Deux semaines. C’est le temps qu’il vous reste pour aller voir l’incroyable exposition Grayson Perry à la Monnaie de Paris. Incroyable ? Oui, vraiment ! Car si au premier abord l’oeuvre de Grayson Perry peut faire ricaner ou surprendre, on s’aperçoit très vite que cet artiste est hors normes, à plus d’un titre !

Qui est Grayson Perry ?

Artiste anglais né en 1960, Grayson Perry a grandi dans un contexte difficile avec un beau-père violent. Pour échapper au quotidien, il se travestit en fille mais peu à peu le jeu de l’enfance perdure et s’il se définit bien comme un homme hétérosexuel, l’artiste cherche cependant à utiliser son travail pour mettre à mal une virilité qu’il juge trop présente dans notre société. Ainsi, derrière des créations qui peuvent sembler loufoque, se cache pourtant une profonde réflexion sur l’état de notre monde.

Cette sculpture de cochon qui introduit l’exposition par exemple est une tirelire à plusieurs fentes nommées “fear”, “male”, “poor”, “old”… dénonçant le poids de la société qui nous catégorise.

Cette robe enfantine représente quant à elle la personne la plus fragile de la société : une petite fille de 5 ans. Aussi Perry s’est dit qu’en assumant de s’habiller ainsi il pourrait être capable de tout affronter.

Quant à ce doudou trônant à l’arrière d’une moto rose bonbon, c’est pour lui le totem de l’enfance, l’objet anti-virilité permettant de conserver une forme d’innocence.

Ce ne sont que quelques exemples mais il suffit de traverser l’exposition de la Monnaie de Paris pour comprendre que Grayson Perry a un savoir-faire prodigieux. Potier, styliste, présentateur TV, tisseur de tapisseries… il semble capable de tout créer et fait preuve d’une imagination débordante.

A map of days : son autoportrait

Pour preuve, mon oeuvre préférée de cette exposition : un autoportrait qui n’a rien de traditionnel. Au lieu de se dessiner, Grayson Perry a préféré créer la carte de sa vie, “A map of days” (Une carte des jours). On y voit une cité entourée d’un mur symbolisant sa peau, une peau qui reste perméable et qui laisse passer l’influence du monde extérieur.

Grayson Perry, A Map Of Days (Une carte des jours), 2013 © DR
Grayson Perry, A Map Of Days (Une carte des jours), 2013 © DR

En observant de plus près, mille et un détails se détachent : sur la gauche, son vilain beau-père ; sur la droite sa femme ; au milieu la créativité, la spiritualité… et des rues qui portent le nom de sa personnalité “intuition”, “ambition”, “la peur de se tromper”… bref, un chef d’oeuvre !

Alors oui, incroyable cette exposition l’est résolument ! Et je ne peux que vous encourager à vite courir à la Monnaie de Paris pour découvrir toute l’étendue du talent de Grayson Perry.


Informations pratiques

Adresse

Monnaie de Paris
11 quai de Conti
Paris 6e 

Horaires

Du mardi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le mercredi jusqu’à 21h

Temps restant

Jusqu’au 2 février 2019
L’exposition est terminée.

Site internet

https://www.monnaiedeparis.fr/

Tarifs

Tarif plein : 12 €
Tarif réduit : 8 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.