2 automnes, 3 hivers – Sébastien Betbeder

Synopsis :

 

Affiche 2 automnes 3 hiversArman (33 ans, un peu perdu dans sa vie) et Amélie (27 ans, pas beaucoup moins perdue) se rencontrent une première fois dans un parc faisant leur jogging. Si la première rencontre est un choc, la seconde sera un coup de couteau dans le coeur lorsqu’Arman sauve Amélie d’un guet-apens. Emue par son geste, la belle tombe amoureuse d’Arman. Pendant 2 automnes et 3 hivers, leur histoire va côtoyer celle de Benjamin, le meilleur ami d’Arman, qui se remet d’un AVC aux côtés de Katia.

 

Bande-annonce et extraits :

 

 

Avis :

 

Le 25 décembre, tandis que je fêtais Noël en famille, je ne savais pas encore que le Père Noël m’avait apporté un autre cadeau. Le film 2 automnes, 3 hivers sortait au cinéma et ce n’est que 3 semaines après que je le déballais dans l’une des salles du MK2 Beaubourg. Surprise et émerveillement : j’ai donc été extrêmement sage en 2013 pour mériter un tel cadeau ! Vous l’aurez compris, j’ai eu un immense coup de cœur pour ce film !

2 automnes, 3 hivers est construit sous la forme d’un récit. On entre facilement dans le film grâce à un système de narration original : lorsque les acteurs ne s’adressent pas directement à nous, leur voix nous guide dans l’histoire. L’aspect littéraire est par ailleurs souligné par un chapitrage.

Avec 2 automnes, 3 hivers, nous ne sommes pas dans un film de Klapisch. Il est certes question de trentenaires qui se remettent en question mais le film va bien au-delà. Ce n’est pas un conte de fées, Sébastien Betbeder a pris le parti de nous présenter la vie sans oeillères dans ce qu’elle peut avoir de plus tragique (les drames, la maladie, les ruptures amoureuses) et de plus beau (l’amitié, le nouvel amour, les découvertes artistiques…). En 1h30 on passe par tout un spectre de sentiments, le tout présenté sur un plateau de poésie.
2 automnes, 3 hivers est porté par Vincent Macaigne dont il faut saluer la prestation. Il interprète à merveille un Arman particulièrement attachant : gaffeur, timide, maladroit mais aussi courageux, tendre et sensible.

Bertrand Betsch signe la BO de ce film. Je ne pense pas qu’un autre musicien aurait pu mieux que lui en saisir le ton. Cette histoire c’est son univers, lui que l’on a pu entendre chanter « les saloperies viendront bien assez tôt », « avance encore » ou « Même si nos vies sont minuscules / Qu’elles nous chahutent, qu’elles nous bousculent / Il y a encore ta lumière / Qui me sert de point de repère ».
Dans 2 automnes, 3 hivers, il livre quelques ritournelles qui ponctuent l’histoire à merveille et en toute discrétion. Le générique de fin est accompagné par sa chanson « Les vents contraires » qui vient apporter une jolie conclusion. On trouvera également dans la BO les Fleet Foxes, Georges Moustaki et Michel Delpech.

 

 

Comme le dit Arman, “les moments de suspension ne durent jamais assez longtemps”, on voudrait que le film ne s’arrête jamais, rester dans cette vision à la fois sincère et poétique de la vie. Vivement le DVD pour le revoir encore et encore !

Seul regret : 2 automnes, 3 hivers ne bénéficie pas d’une grande diffusion, les cinémas qui le diffusent sont trop peu nombreux alors qu’il mériterait une audience bien plus large. Courez le voir tant qu’il est encore à l’affiche !

 
Note : 

Sorti le 25 décembre 2013
Réalisateur : Sébastien Betbeder
Acteurs principaux : Vincent Macaigne, Maud Wyler, Bastien Bouillon, Audrey Bastien

 

Antoine Vitek

Jeune trentenaire et vieux blogueur. Fondateur de Culturez-vous et organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Flâneur professionnel et éternel curieux.

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaires

  1. Ally dit :

    Je viens de le voir sur Arte et c’est avec plaisir que je découvre cette chronique ici. Quelle belle surprise ce film entre Bref et Valérie Donzelli. La BO est effectivement magnifique. Les détails comptés qui nous font rentrés dans l’histoire. Les interrogations, les difficultés, les doutes, le quotidien… Ces phrases très belles. Je… <3 Sous le charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.