À la découverte de Toronto

Toronto, dans l’Etat de l’Ontario, est souvent citée comme « la plus américaine des villes canadiennes », du fait de ses grands buildings. Comme de coutume dans de nombreuses villes anglo-saxonnes, Toronto se divise en plusieurs quartiers, aux ambiances et aux influences différentes. On y trouve donc à la fois de grands quartiers d’affaires, aux immeubles immenses, mais aussi des espaces à l’architecture plus basse, parfois très bariolée. Dans cette vidéo, vous pourrez apercevoir le quartier chinois (1 min 30), le quartier multiculturel et si joyeux de Kensington market avec ses maisons colorées (2 min 05), l’Université de Toronto aux allures de Poudlard (2 min 28) ou encore l’ancien quartier industriel de la distillerie (1 min 55), où se tient désormais le marché de Noël.

Côté culture, Toronto est avant tout connue pour la musique. La ville regorge de bars à jazz et accueille un festival reconnu tous les ans. Par ailleurs, le célèbre pianiste Glenn Gould (1932-1982), connu essentiellement pour ses interprétations exceptionnelles de Bach est né à Toronto. On peut retrouver dans la ville, non loin de la Tour CN, une statue à son honneur. La ville abrite par ailleurs plusieurs musées d’art, dont le musée des beaux-arts de l’Ontario (Art Gallery of Ontario) qui propose une collection variée et intéressante, dont nous avons pu vous présenter quelques morceaux choisis.

Le symbole de la ville est la Tour CN, qu’il est possible de visiter afin de profiter de la vue panoramique. Comme notre Tour Eiffel nationale, il s’agit à l’origine d’une tour de diffusion radio et c’est aujourd’hui l’une des principales attractions touristiques de la ville.

Vue de la Tour CN

À quelques kilomètres de Toronto, se trouvent les très célèbres chutes du Niagara. Ces chutes sont les plus puissantes d’Amérique du Nord et sont donc une importance source d’énergie hydraulique, en plus d’être un lieu magique à visiter. Situées à la frontière des Etats-Unis et du Canada, les meilleurs points de vue sont plutôt du côté canadien. L’alentour des chutes a été clairement aménagé pour les touristes, mais l’intérêt reste de toute façon de pouvoir admirer les chutes de très près, avec ces énormes trombes d’eau qui se déversent (presque) sous nos pieds. En hiver, toutes les « attractions » sont fermées mais, en contrepartie, les touristes sont peu nombreux et l’endroit gagne en majesté. Et c’est encore plus beau s’il a neigé les jours d’avant.

Julie Garnier

Passionnée par la littérature, la philosophie, l’histoire, l’animation japonaise et mille autres choses encore. Je cherche la poésie lovée au creux des choses. Car oui, « La poésie, c’est le plus joli surnom que l’on donne à la vie » (Prévert).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Newsletter

Chaque mois, recevez le meilleur de Culturez-vous dans votre boite mail !

Merci ! Consultez votre boite mail pour valider votre inscription.