Au château de Versailles, le Cabinet d’angle du Roi vient de retrouver son éclat après un chantier de restauration de 18 mois. Une pièce témoin de l’intimité des monarques qui nous permet de découvrir l’un des chefs-d’œuvre du mobilier français : le secrétaire à cylindre commandé par Louis XV.

Une pièce, plusieurs vies

Le Cabinet d’angle est une pièce qui a été beaucoup transformée au fil des années, s’adaptant au style de vie de ses occupants. Sous Louis XIV, le roi avait mis en place dans le Grand Appartement une représentation permanente de sa personne et du pouvoir. Il se fit cependant aménager ce cabinet où étaient exposées les collections royales. Cette pièce faisait partie des espaces privés des appartements du Roi où seule la famille royale et quelques rares privilégies étaient conviés.

Louis XV, qui était beaucoup plus secret que son prédécesseur, fit transformer l’aménagement de la galerie pour faire du cabinet un appartement d’habitation plus que de représentation. En 1760, le cabinet est reconfiguré : les entrées sont modifiées et le décor remanié. C’est dans cette pièce, adaptée en espace de travail, que Louis XV passait la plus grande partie de son temps, seul ou entouré de ses ministres. 

Cabinet d'angle du roi, château de Versailles

Louis XVI quant à lui y réglait ses affaires personnelles au milieu de souvenirs et objets personnels qui couvraient les somptueuses boiseries.

« En continuant la visite des appartements du côté des cours du Château, on tombait dans cette série de cabinets où le roi passait sa vie et travaillait sans cesse. Les meubles les plus rares y étaient entassés ainsi qu’une foule de curiosités. »

– Souvenir d’un page de la cour de Louis XVI

A la Révolution, certaines pièces du mobilier sont vendues. Sous Louis XVIII, le plafond et la corniche sont refaits à neuf.

La restauration du Cabinet d’angle du Roi

Le Cabinet d’angle du Roi était la dernière pièce de l’appartement intérieur du Roi présentant des dorures et peintures ternies. La restauration, menée avec le soutien de Rolex, a permis de redonner au Cabinet son éclat d’origine : les lambris et le parquet ont été déposés, la dorure ancienne nettoyée, la peinture en « blanc de roi » a été reprise selon les techniques du XVIIIe siècle, l’éclairage a été repensé… 18 mois de travaux ont été nécessaires pour mener à bien cette restauration.

Cabinet d'angle du roi, château de Versailles

Le décor

A l’origine, le décor du Cabinet d’angle était constitué de grandes tapisseries. C’est en 1753, le premier architecte du Roi Ange-Jacques Gabriel et le sculpteur Jacques Verbeckt, envisagent de doter la pièce de boiseries toute hauteur comme dans les autres pièces de l’appartement. De nombreux motifs constituent le décor : fleur de lys, palmiers, scènes champêtres, attributs de chasse… Mais aussi sept médaillons représentant des enfants.

Du côté du mobilier, on trouve dans ce cabinet la commode-médaillier d’Antoine-Robert Gaudreaus livrée en 1739, la pendule La France et Marc de Jospeh-Léonard Roque, le candélabre de l’Indépendance Américaine et le secrétaire à cylindre qui compte parmi les plus célèbres meubles du monde.

Le bureau du Roi

Ce secrétaire à cylindre qui vient d’être restauré par le C2RMF (Centre de Recherche et Restauration des Musées de France) attire tous les regards. En 1760, Louis XV commande à l’ébéniste Œben ce chef d’œuvre du mobilier français. Achevé neuf années plus tard par Riesener, le meuble arrive à Versailles en 1769.

Secrétaire à cylindre, bureau de Louis XV, Versailles

Onze corps de métiers différents ont été sollicités pour sa réalisation. Bois précieux, marqueterie, placage, bronzes, mécanique, dorure, horlogerie… rien n’est trop beau pour le Roi ! On y trouve 4 tiroirs intérieurs, 2 tiroirs extérieurs pour les encriers et, sous le cylindre qui ne peut s’ouvrir qu’avec une clef, 6 tiroirs et 3 casiers coulissants ainsi que 3 tiroirs secrets sous le plateau qui permettent de sécuriser les documents.

© Didier Saulnier

A la Révolution, le bureau échappe à la destruction mais les emblèmes monarchiques furent retirés. A titre d’exemple, le médaillon du bas-relief qui représentait à l’origine un profil de Louis XV fut remplacé par un profil de Minerve, les attributs de la monarchie sur le cylindre ont laissé place à un trophée scientifique…

LIRE AUSSI : Visitez Versailles depuis votre canapé !

Le Cabinet d’angle du Roi pourra se visiter dès la réouverture du château, à l’occasion de visites guidées.

Comments to: A Versailles, la renaissance du Cabinet d’angle du Roi

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X