Il fut un temps où prendre le train se révélait très avantageux, avec en plus, des offres qui en valaient la peine. Cependant, au fil des années, le prix des billets de TGV a atteint le même seuil que celui de l’avion. Pour les utilisateurs du train, cette situation n’était plus viable. Alors, pour ne pas perdre davantage de parts de marché, la SNCF a décidé de mettre en place une nouvelle offre : les TGV low cost. Une offre qui a connu un succès fulgurant ces dernières années et que la SNCF compte bien continuer à développer.

TGV : pourquoi ce besoin d’une offre low cost ?

Pour comprendre la raison derrière l’essor du TGV low cost, il faut s’intéresser aux origines du concept. Le terme « low cost » a été popularisé grâce à la crise économique des années 1980. En effet, cette situation financière a amené beaucoup de personnes à se tourner, dans plusieurs domaines, vers les offres à bas prix dites low cost.

Dans un premier temps, ce sont les compagnies aériennes qui se sont illustrées avec leurs offres low cost qui permettaient aux passagers de voyager à moindre coût. Plus tard, le secteur ferroviaire s’en est également mêlé, notamment avec des offres TGV low cost.

Étant donné que ses chiffres étaient en baisse, la SNCF a lancé des offres low cost, permettant de se déplacer moins cher avec OUIGO, en s’inspirant du modèle des compagnies aériennes. Une nouveauté bienvenue dans le paysage ferroviaire français.

TGV Ouigo

Qu’est-ce qui fait le succès des TGV low cost OUIGO ?

Certains spécialistes s’accordent à dire que le nom et le choix des couleurs sont autant d’éléments qui ont aidé l’offre OUIGO à se développer. Toutefois, il faut reconnaître que OUIGO doit surtout son succès à ses différentes offres et à un service permettant de satisfaire aussi bien les familles nombreuses que les travailleurs utilisant le train pour leurs déplacements professionnels.

Des prix réduits et qui ne changent pas

Grâce aux tarifs appliqués par l’offre OUIGO, les passagers peuvent voyager à moindre coût toute l’année. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y a pas que le réseau TGV qui est concerné par cette offre. Le réseau OUIGO classique propose pratiquement le même service.

Entre 10 et 30 euros pour les adultes et 5 euros ou un peu plus pour les enfants, vous pouvez voyager tout au long de l’année et sur un grand nombre de trajets.

Plusieurs allers-retours par jour

L’offre classique de OUIGO propose plus d’une dizaine de dessertes avec à la clé au moins 5 allers-retours quotidiens. Il y a également la possibilité d’effectuer des réservations plus d’un mois à l’avance afin de voyager dans les nouvelles voitures rénovées.

Les allers-retours sont fréquents entre Paris, Nantes et Lyon. Toutefois, les TGV low cost OUIGO sont aussi présents dans 14 autres villes. En tout, OUIGO dessert près de 41 destinations du nord jusqu’au sud de la France. Cela permet également aux touristes qui souhaitent découvrir l’Hexagone de le faire à prix réduit.

Des options pour toutes les bourses

Le service de restauration de OUIGO a été bien accueilli par les utilisateurs. Cependant, il ne s’agit pas de la seule offre pertinente des TGV low cost. En effet, la SNCF a également pensé à 3 autres options à la carte. Ainsi, les passagers ont la possibilité de mettre à bord et à partir de 5 euros, un vélo démonté. Pour un vélo non démonté, il faut prévoir 10 euros. Par ailleurs, si vous souhaitez embarquer un bagage supplémentaire, vous avez juste à payer 5 euros.

La force de la digitalisation

Que ce soit pour son offre classique ou pour les billets OUIGO train à grande vitesse, la SNCF a réussi à utiliser convenablement la digitalisation. Internet a profondément changé les habitudes des consommateurs en les rendant beaucoup plus exigeants. Une offre low cost, quelle qu’elle soit, devait prendre cela en compte.

OUIGO le fait à la perfection puisque tous les billets sont systématiquement réservés par internet. Ainsi, chaque passager peut acheter ses billets sur le site internet Ouigo.com, mais également les obtenir sur d’autres distributeurs tels que le SNCF Connect.

OUIGO : pourquoi un tel succès en aussi peu de temps ?

Conviviaux, pratiques et accessibles, voici autant d’adjectifs pour qualifier les trains OUIGO. L’offre est certes low cost, avec des tarifs toujours plus bas pour les billets, mais les passagers n’ont pas à se plaindre du service à bord. Il s’agit au contraire de l’un des points forts de la compagnie.

Des services uniques

Si l’objectif principal des trains à grande vitesse est de miser sur la rapidité du transport, force est de constater que OUIGO ne se contente pas que de cela. En effet, à travers ses différents services, l’offre low cost de la SNCF veut avant toute chose proposer ce qu’il y a de meilleur à tarif réduit.

C’est un pari qui semble avoir été réussi puisque le nombre de billets réservés ou vendus est toujours en augmentation. De plus, la réservation vous permet d’obtenir un certain nombre d’avantages. Tous les passagers ont droit au même confort, mais en réservant, un passager à la possibilité de choisir sa place à l’avance, un avantage non négligeable.

L’offre OUIGO est assez intéressante, surtout pour ceux souhaitant travailler depuis le train. En effet, la présence de prises électriques à bord permet d’utiliser un ordinateur portable ou un téléphone en toute sérénité sans craindre qu’il se décharge.

De plus, si vous voyagez avec des enfants, vous pouvez leur offrir du divertissement tout le long du trajet grâce notamment à la connexion Wifi disponible dans le train à grande vitesse. De quoi également contenter ceux faisant des allers-retours en train pour le travail. Le TGV Ouigo leur offre tout le confort nécessaire pour poursuivre le travail et leur permettre d’envisager leur trajet en train comme un prolongement de leur bureau.

Le secret de OUIGO

S’il y a un secret derrière le succès fulgurant de OUIGO, c’est bien le rapport qualité-prix qu’il propose et qui est jusqu’à présent inégalé. Étant donné qu’il s’agit d’une offre low cost, vous n’avez pas l’impression d’effectuer des dépenses onéreuses, même si vous voyagez à plusieurs (en groupe ou avec des enfants).

Une offre qui s’adresse au plus grand nombre

La polyvalence des TGV low cost OUIGO fait qu’ils représentent une option viable pour plusieurs catégories de personnes. D’un côté, il y a les parents qui souhaitent voyager avec leurs enfants tout en leur garantissant une sécurité maximale. De l’autre, pour les professionnels, la mise à disposition des prises électriques et de la connexion internet pour les passagers constituent un avantage remarquable.

Si vous souhaitez prendre un peu d’avance sur votre travail durant votre trajet, vous pouvez utiliser votre ordinateur à bord. De plus, les trains sont disponibles toute l’année, et vous n’avez pas besoin de réserver plusieurs semaines à l’avance pour y obtenir une place.

Le lancement de l’offre low cost à l’international : quels enjeux économiques pour la SNCF ?

Entre 2017 et 2020, les chiffres de OUIGO, le TGV low cost de la SNCF, ont plus que triplé. Le nombre d’utilisateurs est en effet passé de près de 7 millions à plus de 25 millions. La compagnie a donc réussi à conquérir le grand public, mais elle ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin.

En effet, avec les accords de Bruxelles sur la libéralisation du marché ferroviaire, la SNCF souhaite étendre l’offre OUIGO à d’autres pays européens. Exporter cette expertise et ce savoir-faire hors de la France pourrait avoir des enjeux économiques importants.

Parmi les potentiels pays qui pourraient accueillir les TGV low cost, la compagnie a déjà commencé à explorer la piste de l’Espagne. Il faut cependant ajouter que rien ne se fera sans la participation des structures locales.

Par ailleurs, en s’attaquant au marché espagnol, la compagnie ne serait pas à son premier coup d’essai. En effet, il y a déjà eu par le passé le projet Italo, mais celui-ci n’a pas rencontré le succès escompté.

perspective TGV Ouig

Quelles sont les perspectives pour l’offre low cost OUIGO ?

Le succès des TGV OUIGO n’est plus à démontrer. En à peine quelques années, l’offre low cost a réussi à séduire des millions d’utilisateurs. Pourtant, les responsables de OUIGO ont de nouvelles idées pour rendre le service encore plus performant.

Des sièges individuels à un prix légèrement plus élevé

Il n’y a que les prises électriques et les bagages en surplus qui étaient payants jusqu’alors. Il y a de fortes chances que les sièges les plus confortables du service low cost le soient également à l’avenir. En effet, le TGV envisage de les facturer, à l’instar des compagnies aériennes.

Le Ouiboarding

Le Ouiboarding va permettre à chaque potentiel passager de choisir son horaire d’enregistrement, avec une tranche réduite à 15 minutes. L’objectif de ce nouvel aménagement est de permettre aux utilisateurs de OUIGO d’embarquer beaucoup plus vite que d’habitude.

Do you like Antoine Vitek's articles? Follow on social!
Comments to: TGV : ce que les offres low cost ont changé

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.