C’est un trésor venu du fond des siècles, une merveille comme on peut les compter sur les doigts d’une main. La grotte Chauvet, avec ses nombreux dessins préhistoriques, fait partie de ces joyaux du patrimoine qu’il faut préserver coûte que coûte.

Dès sa découverte en 1994, les mesures ont été prises pour en assurer la conservation mais pour montrer la beauté de la grotte au grand public, une réplique a été créée, copie fidèle qui permet à chacun de s’émerveiller devant ce chef d’œuvre de l’art préhistorique qui n’a rien à envier à Picasso !

Comment a été découverte la grotte Chauvet ? De quand date-t-elle ? Peut-on la visiter ? Que peut-on y voir… Le point dans cet article.

L’histoire de la découverte de la grotte Chauvet

L’après-midi du 18 décembre 1994, Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire, trois amateurs de spéléologie, examinent une falaise de l’Ardèche, à quelques centaines de mètres du célèbre Pont d’Arc. Leur exploration débouche sur un « trou souffleur », c’est-à-dire un filet d’air qui s’échappe d’une paroi, signifiant qu’il y a derrière la présence d’une cavité.

Après avoir dégagé une entrée, ils découvrent un puit d’une dizaine de mètres de profondeur et reviennent en soirée équipés d’une échelle pour descendre dans la grotte, une immense cavité qui s’étend sur une surface égale à près de trois terrains de football. Rapidement, Eliette Brunel remarque deux traits tracés à l’ocre rouge sur une paroi et comprend immédiatement que des hommes préhistoriques sont passés ici, elle s’exclame alors « ils sont venus » ! Une surprise qui ne fait que commencer puisqu’ils s’apprêtent à découvrir les nombreux dessins qui ont traversé les siècles…

L'ardèche
C’est dans un paysage de l’Ardèche semblable à celui-ci que Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire ont découvert la grotte Chauvet

Pourquoi la grotte Chauvet porte ce nom ?

Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire sont considérés comme les « inventeurs » de la grotte puisque c’est à eux que l’on doit sa découverte. Mais puisqu’il a fallu ne retenir qu’un nom, les trois amis ont choisi celui de Chauvet, Jean-Marie Chauvet étant celui qui a insisté le matin du 18 décembre 1994 pour aller explorer cette zone de l’Ardèche.

Dix jours plus tard, la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) est informée de la découverte et commande un rapport d’expertise à Jean Clottes, Jean-Pierre Daugas et Bernard Gély, tous trois spécialistes d’archéologie et d’art paléolithique. Dès le 2 janvier 1995, le rapport de Jean Clottes préconise plusieurs mesures pour limiter l’accès à la grotte et éviter de reproduire les erreurs faites à Lascaux où une exploitation touristique massive à détérioré la grotte de façon irrémédiable.

De quand date la grotte Chauvet ?

Les études réalisées dans la grotte ont permis de révéler qu’elle avait été occupée lors de deux périodes : pendant l’Aurignacien (de – 37 à – 33 500 ans avant notre ère) puis pendant le Gravettien (de – 31 à – 28 000 ans avant notre ère). Il y a 22 000 ans, un éboulement a scellé l’entrée naturelle de la grotte ce qui a permis de la protéger et de conserver les peintures dans un aussi bel état.

Chauvet 2 : la réplique de la grotte Chauvet

Très tôt, des travaux d’aménagement sont réalisés pour sécuriser l’accès de la grotte et surveiller l’état sanitaire et climatologique de Chauvet. Pour la préserver, les recommandations de Jean Clottes sont suivies : la grotte ne sera jamais ouverte au public et seuls une centaine de visiteurs par an (scientifique, officiels, presse triée sur le volet…) sont autorisés à y entrer en suivant un protocole très strict.

Cependant, pour rendre la grotte visible au plus grand nombre, la région Rhône-Alpes et le conseil général de l’Ardèche lancent en 2006 le projet de la réalisation d’une restitution de la grotte Chauvet. La construction de celle-ci commence en 2012 à quelques kilomètres de la grotte originelle et la réplique ouvre au public en 2015.

Réplique de la grotte Chauvet
L’entrée de la réplique de la grotte Chauvet

Comment crée-t-on la réplique d’une grotte ?

Les fac-similés sont créés à partir de milliers de photos numériques qui ont permis de modéliser les parois de la grotte. Une équipe de « faussaires », des artistes spécialisés dans la copie d’art pariétal, est ensuite venue reproduire centimètre par centimètre chacun des dessins sur des panneaux en résine, en utilisant les mêmes pigments et fusains que les hommes préhistoriques. La restitution est très proche de la grotte d’origine.

Outre les dessins, les concrétions (formes géologiques) ont également été reproduites, de même que les ossements d’animaux retrouvés dans la grotte.

Que peut-on voir dans la grotte Chauvet ?

On a recensé un millier de peintures et gravures dans la grotte. Celles-ci représentent soit des humains, soit des animaux, soit des signes. 447 représentations d’animaux de 14 espèces différentes sont visibles, dont la seule représentation d’un hibou connue à ce jour dans l’art pariétal.

Art pariétal à la grotte Chauvet

Plusieurs méthodes de dessins ont été utilisées : la technique du « point-paume » en apposant une paume teintée de couleur sur la paroi ; des gravures par raclage ; ou encore des dessins à la pointe de charbon.

Deux larges fresques sont époustouflantes et montrent que les artistes à l’origine de ces dessins maîtrisaient plusieurs techniques comme l’utilisation de nuances, le détourage de contours ou encore l’exploitation des reliefs des parois au profit des dessins. L’art de Chauvet a ainsi permis de prendre conscience du talent artistiques de ces hommes et femmes.

Il faut d’ailleurs imaginer que si aujourd’hui la réplique se visite en pleine lumière, la grotte originelle se découvrait en son temps à la lumière d’une lampe torche qui, avec les effets d’ombres projetées sur les parois, faisaient s’animer les peintures, créant ainsi ce qui était peut-être le premier film au monde !

Grotte Chauvet

On a également retrouvé dans la grotte quelques 200 crânes d’ours des cavernes qui sont morts ici de façon naturelle et qui ont séjourné à Chauvet par intermittence avec les hommes.

Visiter la grotte Chauvet

Vous l’avez donc compris : il n’est pas permis de visiter la grotte originelle. En revanche la réplique est ouverte à tous, tout au long de l’année.

La visite de la grotte se fait en compagnie d’un guide et dure environ 1 heure. Il faut cependant compter ½ journée pour la visite de l’ensemble du site car Chauvet 2 vous propose également un centre d’interprétation pour mieux comprendre qui étaient les hommes qui nous ont laissé ce formidable héritage et l’environnement dans lequel ils vivaient.

Chauvet 2 propose aussi des animations autour de l’art pariétal pour les familles et, cette année, un spectacle son et lumière appelé « Animals » vous emmène de la préhistoire au street art !

Explorez la grotte Chauvet virtuellement

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre sur place, le ministère de la Culture propose une visite virtuelle disponible gratuitement sur le site archeologie.culture.fr


Informations pratiques

Adresse :
Grotte Chauvet 2 Ardèche
4941 Route de Bourg Saint Andéol
07150 Vallon Pont d’Arc

Horaires :
Horaires variables selon la saison, consultez le site de la grotte

Site internet :
https://www.grottechauvet2ardeche.com/

Tarifs :
Adulte : 17 €
10-17 ans : 8,5 €
Gratuit pour les moins de 10 ans


Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest !

Histoire de la grotte Chauvet
Do you like Antoine Vitek's articles? Follow on social!
Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: La grotte Chauvet, un trésor venu du fond des siècles
  • 3 mai 2022

    un superbe reportage,, j\’ai visité la réplique entrainée par des amis, je ne suis pas très grotte!!! mais ton article est bien représentatif , c\’est une merveille
    dommage que comme d\’autre sites historique il faille gâcher le coin secret par une entrée et alentours par un accueil et un bâtiment tourisme , voire cafétéria, moches en béton , le pont du Gard exemple
    merci pour ton blog, un puits de découvertes

    Reply
Write a response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.