Tandis que Paris vient de fêter le 70e anniversaire de sa libération, la 38e édition du festival d’Île de France surfe sur un vent de liberté et brave les interdits autour du thème “Tabous”.

 

Élément intangible de nos sociétés, le tabou est aujourd’hui devenu tantôt moral, tantôt religieux ou politique. Sa transgression s’apparente parfois à un geste de défi, une expression critique, un acte de résistance et de création dont la musique s’est souvent fait l’écho.

 

Olivier Delsalle, Directeur du festival

 

Cette année, ce sont 30 concerts qui seront joués dans 25 lieux éparpillés sur l’ensemble de la région Île de France à partir du 6 septembre et jusqu’au 12 octobre. Découvrez la programmation en musique :

 

 

Au-delà des concerts, le Festival d’île de France propose également des conférences, rencontres, ateliers et visites de lieux du patrimoine.

Rendez-vous sur le site du festival pour découvrir la programmation détaillée.

 

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: Festival d’Île de France : Tabous, musiques et interdits
Write a response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X