Un homme retrouvé abattu dans le lit aux côtés de son amante évanouie, l’arme du crime à la main…  Les derniers mots de la victime étant soi-disant « Josefa, pourquoi as-tu fait ça ? », la coupable semble toute trouvée… La belle affaire, une coupable si facilement désignée, est-ce bien crédible ?

Josefa, jeune femme de chambre charmante, provinciale ingénue, très (trop) bavarde est fraîche comme un pinson. Elle assume pleinement ses mœurs très libérées et sa légèreté d’esprit, et affole tous les hommes autour d’elle. Son interrogatoire et ses réponses toutes en contradictions, loin d’éclaircir la situation, convainquent rapidement le juge d’instruction de sa probable innocence.

Mais entre un magistrat décidément bien insistant pour inculper la jeune femme, ses riches employeurs, Monsieur et Madame Beaurevers, qui y vont chacun de leur propre version et Josefa elle-même, qui parle décidément trop… l’affaire n’est pas si limpide qu’elle y paraît.

Délicieusement interprétée par un panel d’acteurs parfaitement choisis pour leurs rôles, cette succession enjouée d’interrogatoires se révèle drôle, sans basculer dans la vulgarité malgré les nombreux sous-entendus polissons.

On en devine l’issue avant la fin, sans que cela ne vienne entacher le plaisir du spectacle, dont le spectateur connaît et accepte les rouages, venant avant tout pour se divertir devant une comédie au texte joliment ciselé et interprétée par une troupe qui ne cache pas son plaisir à jouer.

 

Informations pratiques :

 

Le Grand Point Virgule
8 bis, Rue de l’Arrivée (Paris 15e)

Jusqu’au 30 décembre 2014, tous les lundis et mardis à 20h et 21h30

A partir de 10€

 

Passionnée de culture : photographie, musique, cinéma, théâtre, voyage… j’aime découvrir et partager mes impressions par les mots et les photos. Depuis que Paris est devenue « ma » ville, pas une journée ne passe sans que je ne m’émerveille de sa beauté et de la multiplicité des possibles…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.