Note d’encre, c’est le projet de Hey ! La Cie, monté en parallèle de l’exposition Tatoueurs Tatoués, qui se tient jusqu’au 18 octobre 2015 au Musée du Quai Branly. Divisé en 7 chapitres, Note d’encre présente les moments clés de l’histoire du tatouage mondial, du 15ème siècle à nos jours, à travers une mise en scène créative.

Hey ! c’est un joyeux mélange ! C’est une revue, trimestrielle, traitant de sujets artistiques underground. On y parle peinture, street art, graphisme, sculpture… et bien-sûr tatouage.

Hey ! c’est également des expositions bien connues (et reconnues) : Hey ! Modern art & Pop Culture I et Hey ! Modern art & Pop Culture II (qui se sont tenues respectivement de Septembre 2011 à Mars 2012 et de Janvier à Aout 2013, à la Halle Saint Pierre).

Hey ! c’est surtout Anne et Julien, deux artistes confirmés et convaincus qui se battent pour défendre les cultures alternatives. Commissaires de l’exposition Tatoueurs Tatoués qui se tient au Musée du Quai Branly, ils ont souhaité accompagner le parcours classique du visiteur en lui proposant « une mise en abîme de deux formes d’expressions différentes ».

Fatalitas est le quatrième volet de cette odyssée. Dans cet épisode, Mr Djub (Julien), maître de cérémonie, nous raconte l’histoire de Mimile (joué par Yannick Unfricht), jeune bandit parisien qui, à la suite d’un meurtre crapuleux, se retrouve pris au piège du Biribi. Sur scène, gramophones, dessins réalisés en directs, images projetées, orgues de barbarie agrémentent le parcours de la rue à la prison.

Cet épisode est l’occasion de faire connaître et comprendre l’univers du Biribi et l’importance que le tatouage avait pour les bagnards. Pourquoi avoir un clown tatoué sur le bras, pourquoi un palmier dans le dos ou sur le ventre, pourquoi un papillon sur la poitrine ? Tous ces tatouages ont une signification pour celui qui les porte : regret, vengeance, espoir, liberté…

La mise en scène est surprenante, créative, laissant une grande part à l’imaginaire. C’est visuel, esthétique, graphique, musical. Par moment, on peut s’interroger sur l’intérêt d’une telle accumulation de performances. Entre le mime, le son, le dessin, les images, les paroles, les lumières… N’est-ce pas un peu trop ?

Hey ! La Cie nous proposera trois autres épisodes avant la fin de l’exposition. Attention, les représentations sont uniques !

  • Chapitre I – L’aventure se tatoue : Découverte du tatouage par les explorateurs.
  • Chapitre II – Les îles retrouvées : L’épopée du tatouage traditionnel, sa disparition, puis sa renaissance.
  • Chapitre III – En scène ! : Quand le grand tatoué devient populaire sur les planches.
  • Chapitre IV – Fatalitas : De la rue au Bagne, le tatouage se propage.
  • Chapitre V – Au port (Dimanche 17 décembre à 17h) : Les marins, premiers clients des tatoueurs.
  • Chapitre VI – Motifs rois (Samedi 17 janvier à 18h) : Tour d’horizon des motifs iconiques du tatouage.
  • Chapitre VII – Global tattoo (Samedi 07 mars à 18h) : Voyage imaginaire à travers l’histoire moderne du tatouage mondial.

 

L’équipe Hey ! :

 

Anne et  Julien : Rosita Warlock et Mr Djub
Yannick Unfricht : performeur
Ludovic Debeurme : dessinateur
Sarah Brown : manipulation live d’images
Antoine Bitran : orgue de barbarie
Bruno Teutsch : scénographie / lumière
Ilan Sberro : sonorisation
Batmanu : motion design
Thibault Zimmerman : sound design

 

Extraits :

 

Episode 1 : L’aventure se tatoue

Episode 3 : Tous en scène


 

Informations pratiques :

 

Musée du Quai Branly – Théâtre Claude Levi-Strauss

20 € (plein tarif) / 15 € (tarif réduit)

Le billet donne accès aux collections du musée et aux expositions en mezzanines (dont Tatoueurs, tatoués), le jour du spectacle.

 

Eternelle curieuse. Touche à tout culturelle, j’aime découvrir des nouveaux artistes, des nouveaux courants, de nouveaux lieux. Musique, ciné, danse, théâtre… rien ne m’arrête ! Je confesse malgré tout une affection particulière pour la musique live associée à une grosse consommation de concerts ! Petites salles ou grandes scènes, jazz, rock, métal ou électro, je respire la musique sous toutes ses formes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.