La belle Séville, ville chargée d’histoire

La cathédrale Santa Maria

Après un article consacré aux palais royaux de Séville, je vous invite faire un tour de quelques autres lieux emblématiques de la ville andalouse. Séville est une ville riche en histoire et en culture. Elle fut pendant longtemps, grâce à son fleuve Guadalquivir, le cœur de la région et la porte de l’Espagne vers le Nouveau monde. Aujourd’hui encore, elle abrite le siège du Parlement du gouvernement de la région d’Andalousie.

 

La cathédrale Santa Maria

Reconnue comme la plus grande cathédrale baroque du monde, la cathédrale Santa Maria fut dès sa conception, en 1401, pensée pour marquer les esprits. Le chapitre de la cathédrale (c’est-à-dire le collège de clercs attachés à la cathédrale) décide en effet de « construire une église si belle qu’aucune ne lui sera comparable, si grande et telle que tous ceux qui la verront penseront que nous étions fous ». En réalité, Séville souhaite faire mieux que la cathédrale de Tolède, alors symbole de l’Eglise espagnole.

cathédral

La cathédrale Santa Maria vue de la Giralda

La cathédrale est érigée sur l’emplacement de la mosquée de la ville. On ne conserve de la mosquée que le minaret rebaptisé Giralda (ce qui veut dire « la tour de garde »). Les premiers plans furent conçus en 1386 et la cathédrale fut terminée en 1506, soit près d’un siècle plus tard. Elle conserve un plan très original, rectangulaire, suivant probablement en cela la mosquée qu’elle a remplacée.

Joyau de l’art gothique, la cathédrale déborde de dorures et d’ornements. Le symbole en est le retable (le meuble placé derrière l’autel),  richement décoré et recouvert de dorures. Il représente des scènes de la vie de Jésus, de la Vierge et de saints. La cathédrale abrite également le tombeau de Christophe Colomb. Un doute quant à l’authenticité de la dépouille, contestée notamment par l’île de Saint Domingue, persista jusqu’en 2003 où un test ADN fut réalisé.

Il ne reste donc de l’ancienne moquée que l’ancien minaret. Il est encore aujourd’hui possible d’y monter et de s’offrir ainsi une vue imprenable sur la ville. Là encore, la cathédrale traduit un certain mélange des cultures.

Vue de Séville depuis la Giralda

Vue de Séville depuis la Giralda


 

La Tour d’Or

Construite sur les bords du fleuve Guadalquivir, la Tour d’Or demeure un des symboles de la ville andalouse. Il s’agit d’un ouvrage défensif construit par les Almohades (dynastie musulmane) : on pouvait y accrocher une chaîne pour traverser le fleuve jusqu’à une autre tour afin de surveiller l’entrée du fleuve. Elle était originellement ornée d’azulejos (carreaux de faïences) dorés, d’où son nom.

La Tour d'Or

La Tour d’Or, symbole de Séville


 

La place d’Espagne et le palais Espagnol

La place d’Espagne fut créée à l’occasion de l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Le palais Espagnol qui donne sur la place d’Espagne, fut également construit à ce moment-là. Conçu par l’architecte Anibal Gonzalez, il s’inspire d’une grande variété de styles (gothique, Renaissance, maniérisme…).

La place est construite en demi-cercle et un canal épouse cette courbe. Des ponts le franchissent et leurs balustrades sont recouvertes de carreaux de céramiques. Dans les soubassements du palais, des scènes illustrant des événements célèbres de l’histoire de chaque province espagnole.


 

Déambuler

Bien d’autres lieux sont également à visiter comme la maison de Pilate, un magnifique palais ou de nombreuses églises qui témoignent des influences variées de la ville.  N’oubliez pas non plus les palais royaux. Mais, à l’instar de presque toute ville européenne, je vous invite à déambuler dans les rues, où les maisons anciennes côtoient les bâtiments les plus modernes. L’histoire peut s’y trouver à chaque coin de rue. Séville est également particulièrement agréable pour ses petites rues piétonnes et ses nombreux jardins et fontaines, bienvenus lors de journées de grandes chaleurs.

 

Julie Garnier

Passionnée par la littérature, la philosophie, l’histoire, l’animation japonaise et mille autres choses encore. Je cherche la poésie lovée au creux des choses. Car oui, « La poésie, c’est le plus joli surnom que l’on donne à la vie » (Prévert).

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaires

  1. mnkrft dit :

    Pour la petite histoire, la plaza de España figure brièvement dans un des Star Wars, comme on peut le voir ici https://www.youtube.com/watch?v=mVQyW1n5ECY

    sinon, chouette article qui rend bien hommage à la ville avec ses photos

  1. 20 janvier 2016

    […] La belle Séville, ville chargée d'histoire. Après un article consacré aux palais royaux de Séville, je vous invite faire un tour de quelques autres lieux emblématiques de la ville andalouse. Séville est une ville riche en histoire et en culture. Elle fut pendant longtemps, grâce à son fleuve Guadalquivir, le cœur de la région et la porte de l’Espagne vers le Nouveau monde. Aujourd’hui encore, elle abrite le siège du Parlement du gouvernement de la région d’Andalousie. La cathédrale Santa Maria Reconnue comme la plus grande cathédrale baroque du monde, la cathédrale Santa Maria fut dès sa conception, en 1401, pensée pour marquer les esprits. La cathédrale Santa Maria vue de la Giralda La cathédrale est érigée sur l’emplacement de la mosquée de la ville. Joyau de l’art gothique, la cathédrale déborde de dorures et d’ornements. Il ne reste donc de l’ancienne moquée que l’ancien minaret. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.