- Publicité -

On vous en parlait en septembre dernier, c’est à la Maroquinerie que Pendentif est venu apporter sa chaleur et sa bonne humeur aux parisiens. Malgré une qualité de son assez aléatoire, Pendentif a effectué un set réussi qui a ravi son public, déjà conquis.

Pendentif est LE quintet bordelais dont on parle. Après un premier EP en 2011, le groupe sort son premier album en 2012, Mafia Douce, salué par la critique. Cindy Callède (chant et sourire ravageur), Benoît Lambin (guitare et chant), Mathieu Vincent (basse), Ariel Tintar (clavier) et Jonathan Lamarque (batterie) nous livrent une pop colorée, tirant parfois vers l’électro. Un mélange efficace, surtout lorsqu’il est chanté en français. Pendentif l’a compris et, à l’inverse de ce que l’on peut entendre dans des groupes de pop anglaise, ils chantent en français tout en intégrant parfois quelques phrases en anglais. Un clin d’oeil à leurs références !

Après une première partie des plus douteuses (The Pirouettes, duo de pop électronique), les 5 bordelais arrivent sur scène et débute leur concert avec la chanson Pendentif. Tout de suite, le public commence à bouger. Collés à la scène, des fans de la première heure se déhanchent et reprennent toutes les chansons.

A leurs titres, ils ajoutent deux covers dont un de Niagara (Tchiki Boum) très bien mené, qui nous ramène quelques années en arrière !
Quelques petits soucis de cordes leur permettent de discuter un peu avec le public et nous inviter à boire un verre avec eux après le concert.

C’est frais, dansant, entêtant, léger. La chanteuse est jolie comme un cœur, son sourire à tomber et sa voix toute douce. La bonne entente et la complicité entre les membres du groupe se ressentent. Ils sont heureux d’être sur scène et leur bonheur est communicatif.

Le rappel se lance avec leur tube Embrasse-moi au cours duquel Cindy descend embrasser la foule. Le concert se termine sur Riviera, avec le public monté sur scène.
On sort de ce concert avec un sourire collé au visage, en chantonnant Jerricane… Bref, on a passé une jolie soirée !

 

Setlist :

 
Pendentif
Voltige
Panache
La nuit dernière
Que Vais-je en Faire ? (Jérôme Echenoz cover)
Mafia douce
Ondine
God Save la France
Tchiki boum (Niagara cover)
Boulevard du crépuscule
1er Juillet
Jerricane
 
Embrasse moi
Riviera

 

Vidéos :

 

 

 

Eternelle curieuse. Touche à tout culturelle, j’aime découvrir des nouveaux artistes, des nouveaux courants, de nouveaux lieux. Musique, ciné, danse, théâtre… rien ne m’arrête ! Je confesse malgré tout une affection particulière pour la musique live associée à une grosse consommation de concerts ! Petites salles ou grandes scènes, jazz, rock, métal ou électro, je respire la musique sous toutes ses formes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.