Mais qui est Bō ?! A tout juste 19 ans et encore étudiant, ce jeune artiste vient de sortir son premier EP et réalise lui-même ses visuels et vidéos.

Ce profil atypique m’a donné envie d’en savoir plus sur lui : qui est-il ? d’où lui vient sa passion pour la musique ? quelles sont ses influences… Bō a répondu à mes questions et se livre dans cette interview que l’on commence en musique avec le clip de Ritual.


Bonjour Bō ! Peux-tu te présenter, nous parler de ton parcours et de l’origine de ton nom d’artiste ?

Salut ! Je m’appelle Augustin Goupy, j’ai 19 ans et je viens de Bretagne. J’ai fait des études générales, bac S, avant de me tourner vers le graphisme. J’ai fait une MANAA (Mise à niveau en Art Appliqués) pour arriver en Bts Design graphique numérique à Olivier de Serres à Paris dans lequel je suis actuellement !

Avant de choisir ce nom, j’écrivais de manière général Bō plutôt que beau car je trouvais ça esthétique et élégant; puis un jour, mon ancienne petite amie me fit remarquer qu’un des mes amis me copiait plus ou moins et faisait tout comme moi ; elle me montra une photo sous laquelle il avait écrit Bō ; comme moi seul le disait, puisqu’elle m’avait identifié dans ce terme, j’y ai vu un rapport propre à moi et je suis parti sur ce nom que je trouvais assez beau !

D’où te vient cette passion pour la musique ?

J’ai découvert la musique assez jeune principalement grâce à mon père qui écoutait beaucoup de choses ; je jouais à la console dans la pièce où il travaillait donc j’entendais tout ce qu’il écoutait, et certains de ces sons provoquaient en moi beaucoup d’émotions comme Stratosfear de Tangerine Dream, Youngstown de Bruce Springsteen ou encore It Seemed the Better Way de Leonard Cohen. Ce fut le début d’un rapport étroit avec la musique. Un peu plus tard, j’ai commencé à composer avec mon grand frère; il avait récupéré Nuendo, un séquenceur, et un vieux synthé analogique avec lesquels je faisais n’importe quoi ; je tentais de créer mais c’était plutôt mauvais (haha). 

C’est quand je suis entré en Terminale, après un concert de Jumo que j’ai vraiment commencé à être obnubilé par la création musicale. J’ai été tellement bluffé par cette expérience sensorielle que j’ai compris que je voulais créer de la musique de manière personnelle et faire des études dans la production d’images pour, un jour, pourvoir produire des shows qui auront le même impact sur le public que le show de cet artiste a eu sur moi ce jour là.

Tu réalises toi-même tes clips et la pochette de ton album. C’est important pour toi d’associer la musique à ton univers graphique ?

Lorsque je compose, je pense le son mais pas que ; je pense aussi à l’effet de ce son sur un public lors d’un concert ou d’une performance. C’est pourquoi je teste beaucoup les visuels pour obtenir une sorte d’osmose dans laquelle le son s’appuie sur l’image pour créer une expérience vraiment forte chez l’observateur. On peut donc dire que c’est assez important en effet, d’autant que l’on m’a toujours dit qu’il fallait de l’image sur ma musique. Je peux dire que je développe des univers graphiques en fonction de mes morceaux. Je recherche vraiment, par l’image, à dynamiser et rythmer le son.

Quelles sont tes influences musicales ? Et quelle est la musique que tu peux écouter en boucle et que tu aimerais faire découvrir aux lecteurs de Culturez-vous ?

Il y en a beaucoup ! Flume bien sûr, qui est l’un des artistes qui me plait le plus par son « sound design » et ses mélodies dissonantes ; Jumo, Jon Hopkins, What so not, Eprom, Lorn en électro… je m’inspire aussi d’univers d’artistes comme Tommy Cash ou Ic3peak, des trucs un peu plus déjantés et dark, j’adore ! 

Says de Nils Frahm, à écouter en voiture lorsque l’on fait face à des paysages grandioses !

Quels sont tes futurs projets ?

Essayer de finir mon Bts et décrocher mon diplôme ! 
Sortir mon 1er Ep le 9 septembre avec un second clip que j’ai déjà terminé.
Réaliser un 2ème Ep.
Créer tout un visuel pour mon live.
Et, par la suite, faire des concerts et des festivals !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.