (Paris 16e)

Jusqu’au 21 septembre 2015
Tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 3 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.