La passion de Dodin-Bouffant, une BD qui se dévore !

La passion de Dodin-BouffantPassionné de cuisine et fin gourmet, Dodin-Bouffant est intraitable sur les plats qui passent sur sa table. Grâce aux talents de sa cuisinière Eugénie Chatagne, il cultive un art subtil du plaisir de la bouche. À la mort de cette dernière, Dodin-Bouffant est plongé dans le plus profond désarroi : finis les fumets appétissants, les viandes tendres, les légumes préparés avec amour et adieu les orgasmes culinaires !
Dodin-Bouffant se lance donc à la recherche d’une nouvelle cuisinière et enchaîne les déceptions jusqu’à ce qu’une certaine Adèle Pidou vienne réveiller ses papilles. Seulement voilà, la table de Dodin-Bouffant attire les convoitises des plus gourmands et certains seraient prêts à payer cher pour accueillir dans leur cuisine cette Adèle dont on vante tant les talents…

La cuisine est affaire d’amour et de partage. N’importe quel commis du dimanche en aura fait l’expérience : il est toujours plus agréable de cuisiner pour ses proches que pour soi et rien n’est plus plaisant que de se réunir autour d’un repas pour un moment convivial. C’est exactement cet état d’esprit que traduit cette Bande-Dessinée qui rend hommage aux légumes les plus simples mais qui, préparés avec tendresse, peuvent se révéler les plus savoureux.
Autour de la table de Dodin-Bouffant, les papilles exultent, les souvenirs se réveillent et les le bonheur s’affiche sur les visages. Au fil des pages notre estomac se réveille et nous souffle l’idée d’aller, à notre tour, jouer des fourneaux. On se laisse charmer par la discrète mais talentueuse Adèle, chef d’orchestre de ce concert gustatif qui ne laisse personne indifférent et qui pourrait même fissurer la carapace d’un Dodin-Bouffant probablement plus sensible qu’il ne souhaite le montrer.

Si l’on dit des bons livres qu’ils se dévorent, c’est tout particulièrement le cas de celui-ci. Entraînés dans notre gourmandise, nous prendrions bien une part de plus de cette savoureuse BD. L’avantage, contrairement à un plat, c’est qu’on peut se resservir et la relire à volonté – ce que nous ne manquerons pas de faire !

On ne peut que recommander cette BD à tous les gourmands qui pourront la lire sans aucune modération.

 

Extraits :

 


 
Note : 
 

2014 – 125 pages – ISBN : 978-2205-07292-1
Mathieu Burniat
Librement adapté du roman de Marcel Rouff, La vie et la Passion de Dodin-Bouffant, gourmet (1924)
Editions Dargaud

 

Merci à Coline et à Marion pour ce joli cadeau et cette belle découverte.

 

Antoine Vitek

Jeune trentenaire et vieux blogueur. Fondateur de Culturez-vous et organisateur de l’association "Un Soir, un Musée, un Verre". Flâneur professionnel et éternel curieux.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.