Avec ses falaises vertigineuses, ses cascades et ses paysages à couper le souffle, les Îles Féroé figurent parmi les plus belles destinations au monde. Peu fréquentées par les touristes, ces dix-sept îles ont des allures de paradis et donneraient presque l’impression d’y être seul au monde. Il faut dire qu’avec seulement 50 000 habitants et seulement 5 000 touristes par an, les Îles Féroé sont une destination encore préservée.

Comment bien préparer son voyage aux Îles Féroé ? A quelle période de l’année y aller ? Quels sont les lieux à visiter absolument ? Quelles sont les bonnes adresses d’hôtels et restaurants ? Combien ça coûte ? Toutes ces informations sont dans ce guide de voyage !

Les Îles Féroé en bref

  • Quand y aller ? Situées légèrement au nord du Royaume-Uni et proches de la Norvège, la météo des Îles Féroé n’est pas la plus agréable ! C’est une région souvent pluvieuse et, en hiver, il y fait nuit une grande partie de la journée. A l’inverse, pendant l’été, les journées y sont très longues. Il est donc préférable d’y aller entre mai et septembre.
  • Pour qui ? C’est une destination très nature où les principales activités à faire sur place sont des balades de village en village. Il est préférable d’aimer marcher un minimum.
  • Comment y aller ? La compagnie Atlantic Airways propose des vols directs deux fois par semaine depuis Paris, entre mai et mi-octobre. Le vol dure environ 2h40.
  • Combien de temps y rester ? Les Îles Féroé ne sont pas très grandes. A vol d’oiseau, elles s’étendent sur à peine plus de 80 kilomètres. En revanche, aller d’une île à l’autre demande de faire plusieurs détours alors il faut prévoir quelques jours pour avoir le temps d’en profiter pleinement et de visiter plusieurs îles. 3 jours est vraiment un minimum, je vous conseille plutôt une dizaine de jours pour pouvoir aller sur toutes les îles, faire quelques randonnées et prendre votre temps.
  • Comment se déplacer sur place ? Il existe des bus qui permettent de relier l’aéroport à Tórshavn, la capitale, ou bien de faire quelques excursions touristiques. Cependant je n’imagine pas visiter les Îles Féroé autrement qu’en voiture pour avoir la liberté de vous arrêter à loisir (voir plus bas dans l’article, « Conduire aux Îles Féroé »). Il y a des taxis mais qui sont horriblement chers (comptez une cinquantaine d’euros pour un trajet de 20 minutes !) alors il est préférable d’opter pour une voiture de location, à récupérer à l’aéroport en réservant à l’avance.
  • Comment communiquer ? Il y a peu de francophones, en revanche la plupart des habitants parlent un excellent anglais.
  • Combien ça coûte ? Soyons honnête : ce n’est pas la destination la moins chère. Si les billets d’avions restent corrects, les hôtels, les restaurants et la location d’une voiture viennent alourdir la facture. Heureusement, puisque la plupart des activités sont des balades en plein air, vous n’aurez pas grand-chose à payer en plus. Pour vous donner un ordre d’idée, voici quelques tarifs :
    • Avion : en moyenne 450 € l’A/R mais il est possible de trouver des tarifs à 260 € en réservant très à l’avance
    • Location d’une voiture : 150 € par jour
    • Hôtel : 150 – 200 € par nuit
    • Repas : tout dépend de ce que vous choisirez mais un sandwich – café vous coûtera dans les 17 €. Un plat « normal » dans une brasserie correcte atteint facilement les 30 ou 40 €

10 choses à faire absolument aux Îles Féroé

Les lieux de contemplation ne manquent pas aux Îles Féroé et vous aurez probablement envie de vous arrêter plusieurs fois par jour pour profiter des beaux paysages.

Plusieurs villages vont ponctuer vos balades, presque tous sont dotés d’une petite église souvent située face à la mer. Attention cependant, les églises sont très rarement ouvertes, pas plus de quelques heures par semaine, il est donc rare d’avoir la chance de pouvoir y entrer.

Voici une sélection de villages ou points de vue que j’ai tout particulièrement appréciés. Une liste non exhaustive que vous pourrez bien sûr compléter !

Voir Gásadalur et son impressionnante cascade

Sur l’île de Vagar, à une trentaine de minutes en voiture de l’aéroport, se trouve ce lieu incroyable avec une cascade qui plonge dans l’océan. Effet « waouh » garanti devant un tel spectacle !

Guide de voyage aux Îles Féroé

Visiter Bøur, un tout petit village mais beaucoup de charme

Seulement quelques dizaines de maisons aux toits d’herbe composent ce village mais sa situation en bord de mer en fait un lieu à voir absolument. Vous y verrez aussi une petite église.

Explorer Tórshavn, la capitale

La capitale des Îles Féroé veut dire « port de Thor », en référence au dieu du tonnerre et de la foudre. Bien qu’il s’agisse de la capitale, ce n’est pas une ville très grande. On y trouve cependant un centre historique très charmant avec plusieurs boutiques et restaurants mais aussi un petit port et une cathédrale (hélas souvent fermée…).

Visiter les Îles Féroé

Aller voir l’église rouge de Sandagavur

En allant de l’aéroport à Tórshavn, vous passerez forcément par la ville de Sandagavur. Faites-y un arrêt pour voir son église rouge, typique.

Que faire aux Îles Féroé ?

Se rendre à l’église du bout du monde de Viðareiði

Situé sur l’île de Viðoy, tout à l’Est des Îles Féroé, le village de Viðareiði donne l’impression d’être au bout du monde. Dans ce village aussi une église est située face à la mer et, près de celle-ci, un petit cimetière où reposent des enfants face à un paysage à couper le souffle.

Préparer son voyage aux Îles Féroé

Admirer les couleurs de Gjógv

Gjógv est l’un de mes gros coups de cœur de ce séjour. Ce village aux maisons colorés a été construit à côté d’un paysage sublime, fait de grandes falaises. En arrivant au village, on passe par des champs où pâturent des moutons ce qui rajoute au charme des lieux !

Les Îles Féroé vues du ciel

Se prendre pour un viking à Kirkjubøur

Au Moyen Âge, ce village situé non-loin de Tórshavn était le siège du diocèse des Îles Féroé. Une grande partie du patrimoine religieux que vous pouvez voir dans le musée national des Îles Féroé (voir ci-dessous), provient de ce village.

On peut y voir les vestiges de la cathédrale, une église ainsi que la plus ancienne maison en bois du monde. Face à la cathédrale, vous pourrez visiter l’ancienne maison de l’évêque qui a été préservée.

Aller voir des moutons

Puisqu’il y a plus de moutons que d’habitants sur les Îles Féroé, vous n’aurez pas de mal à en trouver. Il y en a partout ! Tout au long de vos balades vous allez en croiser. S’ils n’aiment pas être approchés de trop près, ils ne sont cependant pas très farouches alors faites attention en voiture, vous en trouverez parfois en plein milieu de la route !

La saison des moutons !

Les agneaux naissent entre mars et mai et grandissent ensuite très vite. Alors pour voir de mignons « moutmout » il faut mieux aller aux Îles Féroé vers le mois de mai.

Visiter le musée national des Îles Féroé

Situé en proche périphérie de Tórshavn, ce petit musée vous donnera de nombreuses informations sur l’histoire des Îles Féroé : leur géologie, l’évolution de la pêche, les croyances ou encore l’élevage des moutons.

Les Îles Féroé et le grindadráp

Difficile de ne pas associer les Îles Féroé au « gindadráp », le massacre de dauphins organisé chaque année là-bas. Bien sûr, c’est une pratique que je ne cautionne pas et qui est aussi de plus en plus critiquée par de nombreux féroïens.

A l’origine, il s’agissait d’une pratique qui permettait de nourrir les habitants qui vivaient loin de tout. Aujourd’hui, cette tradition est beaucoup plus contestable et des débats sont d’ailleurs ouverts pour y mettre fin (espérons que cela aboutira un jour !).

Dans tous les cas, il me semble dommage de résumer les Îles Féroé à cette pratique ou bien de faire un boycott à cause de cela, d’autant plus que le tourisme n’est pas l’activité principale de ces îles.

Et aussi…

N’étant resté que trois jours sur les Îles Féroé, je n’ai pas eu le temps d’aller découvrir les îles accessibles seulement en ferry mais, si vous en avez le temps, vous pouvez compléter la liste ci-dessus par la visite de Skúvoyar kirkja et de Kópakonan (la statue de la femme-phoque).


Bonnes adresses aux Îles Féroé

Dans quel hôtel aller ?

Plusieurs hôtels existent, notamment à Tórshavn, la capitale. J’en ai testé deux, dans des styles différents :

Hotel Havgrím

Cette charmante adresse a des allures de maison familiale. Il n’y a qu’une dizaine de chambres dont la plupart sont vue mer. La suite du second étage a même une vue panoramique à couper le souffle.

On peut y manger un savoureux petit déjeuner face à l’océan, un vrai bonheur !

Hotel Brandan

Dans un autre style, plus dans les terres, l’hôtel Brandan est un établissement moderne qui a ouvert récemment. Les chambres sont tout confort mais c’est un style plus impersonnel.

Cet établissement étant beaucoup plus grand, le petit déjeuner se prend dans une grande salle mais la qualité de la nourriture y est très bonne. Et entre 17 et 18h, un verre de vin vous est offert dans le hall.

Où manger aux Îles Féroé ?

Les restaurants sont souvent assez chers aux Îles Féroé mais il y a de bonnes adresses. En voici quelques-unes…

Bon à savoir

Sur les Îles Féroé rien ne vous empêche de donner un pourboire mais ce n’est pas obligatoire. Comme en France, l’eau est gratuite. Souvent les restaurants mettent à disposition une fontaine à eau où vous pouvez aller remplir votre verre.

Le café Frida à Klaksvík – €€

Cette adresse très décontractée propose des plats simples mais excellents ! Croissants salés, soupes de poissons, salades, burgers, pâtisseries… Environ 20 € pour un bon plat et un café.

Le Paname café à Tórshavn – €€

En plein cœur de la vieille ville, ce café est plus un bar qu’un restaurant mais il propose au déjeuner des sandwich et salades dans un cadre jeune et décontracté. Le café jouxte une librairie-boutique où vous pourrez également trouver quelques souvenirs à ramener en France. Comptez dans les 14 € pour un sandwich et un café.

Roks restaurant à Tórshavn – €€€€

Si vous souhaitez découvrir la gastronomie locale, Roks est un vrai coup de cœur ! Ce restaurant situé tout près du port propose notamment beaucoup de plats de poissons. Ces plats sont servis pour la table et sont à partager pour plus de convivialité.

Je vous conseille le menu « Totally on the Roks » qui se paie, certes, 120 € mais qui permet de goûter 6 plats.

Cette adresse dispose aussi d’une très belle cave et propose un accord mets / vins mais n’espérez pas découvrir des vins locaux puisque les Îles Féroé n’ont pas de vignes !

Où manger aux Îles Féroé ?

Un dîner chez une famille féroïenne – €€€€

Pour une expérience unique, je vous recommande vivement d’aller chez Anna et Oli. Ce couple de féroïens vous reçoit chez eux, comme à la maison ! Depuis plusieurs générations, ils entretiennent une ferme alors ils ne travaillent qu’avec des produits locaux.

Le menu se compose de cinq plats avec notamment du saumon de la région et de l’agneau de la ferme. Chaque plat est accompagné d’une bière locale.

Outre l’avantage de découvrir la gastronomie locale, cette expérience vous permet aussi de discuter avec des féroïens et d’en apprendre davantage sur leur culture. Le menu est proposé à 995 DKK (environ 130 €). https://heimablidni.fo/en/

Bonnes adresses aux Îles Féroé

La carte des Îles Féroé

Retrouvez toutes les adresses et points d’intérêt mentionnés dans cet article sur cette carte :


Bon à savoir

Attention à votre assurance maladie

Bien que les Îles Féroé soient rattachées au Danemark, il s’agit d’une région autonome qui a son propre gouvernement. Aussi, la carte européenne d’assurance maladie n’est pas valable ici. Il est préférable de prendre une assurance rapatriement en cas de problème sur place.

Une météo capricieuse parfois dangereuse

Même en voyageant en été, la météo des Îles Féroé est capricieuse et change très vite. Vous pourrez rapidement passer d’un ciel bleu à un brouillard très épais. Si cette brume rajoute du charme, elle peut cependant être dangereuse si vous partez en randonnée, notamment près de falaises. Il est conseillé de prendre toujours un GPS avec vous et / ou un smartphone pour pouvoir contacter les secours en cas de problème (en appelant le 112).

Attention aux frais bancaires

La monnaie utilisée est la couronne danoise (DKK). Avant de partir, consultez votre banque pour savoir quels sont les frais appliqués pour un paiement en euros. Parfois, il est préférable d’utiliser une banque en ligne qui applique des frais moins élevés. A titre d’information, 1 € = 7,5 DKK

Une destination sûre et propre

Les Îles Féroé ont un taux de criminalité extrêmement faible. C’est une destination sûre avec une population extrêmement bienveillante. C’est aussi très propre, on trouve d’ailleurs dans la plupart des villages des toilettes publiques gratuites et bien entretenues.

Un décalage horaire d’une heure

Entre la France et les Îles Féroé, il y a un décalage horaire d’une heure (en moins par rapport à la France). Donc il est 11h aux Îles Féroé quand il est midi en France.

Aucun problème avec les prises

Les prises électriques sont les mêmes qu’en France, il n’est donc pas nécessaire de prévoir un adaptateur.


Conduire aux Îles Féroé

Les routes des Îles Féroé sont bien entretenues et il y a peu de circulation ce qui rend la conduite très facile. Le permis européen est accepté et on y roule à droite, comme en France.

Le passage d’une île à l’autre se fait par des tunnels souterrains, certains sont payants mais il n’y a rien à faire : votre voiture est détectée automatiquement et la facture est envoyée à l’agence de location qui vous refacturera ces frais (plus d’informations sur ces frais ici). Pour aller sur certaines îles, il faut emprunter un ferry.

Les routes sont très bien aménagées pour les touristes : à presque chaque point de vue remarquable il y a des aires d’arrêt qui permettent de se garer pour profiter des paysages et on trouve des parkings gratuits à chaque village. Certaines routes ou tunnels étroits ne permettent pas aux voitures de se croiser. Il y a alors des zones de parking le long des routes pour laisser passer les autres automobilistes.

Au niveau des limitations de vitesse, c’est très simple : 50 km / h en ville et 80 en-dehors. Il est cependant obligatoire d’allumer en permanence ses feux de croisement.


Faire voler un drone aux Îles Féroé : quelle réglementation ?

L’utilisation d’un drone est autorisée, avec quelques restrictions :

  • Il est interdit de faire voler un drone à moins de 150 mètres d’un village ou d’une route principale et à moins de 5 km de l’aéroport
  • Il est interdit de faire voler un drone à plus de 100 mètres de hauteur
  • Il est obligatoire d’avoir une assurance

En pratique, il est rare d’avoir les bonnes conditions pour faire voler un drone car la pluie et / ou les fortes rafales de vent rendent les vols périlleux !


Vous avez maintenant toutes les informations pour préparer votre séjour aux Îles Féroé ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en laisser en commentaire.

Vous pouvez aussi épingler cet article sur Pinterest s’il vous a plu.

Guide de voyage aux Îles Féroé

Bon voyage !

Retrouvez tous mes autres guides de voyage ici !


Un grand merci à Visit Faroe Islands pour leur invitation

Do you like Antoine Vitek's articles? Follow on social!
Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: Partir en voyage aux Îles Féroé : 10 visites incontournables
  • 31 mai 2022

    Il existe une autre façon d’y aller : avec le ferry pour l’Islande, ce qui permet de venir avec sa voiture, depuis le Danemark.

    Reply
Write a response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.