Le simple fait d’évoquer son nom rend rêveur tous ceux qui s’intéressent de près où de loin à la préhistoire. Lascaux. L’une des grottes les plus connues du monde, surnommée par certains « la chapelle Sixtine de la préhistoire » en raison de la qualité des peintures rupestres qu’elle abrite. Partons à la découverte de ce joyaux vieux de 17 000 ans.

 

La découverte de la grotte

Le 8 septembre 1940, le jeune Marcel Ravidat promène son chien dans les alentours de Montignac lorsque ce dernier se met à poursuivre un lapin qui se réfugie dans un trou, sous un arbre déraciné. Marcel remarque que ce trou communique avec une vaste cavité et revient quatre jours plus tard avec un peu de matériel et trois amis pour y pénétrer : Ils viennent de découvrir la grotte de Lascaux.

En voyant les peintures murales, les amis comprennent que leur découverte est inhabituelle et en parlent à leur professeur Léon Laval qui, à son tour, prévient le préhistorien Henri Breuil. Celui-ci est le premier à authentifier Lascaux comme étant une grotte préhistorique.

Entrée de la grotte en 1940. Léon Laval (instituteur), Marcel Ravidat (inventeur de la grotte), Jacques Marsal (l'un des amis de Ravidat) et le préhistorien Henri Breuil. © D.R.
Entrée de la grotte en 1940. Léon Laval (instituteur), Marcel Ravidat (inventeur de la grotte), Jacques Marsal (l’un des amis de Ravidat) et le préhistorien Henri Breuil. © D.R.

 

Une première exploitation irréfléchie

La famille de La Rochefoucauld, qui possède le terrain, devient donc propriétaire de la grotte. Comprenant le potentiel touristique d’une telle découverte, elle entreprend des travaux d’aménagement pour rendre la grotte accessible au public dès 1948.

Malheureusement, les travaux ainsi que la respiration des visiteurs ont perturbé le précieux équilibre atmosphérique qui avait permis à la grotte de traverser les siècles. Dès 1955, on commence à constater quelques traces d’altération des parois mais ce n’est qu’en 1963 que l’accès à la grotte sera fermé au public, à la demande d’André Malraux alors Ministre des affaires culturelles.

Pendant les 15 années d’exploitation touristique, 1,5 millions de visiteurs sont venus à Lascaux, provoquant des dommages irrémédiables sur les parois et certaines peintures. Aujourd’hui, la grotte fait l’objet de toutes les attentions. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et son accès est extrêmement limité et surveillé.

 

Lascaux II

En 1972, un projet de création d’une réplique de la grotte est lancé. Il s’agit d’en reproduire une partie à l’identique, à 200 mètres de la grotte d’origine. Cette initiative est inédite : c’est la première fois que l’on de lance dans la création d’un fac-similé d’une grotte. L’entreprise compliquée, coûteuse et parfois critiquée sera longuement retardée et ce n’est qu’en 1983 que Lascaux II ouvre enfin.

A l’origine, l’ouverture n’était prévue que pour un été. On était alors très sceptique : qui serait prêt à payer pour venir voir la copie d’une grotte ? Et pourtant ça marche ! La copie est saisissante de réalisme et les touristes affluent en masse. 23 ans plus tard le site est toujours ouvert et accueille plus de 270 000 visiteurs par an composés pour moitié d’étrangers.

 

Visite de la grotte de Lascaux

Lascaux II ne représente que deux galeries de la grotte d’origine, la Salle des Taureaux et le Diverticule Axial – soit environ 40 % de la surface de Lascaux – mais ce sont les parties les plus richement décorées puisqu’elles regroupent 90 % des peintures.

Contrairement à ce que l’on croit souvent, les hommes préhistoriques ne vivaient pas dans les grottes. Il y était en effet difficile d’y faire du feu sans y être étouffé. Lascaux n’était donc pas un lieu de vie ni un tombeau : aucun ossements humain n’y a été découvert. Ce n’était pas non plus un hommage à la chasse puisque le cerf, qui était la principale source d’alimentation, n’y est représenté qu’une seule fois. On s’interroge encore sur la fonction de ce lieu hors du commun, les théories les plus sérieuses penchent pour un lieu de culte.

Les peintures témoignent de l’intelligence des hommes préhistoriques qui ont su profiter du relief de la grotte pour créer leurs dessins. Les animaux sont représentés dans les bonnes proportions, avec des effets de perspective. Une succession de chevaux dont les gestes sont décomposés laisse penser à une bande dessinée, peut-être la première du monde ?!

Chevaux, ours, bisons, cerfs, aurochs, bouquetins… les nombreuses espèces représentées témoignent de la connaissance des magdaléniens pour leur milieu. Plus surprenant encore, on trouve dans la grotte de nombreux signes qui semblent être des marques de communication ; malheureusement rien ne permet de les traduire pour en comprendre la signification.

 

Lascaux IV : le Centre International d’Art Pariétal

Pour faire découvrir les peintures de Lascaux au plus grand monde, une exposition itinérante – Lascaux III – reproduisant quelques parois de la grotte, fait le tour du monde depuis 2012.

Un nouveau projet, plus ambitieux, a ouvert ses portes fin 2016 près de la grotte originale : le Centre International d’Art Pariétal, surnommé « Lascaux IV ». Il permet de découvrir une reproduction plus complète de la grotte et est enrichi de nombreux dispositifs interactifs pour mieux comprendre la période préhistorique.

> LIRE AUSSI : Dans les coulisses de Lascaux IV : visite de l’Atelier des Fac-Similés du Périgord

Informations pratiques

Adresse

Lascaux Centre International d’Art Pariétal
Avenue de Lascaux
24290 Montignac

Horaires

Horaires variables selon la saison. Consultez le site de Lascaux.

Site internet

Tarifs

Tarif plein : 17 €
Réduit : 16 €

2 COMMENTAIRES

  1. […] Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Replay Emissions bien ensoleillé Vent : 5km/h – UV : 1 Clôture veille : 4760.77 Ouverture : 4754.22 Newsletter BFMTV | Les + vues Replay Emissions DavidNAMIAS Journaliste Newsletter BFMTV Midi Alors que la troisième reproduction de la célèbre grotte va ouvrir ses portes au public, RMC Découverte revient sur l'exploit technique de Lascaux-4. Qui a découvert la grotte de Lascaux? Il raconte son retour sur le site le dimanche, quatre jours après que le chien de son camarade Marcel Ravidat avait gratté une intrigante "cuvette" d'à peine un mètre de profondeur, dissimulée derrière les fourrés. Un souterrain? Protégée pendant la guerre Tweeter. La grotte de Lascaux : la chapelle Sixtine de la préhistoire. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.