En 1988, Pierrick Sorin réalise un travail d’auto-filmage appelé Réveils. Ce sera son premier film du genre qui deviendra sa marque de fabrique. Dans cette vidéo, l’artiste met un place un dispositif qui déclenche lumière et caméra dès son réveil. On le découvre ainsi dans l’intimité matinale tandis qu’il livre de jour en jour ses premières pensées porteuses d’un leitmotiv : parvenir à dormir plus.

À sa mine déconfite et cette phrase « Ce soir faut que je me couche tôt » qu’il répète chaque matin, on comprend que Pierrick Sorin a un cruel manque de sommeil ! Une situation qui n’est pas sans être comique tant il essaie de justifier son état malgré cet échec quotidien. La vidéo est d’autant plus drôle que l’on se reconnaîtra facilement dans ces réveils difficiles : qui en effet ne s’est jamais dit qu’il gagnerait à se coucher plus tôt ?!


 

PARTAGER
Jeune trentenaire et vieux blogueur. Fondateur de Culturez-vous et organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Flâneur professionnel et éternel curieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here