La ville de Cognac est en train d’assister à la naissance d’une belle institution culturelle : depuis quatre ans, la fondation d’entreprise Martell prend progressivement ses marques dans une ancienne usine avec pour ambition d’y établir un centre dédié à la création contemporaine mais aussi aux savoir-faire. Partons à sa découverte…

Quand le patrimoine industriel fait place à l’art contemporain

La fondation prend place dans un bâtiment construit par la maison Martell en 1928, une impressionnante structure moderniste de plusieurs étages qui a longtemps servi d’usine de mise en bouteille.

Abandonnée en 2005, l’usine a longtemps attendu sa reconversion et c’est finalement c’est en 2014 que la décision fut prise d’en faire une fondation dédiée à la création contemporaine et aux savoir-faire. Le projet est écrit en 2016 mais encore fallait-il adapter l’ancienne usine à ses nouvelles fonctions. C’est le cabinet Brochet-Lajus-Pueyot qui s’est vu confier ce challenge : les premiers travaux ont été menés en 2017 permettant d’ouvrir le rez-de-chaussée et le toit-terrasse dès 2018. La réhabilitation de la totalité des 6000 m² se poursuit aujourd’hui.

Le rez-de-chaussée est d’ores-et-déjà dédié aux expositions temporaires ; le premier étage baptisé “Les Ateliers du Faire” accueille des artistes et artisans en résidence avec tout le matériel nécessaire pour travailler le bois, le verre, la céramique, le papier ou le tissu. Enfin, le cinquième étage héberge depuis 2018 l’Indigo, un bar-terrasse avec vue panoramique sur la ville de Cognac.


Places to be : une exposition en forme de Cluedo géant

Actuellement et jusqu’au 2 janvier 2022, la Fondation d’entreprise Martell vous invite à découvrir une exposition pas comme les autres. “Places to be” prend la forme d’une grande maison composée de onze pièces comme un gigantesque plateau de Cluedo où le mystère n’est bien sûr pas un meurtre mais celui de la création !

Chacune de ces pièces a été confiée à un designer avec pour mission de la rendre habitable et utilisable par les visiteurs qui peuvent s’approprier les lieux ! Par ailleurs, aucun des designers n’avait connaissance des projets imaginés par les autres si bien que chaque pièce a une identité propre. En collaboration avec les artisans en résidence dans Les ateliers du Faire, les designers ont conçu des objets uniques que les visiteurs sont autorisés à déplacer / essayer / utiliser.

Chaque pièce prend place dans des cuves circulaires en inox créées par le Groupe Chalvignac. Habituée à créer des cuves pour les activités viticoles, l’entreprise s’est prise au jeu de la création artistique pour élaborer cette maison hors normes. De l’entrée au dance floor en passant par la chambre, le salon, la cuisine ou encore la bibliothèque, l’exposition est une invitation au voyage dans l’univers du design


Trois pièces coup de cœur à découvrir dans l’exposition

Pour vous donner un avant-goût de l’exposition sans vous gâcher la surprise de la découverte de ce bel espace, voici mes trois pièces coup de coeur :

La salle de jeux, par Yuan Yuan

La designer chinoise Yuan Yuan a conçu une salle de jeux sur le thème du nuage. Cette pièce onirique a de quoi charmer autant les enfants que les adultes : Yuan Yuan nous invite à sentir et à toucher ses créations : ici un nuage olfactif, là un dispositif qui joue avec là lumière, là encore un mur recouvert de papier de Chine sur lequel on peut dessiner de façon éphémère avec un pinceau mouillé…

Les grands rêveurs peuvent aller jusqu’à vivre au sens propre l’expression “avoir la tête dans les nuages” en glissant la tête dans un nuage en papier qui renferme un univers poétique.

La bibliothèque, par Jenny Feal

Jenny Feal est franco cubaine alors pour réaliser cette bibliothèque elle s’est inspirée de l’histoire de son grand-père cubain qui fut persécuté par le régime de Fidel Castro. Au premier abord cette pièce surprend : dans une bibliothèque on s’attend bien sûr à voir des livres partout mais ici il n’y en a pas, ou plutôt un seul.

Places To Be à la Fondation Martell, exposition de Jenny Feal

Un livre sec en céramique évoque la bibliothèque que l’on a pas pu ouvrir, les livres qui n’ont pas pu être écrits car les écrivains ont été condamnés au silence ou encore ceux qui ont disparu car ils ont été brûlés. Autour de ce livre, les différents objets emblématiques de cuba comme un hamac, un chapeau ou une chemise blanche teinté de rouge au niveau du coeur évoquant un passé douloureux.

Le blanc et le rouge sont justement les couleurs dominantes de la pièce : le rouge symbole d’espoir et d’un destin commun, et le blanc symbole de la liberté individuelle et de la page blanche où l’écrivain peut écrire ce qu’il souhaite.

La bibliothèque de Jenny Feal est donc une oeuvre très engagée qu’il faut prendre le temps de décrypter mais qui est riche de nombreuses émotions.

La chambre des invités, par Porky Hefer

Changeons d’univers avec cette chambre d’invités qui a été imaginée comme un cocon que l’on crée pour accueillir ses amis. Ici, le lit prend la forme d’un nid recouvert d’un joli duvet qui se balance pour mieux nous bercer.

Le sol est recouvert de coquilles de noix qui créent une atmosphère chaleureuse et qui donnent l’impression de marcher dans les sous-bois. Un espace tellement enchanteur que l’on aimerait avoir un lit similaire chez soi !

Places to be à la Fondation Martell, Porky Hefer

La fondation Martell demain

La fondation continue de grandir au fur et à mesure de la réhabilitation de son bâtiment. Bientôt, le deuxième étage accueillera “L’univers du savoir”, un espace numérique ; le troisième niveau sera une manufacture du bonheur intégrant un espace de coworking et une cafétéria; le quatrième étage quant à lui sera un espace de bureaux et d’accueil des scolaires. Ces nouveaux espaces devraient ouvrir leurs portes en 2021.

Plan de la Fondation Martell

Informations pratiques

Adresse :
16 avenue Paul Firino Martell
16100 Cognac

Horaires :
Du jeudi au samedi de 14h à 20h
Le dimanche de 11h à 17h
Visite guidée les mercredis de 11h à 16h (sur réservation)

Site internet :
https://www.fondationdentreprisemartell.com/

Tarifs :
Entrée libre
7 € pour les visites guidées du mercredi

Article réalisé en collaboration avec la Fondation d’entreprise Martell. Merci à Maxime pour son accueil et à Anne-Lise de l’agence l’Art en Plus

Des personnes ont réagi à cet article
Voir les commentaires Hide comments
Comments to: La Fondation Martell, la nouvelle place(s) to be à Cognac !
  • 28 août 2020

    Bâtiment très attirant et sans doute très intéressant mais quand je vois ces toits terrasses ce serait bien d’y mettre de la verdure pour égayer !!!

    Reply
Write a response

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.

X