C’est l’histoire d’un groupe belge qui a décidé de composer sa musique comme on ferait une peinture. Payne tire son nom du gris de Payne, une couleur créée par l’aquarelliste du même nom à la teinte grise, légèrement bleutée.

Une couleur qui correspond bien à la musique de Payne, à fleur de peau, dont l’album Someone is missing est annoncé pour le 5 mai. Feed the dark en est le premier extrait.

Voilà un projet qui dit les petites brûlures, s’inscrit dans le sillage de ces interprètes qui, comme Antony and the Johnsons ou Joanna Newson, se laissent enfouir à demi dans la brume pour faire luire autre chose, gracile et puissant à la fois.

Ce projet musical est porté par la française Joanna Lorho qui, parallèlement à la musique, a développé un goût prononcé pour la bande dessinée ou le cinéma d’animation. On lui doit notamment le clip aux 2000 dessins de Loon-Plage de Françoiz Breut.


 

Aux côtés de Joanna, on trouve les musiciens Corentin Dellicour et Stéphane Daubersy. Tous trois ont réussi à créer un album sensible mais aussi très lumineux. Bref, une aquarelle !

PARTAGER
Jeune trentenaire et vieux blogueur. Fondateur de Culturez-vous et organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Flâneur professionnel et éternel curieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here