- Publicité -

Le poème Marine écrit en 1872 et présent dans le recueil des Illuminations est le premier exemple en France de texte écrit en vers totalement libres. Il est composé de dix vers de longueur variable, non rimés et où se succèdent arbitrairement les rimes masculines et féminines.

Dans ce poème, Rimbaud adapte sa forme linguistique aux nouvelles structures de l’imaginaire qu’il est train d’explorer. Il la déforme dans ses vers asymétriques, très proches de sa prose poétique. Cette désarticulation se retrouve également au niveau du fond : avec calme et mesure, le poème fait se succéder des images qui ne se relient plus les unes aux autres que par deux conjonctions de coordinations dépourvues de toute importance véritable. Selon H. Friedrich dans son ouvrage Structure de la poésie moderne, c’est cette absence de mots de liaison qui élève le texte au-dessus de la simple prose et donne son mystère à cette langue sobre et impersonnelle.

Passionnée par la littérature, la philosophie, l’histoire, l’animation japonaise et mille autres choses encore. Je cherche la poésie lovée au creux des choses. Car oui, « La poésie, c’est le plus joli surnom que l’on donne à la vie » (Prévert).

2 COMMENTAIRES

  1. Je vais faire ma chichiteuse, mais Baudelaire a déjà écrit , dans l’épilogue de la seconde version des « Fleurs du mal » un poème en vers libre, qui sera sans nul doute une belle inspiration pour Rimbaud himself …

    • En effet, Leiloona. Toutefois, ce poème est considéré comme inachevé, et ne sera même pas présent dans la troisième édition de 1868. C’est peut être à ce titre, que Friedrich parle de premier poème en vers. Mais c’est vrai qu’il a été écrit avant.
      Quant à savoir si Rimbaud l’a lu, il me semble pas que l’on ait une information exacte sur le sujet. Mystères de la littérature !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.