A l’occasion de la saison sud-africaine en France, la mairie de Paris rend hommage à Nelson Mandela. Après l’avoir fait citoyen d’honneur de la ville en mars dernier, une exposition intitulée « Nelson Mandela : de prisonnier à président » lui est consacrée du 30 juin au 6 juillet 2013 au sein de l’Hôtel de Ville.

Cette exposition a été présentée une première fois en 2008 au Musée de l’Apartheid à Johannesburg pour les 90 ans de Nelson Mandela. Elle arrive à Paris après avoir été proposée en Suède et en Argentine et avant de poursuivre son voyage au Pérou puis en Equateur. L’exposition est présentée ici dans une forme légèrement modifiée, adaptée au public français. On y voit notamment les relations que les gouvernements successifs de la France ont pu nouer avec Nelson Mandela.

A travers des films, photographies et portraits, une première salle montre comment Mandela est perçu dans le monde. La seconde salle de l’exposition s’attache quant à elle à présenter l’ensemble de son parcours à travers six thématiques :

  • La personne
  • Le camarade
  • Le leader
  • Le prisonnier
  • Le négociateur
  • L’homme d’Etat

 

L’exposition est riche et très bien documentée, elle nous permet d’avoir un bel aperçu de la vie menée par ce grand homme qui a consacré plus de 67 années à lutter pour les droits de l’homme. Ce qui m’a le plus frappé c’est le sourire de Mandela présent sur de très nombreux documents. Il témoigne d’une extraordinaire joie de vivre malgré l’ensemble des épreuves qu’il a dû traverser.

Outre les médias traditionnels (photos, vidéos), l’exposition s’appuie sur des installations particulièrement intéressantes. Ainsi, une reproduction de la cellule où Nelson Mandela a été détenu pendant près de 27 ans est visible sur le parvis de l’Hôtel de Ville. La pièce ne mesurait que 2,4 x 2,1m et contenait seulement un matelas, un banc et un seau.

 

Reproduction de la cellule où Nelson Mandela a été enfermé pendant près de 27 ans
Reproduction de la cellule où Nelson Mandela a été enfermé pendant près de 27 ans.
Source : ParisBouge

 

L’exposition présente également une réplique à l’échelle 1:8 d’une sculpture réalisée sur le lieu où Mandela a été capturé avant d’être emprisonné. Constituée de 50 pylônes symbolisant le 50e anniversaire de cette arrestation, elle représente le visage de Nelson Mandela si on l’observe sous un certain angle.

 

Sculpture représentant le visage de Nelson Mandela lorsqu'elle est observée sous un certain angle.
Sculpture représentant le visage de Nelson Mandela lorsqu’elle est observée sous un angle particulier.

Autre initiative intéressante, un compte Twitter fait office de livre d’or. Grâce à une tablette, les visiteurs peuvent déposer leurs avis directement sur le compte de l’exposition (@Parisexpo). Je partage notamment le tweet suivant :

Ne passez pas à côté de cette exposition passionnante, d’autant plus qu’elle est gratuite. Je vous conseille cependant d’y aller plutôt en semaine ou en début de matinée. Les salles sont étroites, il est donc préférable d’éviter la foule !

 

Infos pratiques :

 

Hôtel de Ville
Place de l’Hôtel de ville
75004 Paris 4

Entrée libre
Du 30 juin au 6 juillet 2013 / prolongée jusqu’au 26 juillet
Tous les lundis, mardis, mercredis, jeudis, vendredis, samedis
de 10h00 à 19h00

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.