Jean-Louis Fournier – Il a jamais tué personne, mon papa

Résumé :

Le père de Jean-Louis Fournier était docteur mais un docteur un peu étrange, qui ne demandait pas d’argent à ses clients et qui buvait un peu trop. Parfois, l’abus d’alcool le rendait peu supportable mais avec le recul, son fils se souvient de certains moments et retrace le portrait de cet homme qu’il observe maintenant avec indulgence.


 

Avis :

Jean-Louis Fournier - Il a jamais tué personne mon papaJe ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire en ouvrant ce livre. Lisant Fournier, je pensais à quelque-chose d’humoristique mais pour le coup ce fut une autobiographie. Ce n’est pas déplaisant pour autant, au contraire c’est un livre très touchant et la note d’humour de Fournier reste bien présente malgré le thème difficile de l’histoire.

Cette présentation du père est troublante : on sent un personnage haut en couleur, à la fois très bon mais aussi très meurtri, ravagé par l’alcool. Fournier nous fait bien sentir que tous les jours n’ont pas été roses pendant son enfance, mais malgré tout qu’il aimait ce père. Le dernier paragraphe du livre est assez représentatif : « Maintenant j’ai grandi, je sais que c’est difficile de vivre, et qu’il ne faut pas trop en vouloir à certains, plus fragiles, d’utiliser des mauvais moyens pour rendre supportable leur insupportable ».

Si l’histoire est par de nombreux aspects à saluer, le point faible vient pour moi du style. Fournier est pour moi plus un humoriste qu’un grand écrivain et malgré toutes les qualités du personnage et du livre, cet ouvrage ne restera pas pour moi un incontournable.

 

Extrait :

 

Dans l’album de famille il y a une photo que j’aime bien, c’est moi et papa.

Papa est allongé sur un divan, en train de lire ; moi, je suis assis à côté de lui. Je dois avoir un an, j’ai l’air heureux, il ne peut rien m’arriver de mal, je suis avec mon papa.

Mon papa, il est jeune, il est beau, il a des petites lunettes en métal qui font savant ; en même temps, il a l’air rassurant, on voit que c’est quelqu’un avec qui on doit se sentir bien, en plus il est docteur, quand il est là on est tranquille, on ne peut pas mourir.

Pourquoi le papa de maintenant il est vieux, il est triste, il nous parle plus, il est pas gentil avec maman et, quelquefois, il nous fait peur ?

Où il est passé, le papa de la photo ?

 
Note : 
 

1999 – 145 pages – ISBN : 2-253-14867-9
Jean-Louis Fournier

Article initialement publié sur le blog Art Souilleurs

 

Antoine Vitek

Jeune trentenaire et vieux blogueur. Fondateur de Culturez-vous et organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Flâneur professionnel et éternel curieux.

Vous pourriez aussi aimer...

4 commentaires

  1. Yv dit :

    C’est vrai que ce n’est pas un style très classique, je suis pourtant preneur(il faut dire aussi que je suis fan de Desproges, et que Fournier a longtemps travaillé avec lui). Son dernier Où on va papa, me tente aussi beaucoup

  2. clara dit :

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce ton !

  3. Bonjour,

    je vous informe que L’Auguste Théâtre propose depuis le 08/11 et jusqu’au 17/12 un spectacle intitulé « Il a jamais tué personne mon papa », d’après le roman de Jean-Laurent Fournier

    Trois des enfants Fournier se retrouvent adultes sur la tombe de leur père, le jour du déménagement de la maison familiale. Ils se souviennent… et nous entrons peu à peu dans
    l’intimité d’une famille bousculée par cet homme imprévisible, fascinant et déconcertant: le Docteur Paul Fournier. Grâce à la savoureuse narration de Jean-Louis Fournier même les épisodes les plus dramatiques contiennent
    toujours une part d’humour et une merveilleuse pulsion de vie.

    L’Auguste Théâtre se situe au 6 Impasse Lamier 75011 Paris,
    vous pouvez trouver plus de renseignements sur notre site web : augustetheatre.fr ou en nous appelant au 01 48 78 06 68.

    Les tarifs sont de 18€ ou 13€ en tarif réduit.
    Vous pouvez également trouver des places sur billetreduc :
    http://www.billetreduc.com/59912/evt.htm

    Si vous le souhaitez, je peux vous envoyer par mail l’affiche du spectacle !

    Très bonne journée à vous

    Léa Benracassa

  1. 24 mai 2009

    […] est bien différent des autres livres de Jean-Louis Fournier, il ressemble un peu à “Il a jamais tué personne, mon papa” où l’auteur se livre beaucoup plus qu’il n’en a l’habitude. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.