Alexandre de La Baume sortira le 12 janvier son premier album solo, Face A+B, sous le nom de scène Albé. Pour mieux le connaître, nous avons posé quelques questions à ce jeune parisien qui a déjà un beau parcours derrière lui et un avenir qui s’annonce prometteur !

Une interview à lire en écoutant 100 Degrees, premier titre extrait de ce nouvel album :

Bonjour Albé ! Ton parcours est impressionnant : des études d’histoire et de philosophie ; l’apprentissage de la musique dans des conservatoires de quartier puis de nombreux voyages et de belles rencontres musicales. On peut dire que tu es un vrai touche-à-tout. Mais comment est né ton amour pour la musique ?

Bonjour Culturez-vous ! Je crois justement que si j’ai choisi la musique comme mode d’expression et de travail privilégié, après des études plus littéraires, des expériences dans le cinéma et dans des projets culturels à l’étranger, c’est parce que j’en ai toujours fait sans me poser de question, que je suis toujours revenu très naturellement à la musique dans les moments les plus importants de ma vie. Donc je dirais que je suis né avec !

Si tu as appris la musique à Paris, tu as beaucoup voyagé, notamment en Chine, en Sibérie et à Moscou. Quelle influence ont eu ces voyages sur ta musique ?

Pendant tous ces voyages, la musique a toujours été comme ma maison ambulante, une manière de me retrouver dans des contextes aussi différents qu’un petit village dans l’Altaï (Sibérie) et une mégalopole comme Shanghaï. Puis ces voyages ont bien sûr nourri ma musique, changer de contexte de vie c’est se confronter à beaucoup de nouvelles impressions, de plein de visions et de sensations inédites que je me suis toujours efforcé de traduire en textes et en musique.

Ton premier album solo sort ce 10 novembre mais avant ce projet tu as eu un groupe, Singtank, avec ta sœur qui a vu naître deux albums. Ce duo est-il terminé ou avez-vous pour projet de continuer à jouer ensemble ?

On travaille en ce moment ensemble à l’écriture et la production d’un nouvel album avec trois autres musiciens. C’est un nouveau projet, baptisé Film Noir qu’on commence à monter sur scène avant de sortir un premier titre prochainement.

L’histoire raconte que ton nouveau disque, Face A+B, est né d’un amour inavouable pour ta meilleure amie et de chansons que tu glissais anonymement dans sa boite aux lettres. Peut-on se montrer curieux et savoir si ça a marché ?

Oui mon amie s’est prise au jeu et m’a répondu par des textes, dont j’ai mis certains en chanson dans Face A+B, je vous laisse lire entre les lignes pour déchiffrer la suite de l’histoire !

Y-a-t-il une musique que tu écoutes en boucle en ce moment et que tu aurais envie de faire découvrir aux lecteurs de Culturez-vous ?

Mon ami Emile Larroche qui a réalisé Face A et Face B avec moi sort en ce moment son nouveau projet avec Neysa Barnett chez Pain Surprises. Ca s’appelle Uto et leur dernier single « That Itch » est magnifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here