Le musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

Musée d'archéologie nationale, domaine national de Saint-Germain-en-Laye
© MAN

Situé à peine à 30 minutes de Paris, au coeur de la ville de Saint-Germain en Laye, le musée d’Archéologie nationale – Domaine de Saint-Germain-en-Laye est l’un des plus importants musées d’archéologie au monde. Longtemps résidence royale, il a accueilli de nombreux grands Rois de France qui ont contribué à façonner son aura comme sa superbe architecture. Vous l’aurez compris, ce musée est à visiter dès que possible !  

Le musée d’Archéologie nationale – Domaine de Saint-Germain-en-Laye ou l’histoire d’un château royal devenu musée national

Construit à partir du XIIe siècle, le château de Saint-Germain-en-laye est dans ses premiers temps destiné à être une résidence royale. Appréciant particulièrement le château et son domaine, Louis VI le Gros, Philippe Auguste ou encore Saint-Louis sont les premiers rois de France à y séjourner régulièrement, ne manquant pas de marquer chacun à leur tour l’architecture de celui-ci. En 1346, incendié par les troupes du « Prince noir » – le prince de Galles –, le château est reconstruit par Charles V en 1364 mais c’est sous François Ier et les rois qui lui succéderont que le château renaîtra véritablement de ses cendres. En effet, sur les fondations établies par Charles V, François Ier construit un nouveau château empreint du style Renaissance, notamment caractérisé par la présence de briques et de pierre pour les décors de la façade, et entame la construction d’une grande salle de bal. 

À la mort de François Ier, le château de Saint-Germain-en-Laye continue d’être l’un des lieux favoris des Rois de France. A partir de 1547, Henri II termine et inaugure la salle de bal et fait agrandir le château avec de nouveaux bâtiments appelés « château-Neuf ». Plus tard, au sortir des guerres de religion (1562 – 1598), c’est au tour d’Henri IV de prendre possession du château et d’y apporter « sa touche ». Il agrandit également le château et en fait la résidence principale de ses 14 enfants légitimes comme illégitimes. Puis en 1666, Louis XIV, né au château de Saint-Germain en Laye en 1638, en fait également sa résidence principale. 

Il faudra attendre l’arrivée de Napoléon III pour que la volonté de faire du château un musée d’archéologie prenne forme. En effet, dès la fin du XVIIIe siècle, le château de Saint-Germain en Laye tombe dans l’oubli et en ruine. Des destructions massives, dont les bâtiments du château-neuf, y sont opérées et le château sert successivement d’école de cavalerie, de caserne et même de prison, avant d’accueillir officiellement le Musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines en 1862. Passionné d’archéologie, Napoléon III confie à Eugène Millet, élève d’Eugène Viollet-le-Duc, la restauration du château qui sera classé « monument historique » un an plus tard en 1863.

C’est donc situé dans l’écrin de ce superbe château Renaissance que le musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines, qui prendra l’appellation en 2009 de musée d’archéologie nationale – domaine de Saint-Germain-en-Laye, conserve quelques millions de pièces archéologiques dont près de 30 000 exposées. Ces exceptionnelles collections, uniques en Europe, continuent d’être alimentées encore aujourd’hui. Elles couvrent différentes périodes allant du Paléolithique au Premier Moyen Âge et ne concernent pas exclusivement le territoire national mais aussi d’autres continents réunis dans une salle consacrée à l’archéologie comparée.

Autour du musée se trouve le domaine national de Saint-Germain-en-Laye d’une étendue de 40ha d’espaces préservés. Classé « Jardin remarquable », le domaine possède des jardins à la française et une grande terrasse crées par André le Nôtre ainsi que des jardins anglais. Le domaine donne directement sur la forêt de Saint-Germain-en-Laye, autrefois l’un des terrains de chasse favoris des Rois de France.

Emmenez vos enfants passer leurs prochaines vacances au musée l’Archéologie nationale – domaine de Saint-Germain-en-Laye !

En manque d’idée pour vous occuper avec vos enfants durant les prochaines vacances de printemps ? Rendez-vous vite au musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye qui propose, du 1er au 18 avril, de nombreuses activités autour de l’archéologie, de ses méthodes, de ses métiers et des pratiques artistiques anciennes.

En effet, en plus des nombreuses activités famille proposées tout au long de l’année, le musée de l’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye propose, spécialement pour ces vacances de printemps, une pléiade d’activités à destination des jeunes publics et de leurs familles

Parmi ce foisonnant programme, ateliers créatifs, visites guidées en famille, visites guidées enfants, projections, ateliers peintures, fouilles archéologiques, projections… et bien d’autres rendez-vous sont prévus. Et nous avons sélectionné pour vous, ci-dessous, quelques activités à ne pas manquer pour se divertir tout en apprenant dans l’un des plus beaux musées d’archéologie de France !

  • Visites guidées en famille

L’âne d’or : Découvrez en famille les aventures du jeune Lucius au travers d’une visite contée au cœur des collections de la Gaule Romaine et réalisée d’après le texte d’Apulée (IIe siècle après J-C).

Dès 7 ans
Vendredi 7 avril à 15h45
Vendredi 14 avril à 15h45

Le chat qui s’en va tout seul : Qu’est-ce que la domestication ? Comment les hommes ont-ils réussi à domestiquer les animaux ? Pourquoi et comment les bêtes sauvages se sont-elles laissées apprivoiser ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans cette visite contée cette fois-ci dans les collections du Néolithique et réalisée d’après la nouvelle éponyme de Rudyard Kipling.

Dès 7 ans
Lundi 10 avril à 15h45

– Un fabuleux bestiaire ! : Les animaux sont présents partout dans les collections du musée : matière première, œuvres d’art ou encore objets du quotidien… Au travers de cette visite, découvrez les liens particuliers unissant l’homme et l’animal et du plus familier au plus sauvage, du plus commun au plus étonnant !

Dès 7 ans
Samedi 8 avril à 14h30

Les animaux dans l'art prehistorique © M.Viallard - MAN

Les animaux dans l’art prehistorique © M.Viallard – MAN

  • Ateliers

– Peindre comme les hommes préhistoriques : au cours de cet atelier, les enfants sont invités à découvrir les thèmes et les techniques de la peinture au Paléolithique, puis à réaliser une fresque colorée à la manière des hommes de ce temps.

Pour les 6/10 ans
Lundi 3 avril à 10h30
Jeudi 6 avril à 14h30
Lundi 10 avril à 10h30
Jeudi 13 avril à 14h30

– Les fouilles archéologiques : dans cet atelier, les enfants sont invités à s’initier au travail de l’archéologue. Dans les salles consacrées à la Préhistoire ils pourront découvrir les objets de cette période puis s’entraîner à fouiller dans de petites structures de fouilles spécialement conçues pour cette occasion.

Pour les 8/12 ans
Samedi 1er avril à 10h30

Informations pratiques 

Plus de détails sur la programmation sur le site du musée.

Attention, la réservation est obligatoire pour toutes les activités. 
Pour s’inscrire : 01 34 51 65 36 ou reservation.man@gmx.fr

Château – Place Charles de Gaulle
78 100 Saint-Germain-en-Laye

Cécile Corne

"Vois-tu, petite, le succès d’un musée ne se mesure pas au nombre de visiteurs qu’il reçoit, mais au nombre de visiteurs auxquels il a enseigné quelque chose. Il ne se mesure pas au nombre d’objets qu’il montre, mais au nombre d’objets qui ont pu être perçus par les visiteurs dans leur environnement humain. Il ne se mesure pas à son étendue, mais à la quantité d’espace que le public aura pu raisonnablement parcourir pour en tirer un véritable profit. C’est cela le musée (...)." Georges-Henri Rivière

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.