Une installation contemplative et méditative habite actuellement l’ancienne sacristie du Collège des Bernardins. Poétique et hypnotique, Solitaire est un dispositif inédit créé in situ par Stéphane Thidet.

L’on doit notamment à cet artiste l’impressionnant Refuge, chalet en bois dans lequel la pluie tombait à verse, au sein de la récente exposition Inside au Palais de Tokyo.

L’eau est un élément central dans l’œuvre de Stéphane Thidet. Précieuse voire sacrée, source de vie, insaisissable, apaisante et inquiétante, immobile et mouvante, elle est l’incarnation de contrastes qui passionnent l’artiste.

Recouvrant ici le sol de l’ancienne sacristie, son seul mouvement lui vient du léger effleurement de deux immenses branches d’arbres comme suspendues dans les airs. Tournoyant lentement sur elles-mêmes et subtilement éclairées, ces deux dernières viennent perturber la tranquillité de l’eau avec une infinie douceur, créant une ondée qui se reflète sur les pierres du mur de la sacristie, aux côtés de leurs ombres.

Un silence songeur règne en maître, faisant perdre au visiteur la notion du temps et de l’espace. Les yeux s’habituent peu à peu à l’obscurité, l’esprit voyage et se perd dans la contemplation de ce mouvement infini. L’émotion qui s’empare du visiteur est perceptible, et à la fois pourtant difficilement descriptible.

Solitaire est définitivement une expérience qui se vit et se ressent, qu’aucun mot ne saurait adroitement matérialiser.

 

Informations pratiques

Collège des Bernardins, ancienne sacristie
20 Rue de Poissy (Paris 5e)

Entrée libre

Jusqu’au 10 juillet
Du lundi au samedi de 10h à 18h, le dimanche et les jours fériés de 14h à 18h

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: Solitaire par Stéphane Thidet au Collège des Bernardins
  • 17 novembre 2016

    Bonjour, votre article m’a intéressée car j’ai découvert Stéphane Thidet récemment lors de la FIAC, grâce à son oeuvre exposée au musée Delacroix – que j’ai commentée sur mon blog l’Art aux Quatre Vents ici : https://lartauxquatrevents.com/2016/11/16/from-walden-to-space-chapter-ii-the-hut-de-stephane-thidet/
    Je regrette d’avoir manqué son exposition précédente dont vous parlez !

    Reply
    • 17 novembre 2016

      Bonjour Céline, merci pour votre commentaire. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article sur l’oeuvre exposée au Musée Delacroix, pour cette fois c’est moi qui l’ai manquée… j’apprécié décidément beaucoup cet artiste aussi !

      Reply
Write a response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X