Imaginez un immense restaurant. Ou plutôt non : imaginez une mini-ville concentrée sur le thème de la nourriture, agrémentée de restaurants venus de partout dans le monde et entièrement polarisée sur votre plaisir et sur le bien-être de la planète. Et imaginez cela en Italie, au pays des légumes gorgés de soleil et des chefs renommés. Vous salivez, non ? Rendez-vous à Milan ! L’exposition universelle milanaise aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2015 et sera entièrement consacrée au thème « nourrir la planète, énergie pour la vie ». Au programme : des spécialités culinaires, des idées pour l’avenir, des activités ludiques, des expositions, des spectacles… Une fête goûteuse et responsable en somme !

Le jeudi 15 janvier 2015 s’est tenue la conférence de presse de l’exposition universelle de Milan. Les journalistes étaient accueillis dans un grand hôtel avec vue sur la tour Eiffel, symbole étincelant de la démesure et l’éternité de l’exposition universelle parisienne de 1889. Face à ce défi lancé à l’Italie, les différents intervenants ont tempéré : Expo Milano 2015 ne se veut pas monumentale mais physique. Manger, goûter, sentir, palper… Les sensations primeront sur la folie des grandeurs. Même s’il s’agira, le temps d’un été, du plus grand restaurant du monde, Expo Milano désire surtout être une pépinière d’idées pour l’avenir.

Depuis 150 ans, les expositions universelles permettent à diverses grandes villes de se retrouver sous le feu des projecteurs pendant plusieurs mois. Milan a choisi de profiter de cette lumière pour faire mettre en valeur une réflexion importante, tout en permettant au public de faire de belles découvertes culinaires et culturelles.

Il est difficile de l’ignorer, l’industrie de la nourriture est le plus important enjeu écologique actuellement. Les animaux, épuisés par l’élevage massif et les méthodes douteuses d’abattage, sont nourris aux antibiotiques et contribuent bien malgré eux à la destruction progressive de la planète. L’augmentation des rendements agricoles transforme les fruits en coquilles vides nutritives : une pomme du début du siècle apporte autant de nutriments que cent pommes aujourd’hui (les chiffres varient mais l’info reste, la situation est abominable). C’est donc dans ce vaste pétrin qu’a décidé de s’élancer Expo Milano 2015, pour apporter de nouvelles pierres à un demain meilleur.

Côté chiffres, gare à vos yeux, c’est plutôt impressionnant : 20 millions de spectateurs sont attendus dans le plus grand restaurant du monde, plus de 140 pays participeront, on pourra s’attabler dans 17 restaurants différents, 32 stands de street food et 7 kiosques gourmands. Expo Milano sera également entièrement digitalisée pour permettre aux absents d’en profiter avec les yeux. Des clusters regrouperont plusieurs pays autour d’un même thème ; les pays en voie de développement seront mis en valeur, et notamment la relation de l’homme à son environnement naturel.

On trouvera différents espaces thématiques : le Pavillon Zero sera consacré à l’histoire de la nourriture, un autre à la biodiversité, le Children Park sera réservé aux enfants et le Future Food District regroupera toutes les idées révolutionnaires en germe actuellement (comme le déjà bien connu frigo connecté, qui vous prévient quand les aliments sont sur le point d’être périmés). Il y a aura des spectacles tous les soirs, dont le célèbre Cirque du Soleil, des expositions d’art contemporain, des concerts et on en passe.

À propos de concerts, sachez que l’inauguration de l’Expo Milano aura lieu le 1er mai, en présence de nombreux présidents européennes, avec concerts des cloches du Duomo de Milan et… d’Andrea Bocelli, fierté nationale ! Toutes les grandes villes italiennes développeront un programme en parallèle à cette ambitieuse exposition universelle : ainsi, toute l’Italie sera agité d’un sursaut savoureux. On en salive d’avance !

 

Informations pratiques :

 

Expo Milano 2015

Du 1er mai au 31 octobre 2015

Le billet adulte coûte 32 euros

Réservez en ligne : www.expo2015.fr

 

«Ce que je veux dire, c’est qu’elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n’ai jamais su où aller depuis.» (Romain Gary, La promesse de l’aube)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.