Culturez-vous
Blog art, culture et voyages

Stephen Bellamy est un jeune attaché de presse à qui tout sourit : en charge de la communication du gouverneur Morris lors d’une campagne américaine, il sait jouer mieux que personne avec les médias. Mais quand on est si brillant et que tout le monde vous adule, on perd facilement de vue la réalité, laissant de côté les idéaux et cherchant surtout à briller encore un peu plus.

La politique est une partie d’échecs et, aveuglé par son orgueil, il est facile de perdre son trône. C’est ce qui arrive à Stephen qui, du jour au lendemain, se trouve lâché par tous… mais il est bien décidé à ne pas tomber seul.

 

Bande annonce :

 

 

Avis :

 

On se fait beaucoup d’idées sur la politique mais au fond personne n’est dupe : tout le monde sait que derrière le sourire affiché face à la caméra, s’opèrent des tractations, manipulations, trahisons.
Les cartes du pouvoir nous laisse entrevoir les coulisses d’une élection. Bien sûr, c’est une fiction mais tout de même, je ne serais pas surpris qu’elle soit proche de ce qui se trame dans les “hautes sphères”.

Dès la première scène on comprend que le milieu est “puant”, les politiciens manigancent entre eux, manipulent les journalistes avec toujours un seul objectif : rester en tête des sondages. Le téléspectateur que nous sommes habituellement