Cet hiver, à l’aube du centenaire de la Première Guerre Mondiale, le Conseil général de la Vendée a choisi de mettre à l’honneur une figure incontournable de la victoire française : Georges Clemenceau.

Edouard Manet - Georges Clemenceau
Edouard Manet – Georges Clemenceau,
entre 1879 et 1880, huile sur toile
© RMN (Musée d’Orsay) – Hervé Lewandowski

Présentée à l’Historial de la Vendée (labellisé Musée de France) l’exposition Clemenceau et les artistes modernes, événement reconnu d’intérêt national par le Ministère de la Culture marque le début de l’année « Clemenceau et les arts », organisée par le Département en hommage à cet enfant de la Vendée. Réunissant plus d’une centaine d’œuvres et de documents inédits, elle nous propose de découvrir le père de la Victoire sous un jour nouveau, celui d’un homme de culture, grand ami des arts…

 

Clemenceau et les arts, une véritable histoire d’amour

 

Lorsqu’on évoque le nom de Georges Clemenceau, on pense inévitablement au personnage politique qu’il fut et au rôle, souvent déterminant, qu’il joua dans quelques-uns des conflits marquants du début du XXe siècle. Homme de conviction et farouche républicain, il mena toute sa vie de grands combats, dont les plus emblématiques restent la défense active d’Alfred Dreyfus ou sa lutte acharnée pour mettre un terme à la Grande Guerre.

Invalid Displayed Gallery


 

Mais derrière cette facette d’homme d’Etat au caractère bien trempé se cachait en vérité un féru de culture, empreint d’une grande sensibilité artistique. C’est ce portrait méconnu de Clemenceau qui nous est dépeint dans l’exposition vendéenne, au travers d’une muséographie que je trouve remarquable car à l’image de l’homme : moderne et dynamique, qui garde une grande sobriété et laisse toute sa place à l’art.

En parcourant les sept espaces de l’exposition, qui retracent les grandes étapes de sa vie, on prend peu à peu connaissance des nombreux liens que le « Tigre » noua avec le monde artistique moderne. Sensibilisé à l’art dès son plus jeune âge, il développa un goût intarissable pour la culture. C’est donc un Clemenceau journaliste qui n’hésita pas à prendre la plume pour défendre toute une génération d’artistes impressionnistes, mais aussi un amateur d’art, un grand collectionneur, un véritable mécène et écrivain, un être sensible et éclairé qui est mis en lumière dans cette exposition.

Manet, Maillol, Toulouse-Lautrec, Carrière, Degas… Parmi la formidable farandole d’artistes que l’on retrouve tout au long de la visite, deux personnages sont particulièrement mis en avant : Rodin et Monet. Avec Rodin, on découvre des rapports de plus en plus tendus, mais qui amène du coup une pointe d’humour dans l’expo ! Avec Monet, on est fasciné par cette amitié sincère, presque fraternelle, qui unit les deux hommes pendant de nombreuses années et qui apporte son lot d’émotions aux œuvres.

Invalid Displayed Gallery


 

 

Clemenceau et les arts, à l’ère du numérique

 

En dehors des œuvres rassemblées, plusieurs dispositifs multimédias ont été mis en place afin d’appréhender au mieux tous les sujets développés dans l’exposition. Application mobile de visite sur tablette tactile, film « Les victoires de Clemenceau », écran tactile dédié aux caricatures en lien avec le personnage… Des dispositifs variés qui offrent un complément de visite ludique et accessible à tous sans dénaturer cette belle exposition que je vous recommande sans hésitation !

 

Informations pratiques

 

Exposition présentée à l’Historial de la Vendée (85)
Tous les jours de 10h à 18h, jusqu’au 2 mars 2014
www.historial.vendee.fr

 

Un jour, un grand homme nommé Malraux a dit « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ». Alors, moi, Marion, je pars à la conquête de ce fantastique univers culturel qui me passionne ! Histoire, musique, photo, littérature, expos, cinéma, théâtre… ma curiosité et ma soif de découverte n’ont pas de limites !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.