Tous les voyants sont au rouge concernant notre planète. Les secteurs d’activité et la population prennent de plus en plus conscience de leur impact écologique et beaucoup décident d’adopter une démarche écoresponsable.

Le secteur de la culture, aussi, cherche des solutions pour se réinventer et enclencher une transition écologique. Certains acteurs et certaines institutions de la Culture prennent des initiatives et se réinventent à travers une démarche écoresponsable et un éveil des consciences.

Urgence écologique, prise de conscience, actes engageants, écologie de l’art, diffusion du savoir par la Culture… Voici 3 belles initiatives pour une Culture plus écoresponsable :

L’industrie du livre : comment réduire son impact écologique ?

La production d’un livre, et surtout la fabrication du papier, est consommatrice de ressources naturelles. Pour confectionner la pâte à papier, il faut énormément d’eau et d’énergie non renouvelable. Ensuite, pour blanchir ou coloré le papier, de nombreuses substances chimiques sont utilisées.

En 2011, Terre Vivante réalise une étude du cycle de vie d’un livre. L’étude démontre que 71 % des impacts environnementaux sont directement liés à la fabrication du livre (pâte à papier, papier, impression…).

Au fil des années, ces impacts ont été atténués, notamment grâce à l’utilisation de fibres celluloses, issues de forêts certifiées. De nouvelles encres ont également été inventées, à base de produits végétaux.

Mais surtout, la nouvelle tendance, portée par les nouvelles générations, c’est le recommerce. Un modèle d’économie circulaire qui donne une seconde vie à des articles qui ont déjà servi. Le secteur de la seconde main est très hétéroclite, mais les articles culturels, et particulièrement les livres d’occasion, font partie des produits qui se revendent et s’achètent le mieux. C’est sur Internet que le recommerce explose, notamment avec des sites spécialisés comme momox-shop.

Selon une étude sur le recommerce datant de 2021, 70 % des français ont déjà acheté ou vendu un article culturel d’occasion. 52 % achètent même au moins un livre d’occasion en ligne par trimestre et 23 % tous les mois.

Musée : exposition durable au Palais des Beaux Arts de Lille

Les démarches écoresponsables se font aussi une place au musée, grâce à une première exposition à scénographie durable. C’était au Palais des Beaux Arts de Lille début 2022, avec l’exposition “Expérience Goya” coproduite avec la RMN-GP.

Pour cette exposition durable, la RMN-GP a intégré à son cahier des charges autant d’impératifs écoresponsables que possible :

  • Intégrer l’éco-conception dans la publication du marché
  • Limiter l’utilisation des PMMA et du plexiglas en privilégiant le verre, sauf en cas de nécessité technique
  • Créer et utiliser des panneaux courbes qui seront démontés et réutilisés
  • Utiliser des cimaises droites réutilisables (une habitude du Palais des Beaux Arts de Lille)
  • Privilégier le bois et particulièrement le bois français répondant à la norme FSC/PEFC
  • Optimiser l’utilisation des ressources propres au musée (en lumière et en audiovisuel)
  • Effectuer un bilan de matière

Pour leurs futures expositions, le Palais des Beaux Arts de Lille souhaite continuer dans cette démarche écoresponsable. Pour la nouvelle exposition, “La Forêt Magique”, 60 % d’éléments recyclés ont été utilisés.

Festival de musique : Terre du Son labellisé écoresponsable

Créé en 2005 à Tours, le festival de musique Terre du Son est labellisé écoresponsable. Il a lieu tous les ans durant 3 jours au Domaine de Candé à Monts, en Indre-et-Loire. Le festival propose des concerts gratuits et de multiples activités au sein d’un écovillage.

Au fur et à mesure des années, ce festival a su se distinguer par sa conscience écologique. Son but étant de sensibiliser et de fidéliser le public et les bénévoles à la nécessité d’une production artistique responsable et durable.

Terre du Son s’inscrit dans une démarche solidaire et responsable. Le festival de musique fait découvrir au public des artistes et jeunes talents locaux. Et travaille en collaboration avec de jeunes adultes en difficultés.

Comments to: Comment la culture peut-elle devenir plus écoresponsable ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.